Comments on Quelques formes du sens de l'orientation

Pascal (2020-08-08T09:08:05Z)

Avant rénovation, la station Châtelet les Halles mettait en oeuvre un code couleur intéressant : les faïences des murs côté nord étaient bleu/violet, tandis que celles du côté sud étaient jaune/orange. C'était donc une sorte de nudge pour que les usagers ne perdent pas totalement leurs repères. Je n'ai pas remis les pieds dans la station depuis la rénovation, mais les photos que je vois ne semblent pas faire apparaître de code couleur aussi évident. Est-ce que cela a été jugé inutile ? ou remplacé par une autre méthode ? Ce document ne donne pas de réponse claire : https://cdn.paris.fr/paris/2020/02/26/3e0e05fff58b2977137885f58dcc2f9d.pdf

Ilia (2020-07-09T15:12:40Z)

Pour ma part, dans le quartier latin, c'est la rue Lhomond qui m'a pendant longtemps beaucoup perturbé : elle naît de la rue des Fossés St-Jacques qui est perpendiculaire à la rue Saint-Jacques, et que j'avais donc tendance à modéliser en gros comme un axe est-ouest ; mais elle finit presque parallèle à la rue Mouffetard, qui est clairement un axe nord-sud…

Guego (2020-07-09T15:12:17Z)

Il y a quelques années, j'ai travaillé à AgroParisTech (rue Claude Bernard) qui a la particularité d'être un bâtiment triangulaire (avec une cour triangulaire au milieu). C'était très perturbant ! C'est là qu'on se rend compte qu'on est formaté aux angles droits. Si on veut perdre des gens, sans aller dans les géométries non euclidiennes, je pense qu'un simple labyrinthe dans un maillage triangulaire ferait l'affaire.

DH (2020-07-09T12:44:39Z)

Je plussune ce que tu dis sur la non-corrélation entre "capacité à imaginer la 3D" et "sens de l'orientation 2D" : je suis mauvais pour le premier, mais plutôt bon pour le second.
Du reste, même en ville, j'utiliser beaucoup l'orientation par points cardinaux/reliefs/points remarquables, que tu utilises plutôt à la campagne. C'est même un besoin psychologique profond : lors d'une de mes premières visites à Paris en tant que jeune adulte (vers 1998 je dirais), j'ai beaucoup aimé la visite du 2e étage de la Tour Eiffel qui m'a permis d'appréhender le relief francilien et sa ressemblance avec mon propre "terroir" (une rivière avec une vallée orientée ESE/WNW, plateaux au nord et au sud, avec des différences d'altitude de l'ordre de 100m).

Ruxor (2020-07-09T12:35:54Z)

@zEgg: À ce sujet, voir <URL: http://www.youtube.com/watch?v=kEB11PQ9Eo8 >, qui décrit des possibilités de créer des mondes non-euclidiens (mais localement euclidiens) avec un mécanisme « à la Portal », et qui explique qu'il a construit un moteur de jeu autour.

zEgg (2020-07-09T12:33:26Z)

Il y a aussi le jeu vidéo "Portal" qui existe sur Linux et que j'ai découvert hier. C'est assez rigolo pour jouer avec le sens de l'orientation.

Fork (2020-07-08T17:42:35Z)

Personnellement le cadre où j'ai le plus à exercer mon sens de l'orientation c'est en montagne. C'est d'un côté plus facile qu'en voiture (où j'aime vraiment pas conduire seul sans GPS) car il n'y pas vraiment de décisions à prendre en temps réel, mais par contre tout est rarement bien indiqué. Sur les parcours techniques on parle aussi d'un « sens de l'itinéraire » qui est parfois prépondérant : on aura qu'une description du chemin dans les grandes lignes, et il faut être capable de compléter les détails soi-même et décider où ça passe (c'est un peu les exercices laissés au lecteur, en somme). Les décisions ne sont a priori pas à prendre en temps réel, mais une erreur peut avoir de lourdes conséquences.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: b7eba0


Recent comments