Comments on Exilé hors du royaume magique

sff9 (2018-08-14T15:43:00Z)

Une note de Boulet qu'il me semble pertinent de citer ici, sur l'émerveillement scientifique : <URL: http://www.bouletcorp.com/2015/08/25/brassens-dans-le-cosmos/ >. (Je me demande comment sont rendues ces notes en partie animées dans les tomes…)

Cigaes (2018-07-31T14:30:15Z)

Autre touriste :

Dans Spinning Silver, de Naomi Novik, qui vient de sortir (<URL: https://www.babelio.com/livres/Novik-Spinning-Silver/1056905/critiques/1666360 >), Wanda, la fille d'un paysan endetté qui travaille pour payer ses dettes, apprend la comptabilité de Miryem, la fille de l'usurier, mais pense que c'est de la magie. Plus tard, elle a l'idée d'utiliser le même genre de magie pour reproduire un motif dr broderie compliqué.

jonas (2018-07-31T13:36:18Z)

> les maths contiennent déjà de la magie (en tout cas, elles contiennent indiscutablement de la numérologie : j'ai assez parlé du pouvoir magique des nombres 696 729 600 et 244 823 040 pour ne pas insister)

I suspect that if you were a physicist or biologist, you would find instances of magic just like that in physics or biology. (But I am a mathematician.)

Le Paradis perdu des écritures enfantines (2018-07-31T09:59:52Z)

La Fantasy c'est le droit d'être superstitieux à grande échelle ; on ne va quand même pas te priver de ce qui te reste de ton enfance …

Autre touriste (2018-07-30T22:19:19Z)

J'ai quand même un golem de sable que je peux douer de parole avec la formule magique "say hello world". Mais bon, c'est plus le côté démiurge, wizard (pour ceux qui RTFM) / sorcerer (pour ceux qui collent des API mystérieuses ensemble).

Pour le côté arationnel, peut-être essayer le LSD ou la DMT. Mais là aussi, quand on quitte le monde magique, les Mots de Pouvoir deviennent "Overall there is a smell of fried onions".

Es-tu conscient que la magie n'est magique que parce qu'elle est impossible ? Je suis en train de te communiquer mes pensées, à distance, par de petits signes noirs, et ça ne t'épate pas du tout. Si tu vivais dans le monde de tes rêves, tu le trouverais banal.

Link (2018-07-30T18:42:57Z)

Si tu ne définis pas l'existence comme une qualité nécessaire aux objets d'intérêt, ça dénoue un petit peu je pense…

tituscapulet (2018-07-30T16:41:15Z)

Oh c'est rigolo, je pensais être le seul énergumène à lire les notes de Boulet par ordre décroissant :-) Bon, j'ai lu les notes de 10 à 5, puis le volume 11, et les notes 4 à 1 attendent sagement dans mon panier. Et il m'arrive vraiment d'être mort de rire à la lecture de certaines de ces histoires ! Et comme tu l'évoques bien, si j'apprécie d'autant plus Boulet, c'est parce que j'ai l'impression de me retrouver à travers certaines de ses histoires et réflexions ! Et je trouve ça rassurant de voir que je ne suis pas le seul à me sentir un peu perdu, exclu d'un paradis perdu. Ma solution : rester un grand enfant immature, ce que j'arrive à faire plutôt bien :-)

D'ailleurs, merci David, c'est - il me semble bien - grâce à toi que j'ai découvert Boulet que tu avais évoqué lors d'un rant sur Harry Potter (et l'inconsistance de certains univers fantastiques plus généralement, mais j'ai la flemme de chercher le billet en question). Je suis vraiment une quiche en culture bédé mais je me soigne !

PS : vas-tu chercher à obtenir une version peluche du pins "Chat Licorne" offert avec le volume 11 ? Ça ne dépareillerai pas à côté de Daisy ;-)


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 663de0


Recent comments