Comments on D'autres termes compliqués sont écrits à propos de mon épaule

JML (2018-12-03T12:27:43Z)

Tu ne trouveras jamais de modèle cohérent de physiologie humaine parce qu'il n'y en a pas. Les colloques/papiers sont bourrés de « vous savez tous que X. Mais en fait cette notion est basée uniquement sur une étude de 1978 basée sur la dissection de 13 cadavres. Nos observations sur sujets vivants montrent que l'on n'a pas X mais Y. C'est pourquoi il faut impérativement arrêter d'utiliser la méthode M pour traiter la pathologie P parce que ça abîme la structure S. Il faut utiliser M' que l'on utilise avec succès depuis plusieurs années. » Hyper convainquant. Jusqu'à ce qu'une étude fasse le point entre M et M' 10 ans plus tard.
On n'a pas un modèle factuel qui serait susceptible d'être support de raisonnements justes. On a un fatras d'éléments douteux dans lequel chacun pioche pour élaborer des méthodes ou principes meilleurs pour le patent et/ou l'ego. On a plutôt un support de conviction : si tu connais bien le modèle, on peut t'amener des éléments pour te convaincre que tu souffres de P et que tu seras soigné par M. Mais un autre pourrait te convaincre que M est nocif.
Il y a beaucoup d'effets de mode, de biais de confirmation, de placebo, de dépendance à l'opérateur. L'épaule est compliquée, avec la 4D du mouvement, on peut lui faire dire ce que l'on veut. Tu as peut-être une raideur en rotation interne de l'épaule, compensée par une bascule de la scapula. Raideur musculaire ? Articulaire ? So what? Un élément parmi d'autres, susceptible d'être intégré dans un modèle explicatif de tes douleurs. Avec des éléments et de l'imagination, on trouve toujours un modèle explicatif.
L'imagerie est un élément parmi d'autres, douteux comme le reste. On voit un truc, peut-être qu'il y en a un, peut-être qu'il est important.
Tes interlocuteurs : médecin rééducateur ou du sport, kiné, peut-être ostéopathe. Impossible de dire quelle profession est le mieux à même de t'aider, sinon qu'une certaine spécialisation dans l'épaule est un gros plus ; ça dépend plus des formations suivies par la personne que du diplôme.
Une seule certitude : plus tu iras voir de gens, et moins tu sauras ce que tu as.

GHP (2018-11-30T18:19:22Z)

et la souris (celle de l'ordinateur), elle n'y serait pas pour quelque chose ?

Régis (2018-11-30T14:39:50Z)

En résumé tu n'as rien de bien grave.
La vraie question est: que faire pour améliorer la mobilité de ton épaule? Va voir un médecin du sport, il te conseillera mieux qu'un rhumatologue qui passe son temps à écouter une patientèle âgée, un peu gémissante et pas trop dynamique. Il te conseillera également pour ta pratique sportive.

PlopProut (2018-11-30T09:48:29Z)

> Je peux me gratter la base de l'omoplate droite avec ma main gauche, mais avec ma main gauche, je suis incapable de monter touche mon dos plus haut que, grosso modo, le niveau de mon nombril. Et si je mets mes mains dans mon dos, poings fermés, paumes en arrière, poing contre poing, alors mon épaule droite est très nettement avancée par rapport à mon épaule gauche.
Je ne veux pas dire, mais ça ressemble beaucoup à ce que j'ai (capsulite, dite aussi "épaule gelée"), sauf peut-être au niveau de la perception de la douleur.
En sachant qu'il y a des capsulites non rétractiles, donc l'arthroscanner ne révèle rien de probant (c'est mon cas). Le diagnostic est donc avant tout basé sur la mobilité diminuée (et moins on bouge, moins on est mobile). Et une capsulite peut se déclencher suite à plusieurs événements (psychologiques, traumatiques [coup/choc], opération…).


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: daf32c


Recent comments