Comments on Une petite enquête sur de vraies et fausses images du kilogramme étalon

Typhon (2018-11-20T00:18:27Z)

Je remarque que personne a fait le jeu de mot "PIK et PIK et Kilogramme" alors je viens le faire.

Le grain de sénevé (2018-11-16T13:41:21Z)

Fourcroy et Vauquelin ont été les premiers à observer in situ l'iridium en 1803 :

Wikipédia : En 1803, Antoine Fourcroy observe en compagnie de Louis-Nicolas Vauquelin qu'après dissolution du platine dans l'eau régale, un résidu noir insoluble et difficilement fusible apparaissait. Malheureusement ils n'obtiennent pas assez de ce nouveau matériau, qui est découvert par Smithson Tennant en 1804.

Ruxor (2018-11-16T10:49:55Z)

@fakbill: Je me demande aussi ! J'avoue n'avoir aucune idée du fonctionnement de la chimie de ce genre, encore moins comment on faisait il y a 120 ans. Je crois comprendre que l'aqua regia dissout le platine mais pas l'iridium et que c'est comme ça que l'iridium a été découvert en 1803 ou 1804, et je suppose qu'on a pu perfectionner la séparation ensuite, mais je ne sais rien des détails.

@vicnent: Une copie qui ferait 1g de plus serait tellement différente qu'aucune des balances de précision utilisées n'arriverait à la comparer à quelque chose qui ferait plausiblement 1kg. Ces balances ont un intervalle de fonctionnement de quelques mg en plus ou en moins de 1kg, donc ça se verrait immédiatement puisqu'on ne pourrait même pas faire une pesée. Une copie qui ferait 1mg en plus, en revanche, on peut s'en servir à condition que le certificat de calibration soit correct. Évidemment, si le certificat est incorrect ou falsifié, ça peut prendre du temps pour qu'on s'en rende compte, et dans ce cas ça dépend des circonstances où la copie est utilisée (est-ce un étalon national ? un témoin ?) ; mais une erreur de 1mg sera sans doute repérée assez vite quand on verra que les comparaisons sont toutes complètement bizarres, et on testerait alors contre une autre copie.

vicnent (2018-11-16T09:22:02Z)

une question que je me posais : imaginons que l'une des copies fasse 1.001 Kg
ça changerait quoi ?

fakbill (2018-11-15T12:54:12Z)

1874…actuellement on mesure par exemple ce 10% à 0.25% près d'iridium avec de la diffraction rayons X et/ou du microscope électronique (du moins je le crois…je me plante??)
En 1874, on faisait comment? Avec des methods chimiques? Des "acides" qui solubilisent Ir et moins Pt par exemple? Je n'ai *aucune* idée d'à quoi ça pouvait bien ressembler.

Ruxor (2018-11-14T15:01:40Z)

@jonas: In fact, the chemical composition of the alloy needs to be fairly accurate for at least two reasons: (A) the densities from one prototype to another need to be as close as possible to make reproduction easier (smaller corrections due to buoyancy in air), and (B) impurities can cause problematic effects (brittleness or oxidizability). The first Pt-Ir alloy used to cast prototypes in 1874 contained impurities of ruthenium and iron and it was decided to throw it away and start again with a purer alloy in 1879 (this was, in fact, a French humiliation because the 1874 alloy was cast in France and the 1879 had to be ordered from the English company Johnson&Matthey), with fairly strict tolerances: (10±0.25)% iridium, and at most 0.15% rhodium 0.05% ruthenium and 0.10% iron. I have no idea how this is done in practice, but the fact that these targets could be met shows that even in the late 19th century they knew how to separate chemically related metals quite efficiently (and on a scale of hundreds of kilograms).

jonas (2018-11-14T13:16:44Z)

Oh wow! I assumed they used platinum-iridium alloy simply because that was the mixture they extracted from the minerals in the 1880s when the prototypes were made. It would have been an unnecessary extra step to separate the platinum from the iridium, except for uses where the difference matters for some chemical reason.

Ruxor (2018-11-14T09:57:38Z)

@Fakbill: <URL: http://en.wikipedia.org/wiki/Platinum-iridium_alloy > explique un petit peu, la principale raison de l'iridium étant de rendre le platine plus dur (le raisonnement exact tenu à l'époque doit être expliqué dans un des compte-rendus de ~1890 que j'avais consultés pour écrire une des entrées précédentes, mais je ne sais plus où c'était). Après, je ne sais pas si on aurait pu utiliser, par exemple, de l'osmium à la place.

Fakbill (2018-11-14T07:38:10Z)

Pourquoi du platine avec 10% d'iriduim ?

Oui, ce reportage est d'une nullité sidérante.

Ruxor (2018-11-12T20:27:43Z)

@fakbill: Il s'agit du bout de documentaire dont ooten a posté le lien (commentaire juste avant). L'étalon qu'on voyait était l'étalon national français, et je suis d'accord que les explications étaient à chier. Concernant le soin dans la manipulation des étalons, les deux choses qu'on veut surtout éviter sont l'usure mécanique (surtout aucun frottement face contre face) et la contamination chimique ; mais pour ce qui est des petites poussières, on n'est pas du tout dans les conditions d'une salle blanche pour la fabrication de microprocesseurs, par exemple.

fakbill (2018-11-12T13:51:16Z)

Hier (ou avant hier??) au 20heures de france2, ils ont fait un repportage sur le kilogramme. Ils ont filmé d'assez près un des cylindres mais il a été présenté comme étant l'étalon nationnal. La personne qui me manipulait était, j'ai trouvé, assea confus en disant des choses qui faisait croire parfois que c'était LA référence absolue et parfois que c'était juste un copie pour la France.
la façon de le manipuler, avec des pinces et un ""linge"" pour ne pas le rayer est assez surprenante. J'aurais cru qu'on faisait encore beaucoup plus attention que ça à ces étalons (même non primaires).

Ruxor (2018-11-12T10:02:34Z)

@ooten: Merci, ça donne une petite idée de comment 35 est stocké. Et effectivement, la qualité du reportage est abyssale, c'est presque le modèle de ce qu'il ne faut pas faire.

ooten (2018-11-11T20:12:10Z)

Dans le journal télévisé de France 2 de ce soir : <URL: https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-dimanche-11-novembre-2018_3002835.html > prendre à partir de la 22'07'', il y a un type qui manipule le K35 et nous explique 2 trucs sinon la qualité du reportage est absolument nulle.

Ruxor (2018-11-11T11:06:54Z)

@Typhon: Pour commencer, définir très très exactement ce qu'on appelle le « pôle sud » (ou nord, bien sûr) est vraiment compliqué. J'avais essayé de comprendre en lisant les documents produits par l'IERS, j'avais à moitié réussi, mais seulement à moitié, et maintenant j'ai oublié. (On peut imaginer prendre l'axe d'inertie de la Terre, l'axe du moment cinétique de la Terre, l'axe de rotation instantanée de la Terre… je crois vaguement que c'est plus proche du dernier mais que ce n'est pas exactement ça non plus.)

Typhon (2018-11-10T23:07:04Z)

Il y a une histoire de Superdupont en trois partie où il déjoue un complot de l'antifrance pour remplacer les poids et mesure par des faux (c'est plus focalisé sur le mètre étalon que sur le kilogramme mais bon).

Ça me rappelle aussi le "Pôle sud de cérémonie" de la base Amundsen-Scott, qui n'est pas exactement situé sur le vrai pôle sud car de toute façon, la localisation relative de ce dernier bouge par rapport à la glace. Et de toute façon rien ne ressemble à une étendue de glace blanche et morne comme un autre étendue de glace blanche et morne.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: a0dbb0


Recent comments