Comments on Je continue d'apprendre à manier une moto

Bellon (2019-01-04T18:46:42Z)

Le problème que tu poses ici est celui de la juste attitude pour l'apprentissage de fonctions qui vont devenir automatiques. Il ne faut pas que la pensée consciente intervienne trop, et pourtant il faut rester vigilant.
Mon moniteur d'auto-école avait une technique qui a bien marché pour moi: il me faisait parler de tout et de rien. Il avait une réputation dans son auto-école, parce que dès que j'ai dit d'où je venais (45 rue d'Ulm), on m'a tout de suite dit, c'est lui qu'il te faut. J'ai bien vu la différence quand j'ai fait des tests avec d'autres moniteurs pour préparer l'examen: je me mettais à trop penser à mes changements de vitesse ou d'autres choses et je devenais franchement mauvais alors que tout se passait bien autrement.
Je ne sais ce qui pourrait fonctionner pour ta maîtrise du plateau, pour laisser agir la bonne partie du cerveau: chanter dans ta tête, réciter des passages littéraires que tu connais? Je crois que le truc c'est de ne pas' parler' ce que tu fais.

Typhon (2019-01-02T16:04:47Z)

@Cigaes : de toute évidence il ne faudrait de casques de motos qu'avec des pièces qui sont sur la BLOCKCHAIN

Cigaes (2019-01-01T22:20:35Z)

De toute évidence, il faudrait des DRM pour vérifier que le casque n'est composé que de pièces garantissant l'homologation.

Ruxor (2019-01-01T16:42:49Z)

Dans le même genre d'incertitude juridique, la situation des écrans fumés, teintés ou réfléchissants pour casque de moto a l'air… confuse. (Il n'y a pas de texte juridique qui les interdise spécifiquement, mais comme l'écran fait partie du casque et que le casque est homologué avec son écran, changer ce dernier doit faire perdre l'homologation si on ne met pas exactement la même, or conduire avec un casque non homologué est en principe sanctionné comme conduire sans casque… mais il est douteux que cette sanction soit réellement appliquée pour un écran légèrement fumé, de jour, ce qui est d'ailleurs possiblement compatible avec l'homologation.) Pour éviter tout problème, j'ai pris un casque avec une visière fumée escamotable (derrière l'écran) et homologué avec.

bouchons (2019-01-01T15:56:28Z)

Ayant un handicap qui me rend extrêmement sensible au son, je n'ai d'autre choix que de porter des bouchons d'oreilles en voiture (en mousse, les plus performants possible). À part une remarque stupide et un petit peu déplaisante lors d'un contrôle routier banal, du style "c'est pas terrible de circuler avec ça…", on ne m'a jamais rien dit de spécial. De toute façon, je n'aurais d'autre choix que de continuer de le faire quand bien même ce serait interdit… Mais je doute un petit peu que ça le soit, on trouve même dans le commerce des bouchons spécialement dévolus à ce genre d'usages : https://www.motoblouz.com/vente-protections-auditives-alpine-moto-safe-pro-111853.html
Et comme tu le dis, Nick, même équipé des bouchons les plus performants, quelqu'un doté d'une audition normale continue d'entendre pas mal de trucs, et en tout cas tout ce qui pourrait être absolument requis dans le cadre de la conduite (klaxons, sirènes…). Pour les incidents mécaniques c'est moins évident, il m'est arrivé une fois de démarrer avec un pneu crevé sans m'en rendre compte… Heureusement, je n'étais pas seul dans la voiture ce jour-là… ;)

Ruxor (2018-12-31T09:12:09Z)

@Nick: J'essayerai de penser à poser la question sur les bouchons d'oreille, mais en tout cas j'ai la réponse à la dernière : oui, les sourds ont le droit de passer le permis A2 (comme B), et d'ailleurs il y a un élève sourd (ou au moins malentendant très profond) qui est inscrit dans mon auto-école ; je ne sais pas comment se déroule alors l'épreuve de circulation, je suppose que le parcours est convenu à l'avance.

Nick (2018-12-31T08:47:26Z)

Je confirme qu'une 125 ne va pas aider. Pour se faire surprendre par la puissance d'une 48 chevaux, il faut un peu le faire exprès, et justement le permis A2 ne donne pas le droit de conduire des catapultes du genre R1 ou Hayabusa qui dépassent 1g (en moyenne entre 0 et 100km/h) d’accélération si on se laisse aller… En plus maîtriser une moto à vitesses est bien différent de maîtriser la puissance d'une moto à "boîte automatique" comme un cyclo ou un scooter. Il faut doser l'embrayage.

Sinon, avant que tu ne finisses ton permis pourras-tu poser cette question au moniteur: A-t-on le droit d'utiliser des bouchons d'oreille à moto? Le code de la route interdit les oreillettes, mais clairement celles-ci isolent plus que des bouchons car elles injectent un son bien plus fort que celui qui reste de la circulation après passage du barrage de l'oreillette elle-même. Les bouchons ne font que baisser tous les sons identiquement.

Les sourds ont-ils le droit de passer le permis?

Et bonne chance pour la suite.

Ruxor (2018-12-27T22:36:15Z)

@Vicnent: (J'espère que personne n'aura pris ma remarque #9 au sérieux…) Pour la conduite en général (en tout cas la circulation vers et depuis le plateau), me fier à mon intuition semble marcher raisonnablement bien, en tout cas j'ai l'impression de me débrouiller. Mais pour les exercices techniques du plateau, je n'y arrivais carrément pas du tout jusqu'à ce qu'un des moniteurs, qui aime visiblement être technique, me donne des consignes vraiment précises ; notamment pour le placement du regard, parce que tout le monde dit (comme tu le fais) que le regard c'est important, et c'est vrai, mais ça ne dit pas où le placer exactement, or lui il m'a dit à ce point-là tu regardes là, ensuite tu regardes là, ensuite tu regardes là, etc., et là ça m'a vraiment permis de progresser.

Sinon, pour la source de plaisir, je suis d'accord, mais à force de répéter les mêmes exercices, le plaisir s'émousse quand même un peu. 😐

@Olivier: Ce commentaire me fait penser que j'aimerais bien essayer de faire à vélo le parcours lent du permis moto : je n'ai aucune idée de combien ce serait difficile. [Je viens d'ajouter cette remarque dans mon entrée elle-même.]

Mais sinon, en général, je sais déjà faire du vélo (et je me suis un peu obligé à en refaire avant de commencer la formation moto, histoire d'être dans le bain). Je n'ai jamais eu d'occasion de conduire une 50cm³, et je n'ai pas le droit de conduire une 125cm³ (il faut soit passer le permis A1, qui est exactement le même que le A2, soit faire une formation spécifique qui nécessite deux ans d'ancienneté du permis B que je n'ai pas encore). Mais je ne suis pas sûr que ça aiderait tant que ça : je ne suis pas persuadé que conduire une moto de plus petite cylindrée (ou de poids plus faible) soit tellement plus facile, et en tout état de cause, mes difficultés ne sont pas tellement liées à la moto mais vraiment aux exercices techniques demandés (que je ne suis pas certain d'arriver à faire à vélo, cf. le paragraphe précédent). Il y a des gens qui passent le permis A2 avec une certaine expérience en moto de 125cm³ et qui ont quand même des difficultés à accomplir ces exercices techniques.

Olivier (2018-12-27T18:59:53Z)

J'imagine que tu as déjà pensé à t'entrainer d'abord avec un vélo, puis avec un cyclomoteur, puis avec une petite moto, avant de passer à la grosse moto ? Pour la plupart des gens ce n'est peut_être pas nécessaire de passer par autant d'étapes, mais il faut adapter la pédagogie pour permettre à chacun de progresser à son propre rythme, au mieux de ses capacités. On ne le fait pas pour mes maths, mais ça ne veux pas dire que ce soit une mauvaise approche ;-).

Nick Mandatory (2018-12-27T18:21:55Z)

Encore une surprise de ce permis moto : grâce à lui, il y a du Comic Sans sur ton blog.

Vicnent (2018-12-27T18:19:43Z)

je ne sais pas si mon commentaire va t'aider mais la moto, au delà de l'aspect utilitaire doit être une source de plaisir et donc de sensations et d'émotion. Il y a un moment où il va falloir que tu arrêtes de réfléchir, de calculer, de penser, d'intellectualiser et de résoudre des équations pour simplement écouter ton corps et arrêter de te demander si la roue va passer devant le conseil d'état :-)

Je me doute que tu es comme tu es, mais peut être que tu pourrais un peu te botter le cul et que quand tu montes sur la moto, ça soit des pensées plaisir qui viennent et si elles ne sont pas là, te forcer à les avoir : ça peut devenir un cercle vertueux.

Pour le reste : le REGARD. C'est fou mais une fois que ton corps a compris ça, là où tu veux aller, tu poses ton regard et ensuite, c'est fou mais la moto y va toute seule ! Et avec un chouilla d'entrainement, tu choppes très vite les vitesses, les positions et les trajectoires.

Allez, courage !


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 73d28d


Recent comments