Comments on En fait, j'ai un ou deux tendons rompus

Ruxor (2018-10-25T10:49:41Z)

Bon ben l'IRM contredit platement l'échographie: "pas de rupture tendineuse évidente" mais "importante enthésopathie d'insertion avec macro-calcifications" compatible avec une "résorption aiguë d'apatite". Continuer les anti-inflammatoires. Déjà j'avais beaucoup moins mal ces derniers jours, mais si en plus j'évite la chirurgie, je suis super content. Je posterai une autre entrée avec plus de détails.

@Thomas: Effectivement, c'est ce que mon généraliste m'a expliqué.

Thomas (2018-10-25T10:02:09Z)

Pour m'être aussi blessé à l'épaule, il me semble que le médecin compétent est le chirurgien-orthopédiste (qui traite des traumatismes, accidents) plus que le rhumatologue (qui traite des dégradations non accidentelles - arthrose venant avec le vieillissement, etc.).

Il y a un certain nombre de très bons chirurgiens-orthopédistes spécialistes de l'épaule à Paris qui sauraient évaluer si une opération est nécessaire (dans mon cas, ils ne m'ont pas du tout poussé vers cette option mais plus vers la kiné).

Bellon (2018-10-23T13:29:02Z)

La dissymétrie de tes épaules ainsi que la fragilité de ton épaule droite semblent indiquer que une partie au moins de tes problèmes sont anciens: la musculation aurait sinon rétabli un problème simplement lié à un manque de tonus des muscles.

Sinon, dormir dans un fauteuil à dossier inclinable, comme <je compatis> l'a dit, peut être une solution: je me souviens de l'avoir fait quand j'ai eu des problèmes d'épaule. Dans mon lit, je me retournais dans mon sommeil, en tirant sur l'épaule douloureuse. Et même si j'ai l'impression d'être relativement habile de ma main gauche, me brosser les dents est quelque chose que je n'ai jamais vraiment réussi à faire avec la main gauche.

Pour reprendre la muscu, il faudra aussi tenir compte du fait que le type d'effort que cela utilise, des efforts intenses sur de courtes périodes, sont ceux qui deviennent le plus vite impossible avec l'âge. De toute façon, je te souhaite une bonne dose de patience pour résoudre toutes ces questions.

Geo (2018-10-21T13:59:54Z)

> À part se dépenser et se sentir mieux, il est évident que la motivation doit être très largement esthétique

Il me semble qu'on reconnait aujourd'hui à la musculation beaucoup de bienfaits. Par exemple, elle permettrait de palier à la perte de muscles liée à l'age, et prévenir une perte de mobilité etc…

L'image de la musculation à beaucoup évolué. C'est passé de l'activité de "body builders" à une activité physique très courante. On le voit notamment aux USA, pour beaucoup de gens, allez au "gym" et la seule activité physique envisageable.

Régis (2018-10-21T08:33:58Z)

@Ruxor: l'articulation de l'épaule peut être mobilisée par un grand nombre de muscles dont certains sont redondants: si par exemple ton muscle sous-épineux est rompu, il te reste le petit rond et le chef postérieur du deltoïde pour assurer la rotation externe de l'articulation. De ce fait une rupture tendineuse est souvent sans conséquence fonctionnelle ennuyeuse. Quant à la douleur, elle est temporaire et il est important de mettre en route de la rééducation.

bli (2018-10-20T20:42:37Z)

Ce mot pour ajouter une couche de compatissance. J'espère que tu te rétabliras bien et que tu auras le courage et la patience de reprendre toutes les activités qui te font du bien. Ça peut même peut-être aider au rétablissement, si ce n'est pas fait n'importe comment.

Ruxor (2018-10-20T20:28:01Z)

Réponses variées :

D'abord, merci à tous ceux qui m'ont témoigné leur compassion ou proposé des conseils.

Je pense que je vais être arrêté (plutôt qu'essayer de bricoler une solution pour mes cours qui ne serait satisfaisante ni pour mes élèves ni pour moi — c'est con qu'on ne puisse pas m'arrêter à moitié, en gros juste pour l'enseignement). D'après <URL: https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/4949/document/arret-travail-rupture-tendons-rotateurs_assurance-maladie.pdf > (voir la note 2), le tarif normal est 90 jours d'arrêt. Mais l'arrêt de travail est problématique pour toutes sortes de raisons sur lesquelles je reviendrai peut-être, à la fois administratives (ma situation vis-à-vis de la Sécu n'est pas claire en tant que fonctionnaire détaché) et pratiques (il y a des obligations de présence au domicile qui sont extrêmement lourdes et vexatoires surtout quand la seule chose qui me fait du bien physiquement et moralement est de me promener). À suivre, donc.

Je continue à avoir du mal à comprendre comment on peut avoir des tendons rompus et ne pas s'en rendre compte : ces tendons doivent bien servir à quelque chose, leur rupture doit empêcher certains mouvements, non ? Je suis confus.

Pour ce qui est de dormir, ça dépend vraiment des jours, la douleur se déplace de façon assez incompréhensible, une position confortable un jour peut devenir intenable le jour suivant (je pense que c'est vraiment les calcifications qui évoluent). Ça va quand même globalement mieux, mais j'ai peur que le fait de dormir tout le temps du même côté (alors que j'ai l'habitude de changer plusieurs fois par nuit) ne me fasse mal au dos.

@Le Fort des Halles: Tes commentaires sont vraiment bizarres, je me demande si c'est du lard ou du cochon, mais je vais faire semblant de les prendre pour des questions sincères et pas des attaques. Je fais (enfin, je faisais 😢) de la muscu très régulièrement depuis dix ans maintenant, donc oui, même si je ne pense pas que qui que ce soit me qualifierait de « Rambo », mon corps s'est transformé pendant ce temps, c'est normal. (À défaut de « Rambo », il y a une fois un enfant qui m'a croisé dans un parc à Paris et qui en me regardant a dit « oh, il est vraiment très musclé, le Monsieur ». Mais comme à peu près personne ne m'a jamais fait ce genre de remarques par ailleurs, je ne sais pas quoi en conclure.) Et je ne pense pas qu'en travaillant à gagner du muscle on ne gagne que du muscle, sinon ça finirait toujours en tendinites et ruptures de tendons et ça se saurait. Quant au fait que ce soit une drôle d'idée, est-ce que tu t'imagines vraiment que la majorité des gens qui fréquentent des salles de musculation le font parce qu'ils sont manutentionnaires et que ça les aidera dans leur métier ? À part se dépenser et se sentir mieux, il est évident que la motivation doit être très largement esthétique. (Dans mon cas c'est clair, j'aime beaucoup les garçons bien musclés et je suis incapable de faire la distinction mentale entre « je suis attiré par X » et « je veux ressembler à X ».) Indépendamment que ce projet soit futile ou pas, quand on passe dix ans à construire quelque chose et que ce quelque chose est détruit, qu'il s'agisse d'un château de cartes ou d'une collection de papillons, on est en droit d'être amer.

Le Fort des Halles (2018-10-20T15:30:50Z)

Ta maman doit jubiler ! Plus de motos pour le costaud A-Normale … je me souviens de tes photos de nus d'il y a une quinzaine d'années : ton ossature n'avait rien de celles de Rambo ou du Terminator ! Donc les attaches étaient aussi fluettes que le reste je suppose …

Gaston (2018-10-20T08:39:32Z)

Salut,

Je compatis, vraiment. Par contre, je réponds juste aux questions 4 et 5 : pour les autres, tu finiras bien par arrêter de te les poser d'une façon d'une autre, je pense.

J'espère donc sincèrement que ça va s'arranger. Ayant le même type de boulot que toi, j'imagine que j'essaierai quand même d'apprendre à écrire de la main gauche : un ami l'a fait avec succès il y a une dizaine d'années. En plus il y a plein de choses marrantes à broder là-dessus.

Sinon : acheter et apprendre à utiliser un clavier pour personne monomanuelle (ça coute cher mais je te vois bien reconfigurer les touches de ton clavier toi-même pour arriver à quelque chose de potable sans trop de frais), et surtout utiliser un logiciel de reconnaissance vocale. On m'a redit du bien de dragonspeak il y a quelque temps (il y a 20 ans, on voyait plein de pubs, mais ça existe toujours). Si vraiment ce n'est pas tenable, je vois pas pourquoi tu te ferais pas arrêter un peu : un remplaçant, ça se trouve, pétrin ou pas pétrin. Ça serait absurde de s'obstiner.

Finalement, de mon point de vue le problème le plus grave est le 4. Là, je chercherais sans complexe des solutions un peu sophistiquées (ensemble de coussins avec forme très spéciale etc en n'ayant pas peur de claquer un peu d'argent).

Bon courage

Je compatis (2018-10-19T20:58:16Z)

Ma mère (70 ans) s'est rompu l'année dernière plusieurs tendons (7, je crois) de la coiffe des rotateurs à la suite d'un accident de trottinette…

Elle a mis deux mois avant d'aller voir un spécialiste parce que la douleur ne passait pas. Elle ne pensait qu'elle s'était rompu des tendons…

Elle a ensuite été opérée mais elle a vécu l'enfer, question sommeil, pendant quelques mois. Là où elle dormait le mieux, finalement, c'était dans un fauteuil. Maintenant ça va beaucoup mieux.

Ne t'inquiète pas, il faut garder espoir !

Eric B (2018-10-19T16:32:39Z)

Je n'avais pas de tendinite, mais une luxation acromio-claviculaire stade 4 (les 3 ligaments cassés), cela dit certains problèmes de la vie courante sont similaires.

Pour dormir, je dormais évidemment sur l'autre épaule, avec l'écharpe pour commencer (que tu peux acheter pour 15€ à la pharmacie, j'imagine sans ordonnance même si j'en avais eue tout de suite par l'hôpital), et avec la main du côté blessé qui arrivait sur mon bras de l'autre côté. Comme ça, ça ne tirait pas, et je n'avais pas spécialement mal, même en post-opératoire. On peut aussi s'aider d'oreillers supplémentaires pour maintenir la position du dos.

Pour taper au clavier: c'est sûr que c'est compliqué, avec l'écharpe (je devais garder l'avant-bras devant moi près du corps). Je m'en sortais avec un clavier supplémentaire (et des fois un mini-clavier Bluetooth) sur les genoux. Le clavier ergonomique (angle différent entre la partie gauche et droite du clavier) permet de réduire (un peu) l'angle fait par le poignet du bras blessé. Mais c'est déconseillé de passer trop de temps dans cette position. Je passais des fois aussi au téléphone, pour changer de position des bras.

Pour les muscles: en quelques semaines on perd presque tout (c'est pas comme si j'en avais beaucoup, mais ça compte quand même). Je n'arrivais plus à monter mon bras de 10-20° à partir de la verticale, à la fois à cause de la disparition des muscles (pour la force) que de l'immobilisation de l'articulation (qui se bloque si elle ne bouge pas, les muscles autour se raccourcissent, les capsules se rétractent…). Mais avec la kiné et un peu d'exercice, une fois l'épaule réparée, normalement ça revient en quelques mois. Au moins du côté des muscles (pour l'articulation c'est un peu plus long), ce qui se perd rapidement se prend rapidement aussi. Ce n'est pas que tu as mis des années d'effort à construire progressivement les muscles que tu as, c'est que tu as déplacé l'équilibre entre la création et la destruction de muscle, en t'entraînant progressivement plus. Maintenant que tu sais d'où tu viens, ta motivation à reprendre va faire le reste.

Pour le lavage: le plus dur était 1. de ne pas macérer sous l'épaule immobilisée, et 2. d'atteindre l'autre aisselle pour la laver. Le 2 se résoud avec de l'aide extérieure, le 1 avec un sèche-cheveux et des mouchoirs (pas de déodorant/anti-transpirant, la peau devient trop fragile).

Pour le travail: ne force pas, arrête-toi si c'est nécessaire. Comme je ne donne pas de cours, j'ai pu facilement faire quelques arrêts d'une semaine non successifs, mais sinon il n'y a pas d'état intermédiaire entre "travail" et "arrêt".

Il y a un "centre épaule" à l'hôpital d'Antony.

mummy (2018-10-19T16:23:16Z)

Pas de panique, je connais plein de gens avec des problèmes de tendinite, qui finissent par s'en tirer avec du repos et sans chirurgie (éventuellement de la kiné, parfois des infiltrations). Attends l'IRM, et immobilise le plus possible ton épaule. La muscu, ce n'était donc pas une bonne idée, dommage !

DH (2018-10-19T16:08:11Z)

FWIW, mes médecins m'ont déconseillé de poursuivre la muscu (à l'époque où j'en ai fait un peu), justement parce qu'elle est très destructrice pour les articulations… J'espère que ce n'est pas ce qui t'es arrivé !

Régis (2018-10-19T13:58:55Z)

La rupture des tendons de la coiffe des rotateurs est un phénomène courant, le plus souvent ignoré par ceux qui en sont porteurs. La douleur est passagère. Tu as dû t'esquinter en rattrapant ta moto, mais il y avait probablement des lésions plus anciennes.
La chirurgie est une option. C'est un acte qui se fait par arthroscopie (l'arthroscopie est une chirurgie pour ainsi dire non ouverte, et est à la chirurgie articulaire ce que la coelioscopie est à la chirurgie abdominale) et en conditions ambulatoires: entrée le matin, intervention, et mise à la rue en fin d'après-midi. Rééducation à prévoir.

jonas (2018-10-19T10:43:43Z)

> Comment vais-je dormir pendant les mois qui viennent ?

Consider asking your doctor to prescribe sleeping pills for you, just for the month. I'm currently taking some for a different reason. The main difference I notice is that I don't wake up so easily once I fall asleep. My doctor has assured me that there are no significant side effects, and the effects last for a short enough time that I won't be sleepy during the day.

> Je suis tellement empoté de la main gauche que même me laver les dents est extrêmement difficile.

Yeah, that's what I assumed would be the biggest difficulty if you have this problem only temporarily. There are certain tasks that I can perform equally with my two hands and arms: ones requiring strength, such as lifting heavy objects, or dexterity of the fingers, such as typing on a keyboard or holing multiple small objects in the same hands. But I can only really use my right hand for tasks that require dexterity of fine movements in the wrist and arm, such as brushing my teeth, writing, and sewing. For some tasks, I am forced to use either hand alternately to do the same movements, and there it's the easiest to feel how much more difficult it is with my left hand: clipping the nails from my right toe and using a dental floss to clean my teeth on the right hand side of my jaws is difficult.

> Comment font les gens à qui il manque un bras, voire deux ‽

There's definitely a lot of personal difference in how good people are in using the hand that isn't dominant. I have heard people claiming that they can sew or draw with either hand. To some extent, this ability can be trained by practice. A schoolteacher told me that she was right-handed, but had to learn to write when her right hand was broken, so she's been writing with her left hand ever since. People with a permanent disability in an arm learn to do the tasks that I mentioned above with their good hand, but have the most difficulty with tasks that require using both hands at the same time, such as washing up without a dishwasher.

PlopProut (2018-10-19T07:14:47Z)

Pour être dans une situation similaire (avec un diagnostic différent au final, mais des causes très mystérieuses), je compatis. Les nuits sont extrêmement compliquées, on m'a annoncé il y a déjà 1 mois un rétablissement qui peut prendre jusqu'à un an (capsulite diagnostiquée, mais rien de visible à l'arthroscanner). Par contre, pas de chir pour moi a priori. Mais impossible de lever le bras trop haut ni trop longtemps (mais c'est le gauche et je suis droitier, ce qui me sauve pour le tableau).
Par contre, est-ce que la muscu ne serait pas responsable de ces calcifications anciennes ? Une muscu un peu sauvage sans supervision peut être très dommageable…

Le Fort des Halles (2018-10-18T22:13:29Z)

En voilà une drôle d'idée de choisir un métier intellectuel et vouloir ressembler à un portefaix !

ooten (2018-10-18T20:49:51Z)

Mouais vu le diagnostique prudent posé, attends plutôt l'IRM pour préciser et confirmer ou pas les lésions suspectées.

GLaG (2018-10-18T20:20:52Z)

Pour la partie boulot : ce n'est pas tant un certificat médical qu'il faut mais un arrêt de travail. Il existe peu d'intermédiaire entre "tout arrêter" et "tout devoir faire", sauf arrangement ponctuel avec des collègues. Normalement, en arrêt, tu ne peux ni faire cours ni venir au bureau.

Dans une situation aussi "mystérieuse", je dirais que clairement les élèves passent après : ce serait amha une très mauvaise idée de "bricoler" (ce n'est pas une position de principe, j'ai déjà fait cours en ne posant pas un arrêt de travail que m'avais fait un médecin, mais c'était une situation où il n'y avait aucun risque que faire cours aggrave le problème).

Et c'est l'occasion pour cela de retourner voir ton généraliste.

Bon courage pour la suite…

Olivier (2018-10-18T20:02:58Z)

Est-ce que tu peux écrire, dessiner sur papier ? Je sais qu'il existe des systèmes permettant de numériser en temps réel ce qu'on écrit avec un stylo classique, ce qui peut permettre de la projeter.

J'ignore si c'est vraiment utilisable, et j'aimerais bien le savoir. J'ai entendu parler d'un collègue (chimiste) qui enseigne assis en écrivant / dessinant sur une tablette tactile.

Sur les vidéos de la chaine Wandida de l'EPFL, il semble qu'un système de ce genre est utilisé pour des cours de maths en ligne, comme par exemple <URL: https://www.youtube.com/watch?v=s6DMn8E0KoE >.

Typhon (2018-10-18T19:37:17Z)

« Peut-être que je me plains beaucoup pour pas grand-chose, il y a évidemment des problèmes bien plus graves qu'avoir quelques tendons rompus (mais bon, quasiment tout le monde peut toujours se dire qu'il y a des gens plus mal, je ne sais pas si ça aide vraiment).»

Moi ma philosophie c'est qu'absolument tout le monde a le droit de se plaindre. Je pense qu'on peut être jeune, beau, riche, intelligent et en bonne santé, sociable, etc… Et avoir quand même des vrais problèmes dont on se plaint.

Là où je ferais une sélection c'est plutôt du point de vue de l'auditeur ou du medium : à qui on donne la parole, de quelle personne on écoute et relaie préférentiellement les plaintes, ça je pense que c'est clair qu'il y a des gens qui le méritent plus que d'autres.

Quoi qu'il en soit, en particulier dans ce cas précis, c'est quand même une grosse atteinte à ta qualité de vie, donc ça me paraît encore plus justifié.

En ce qui me concerne, comme j'ai eu des petits problèmes aux articulations ces derniers mois que j'ai préféré ignorer, je prends ce billet comme l'incitation qu'il me faut pour enfin poser un rendez-vous médical et éventuellement les suivants qui seront nécessaires. Comme quoi c'est aussi intéressant dans un but préventif/de dépistage.

Bref, en tout cas, bon courage à toi pour ces prochains mois.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 766326


Recent comments