Comments on Où est le docteur Sacks quand j'ai besoin de lui ?

GuLi (2018-04-23T13:03:00Z)

J'ai déjà eu quelque chose qui ressemble à ton mal de crâne externe (3 ou 4 occurrences il y a 15 ans, rien depuis), et un médecin avait diagnostiqué une névralgie d'Arnold, causée en l'espèce par un nerf temporal qui se coince épisodiquement entre deux plaques de la boîte - d'après mon souvenir de ses explications, SGDG.

Dyonisos (2018-04-20T18:18:50Z)

Ok. Certains aspects que tu ranges sous la rubrique "déjà vu" relèvent pour moi exclusivement d'un dysfonctionnement ponctuel de la mémoire immédiate (ou plutôt du fait que la conscience semblait fonctionner de manière discontinue avec des béances de latences quasi inconscientes), comme l'idée de de désaltérer en sortant de la salle de musculation.

Ruxor (2018-04-20T12:24:37Z)

@Dyonisos: Je n'ai pas explicité la nature même des sentiments de déjà vu parce que les détails ne me semblaient pas très importants (et que mon souvenir est, forcément, un peu douteux), mais c'était quelque chose comme « tiens, mais j'ai déjà vu cette construction mathématique quelque part » (à ce niveau-là, c'est plausible), puis « mais est-ce que je n'ai pas tout récemment écrit un rapport sur un article dans le genre de celui que je m'apprête à rédiger ? » (pour le coup, non ; mais il est possible que j'aie rêvé que j'écrivais ce rapport et que ça ait causé la sensation de déjà vu), puis encore « mais est-ce que je ne viens pas à l'instant de sortir de la salle de musculation avec l'intention de boire un peu d'eau pour me rafraîchir les idées ? », etc. Ensuite, c'est devenu de plus en plus répété et de plus en plus confus (j'ai eu des sentiments de déjà vu sur les sentiments de déjà vu…), et j'en étais un peu à me demander « mais qu'est-ce que je fais là, au juste ? », ce qui n'est plus vraiment du déjà vu.

Dyonisos (2018-04-20T11:52:45Z)

?????
Tu parles de déjà vu mais rien dans le post ne renvoie à des épisodes où ce sentiment/trouble se serait manifesté.

Pascal (2018-04-20T05:07:29Z)

La lumière tamisée provoque une atrophie de 30% de l'hippocampe de donc de la mémoire.

J’ai découvert cette invraisemblable trouvaille scientifique dans le pied de page d’un article du Jerusalem post sur Gaza hier.

http://www.techtimes.com/articles/220451/20180206/dim-light-can-change-brain-structure-and-impair-memory.htm

JML (2018-04-18T22:44:42Z)

Il n'est pas anormal qu'un cerveau humain se mette spontanément à fonctionner de manière bizarre. C'est une excellente occasion de voir la vie différemment. Malheureusement notre culture est porteuse de l'idée que c'est anormal : « ça y est je deviens fou / j'ai une maladie grave » — et l'occasion est ratée. Il n'est pas interdit d'être vigilant, de te renseigner sur les produits que tu consommes ou de chercher à savoir s'il pourrait s'agir des premiers symptômes d'une maladie connue, mais, le plus probablement, cette recherche restera vaine. Tout simplement un système complexe est susceptible d'adopter spontanément un mode de fonctionnement inhabituel, le naturel revenant au galop quelques heures ou jours plus tard, et quand bien même tu chercherais à reproduire l'expérience, il est probable que tu échoues.

Si cela devait se reproduire, ne dramatise pas, fais simplement attention en traversant et cherche à bénéficier de l'expérience (que ce soit au CHU ou dans ton bain).

Ce n'est pas une raison suffisante pour abandonner une pratique qui te convient.
Il est difficile de pratiquer la muscu pour la muscu (plutôt que : pour devenir plus performant dans une certaine activité complète principale) sans s'abîmer sur le long terme à cause des déséquilibres musculaires difficiles à éviter (ex : rotateurs internes d'épaule raccourcis, 20 ans plus tard la coiffe se troue ; abdominaux hypertoniques qui crééent des surpressions pelviennes → incontinences chez la femme, suspectés de causer des problèmes de prostate chez l'homme ; etc.). Cela mis à part, est-ce que les maths te font pratiquer les exercices incorrectement ? (Tu n'es pas présent à ce que tu fais et négliges ta position ou ignores une douleur suspecte, tu perds la notion du temps et tu reprends à froid, …) Non ? Alors continues ;)

Geo (2018-04-18T22:16:09Z)

> et la coïncidence est tout de même troublante

C'est le propre de l'hypocondriaque de voir tout un tas de coincidences.

Un truc que je trouve rassurant dans toute ton histoire c'est que tu as l'air d'avoir été bien pris en charge. On parle beaucoup en ce moment du mauvais état de l'hôpital, avec des histoires horribles de types laissés à l'agonie pendant des heures mais ce n'était pas le cas apparemment. Peut-être que tes symptômes relevaient bien d'une urgence médicale aux yeux des médecins qui t'ont examiné. Je suis moi-même hypocondriaque et je vois assez bien mon généraliste me renvoyer chez moi en me disant de revenir si ça devait se reproduire.

Régis (2018-04-18T19:51:32Z)

La musculation proche de la charge maximale (peu de répétitions, récupération longue) sollicite fortement le système nerveux.

Régis (2018-04-18T17:49:16Z)

Allons bon, ils veulent t'envoyer au CMP…
Blague à part ce que tu décris évoque diablement une cause toxique. Mais cela ressemble aussi à ce que Stendhal a décrit à la sortie de Santa Croce: fatigue, déréalisation à la faveur d'une submersion émotionnelle.
Sinon, peut-être faut-il t'astreindre à mettre une barrière entre ton temps de loisir et ton travail. Les mathématiques te pardonneront si pendant que tu fais du sport ou que tu te reposes tu les délaisses un peu. Evite de faire des tests cognitifs sur internet, tu n'en as pas besoin, tu risques de fixer le problème…

Fab (2018-04-18T14:27:44Z)

Absolument tout, dans les symptômes que tu décris, me fait penser effectivement aux effets d'antagonistes de récepteurs NMDA tels que les drogues dissociatives, que j'ai assez expérimentées pour en parler, et tout particulièrement celle-ci :
<URL: https://psychonautwiki.org/wiki/3-MeO-PCP >
, de manière clairement plus évidente que la diphenidine (que je connais aussi), qui aurait été ingérée dans une quantité de l'ordre de 10 mg…

Et en connaissance de cause, je conçois fort bien l'état de panique que de tels effets pourraient provoquer sans avoir cherché à les provoquer, même dans une faible mesure !

Pour autant, je ne pense pas qu'il est nécessaire d'avoir consommé une telle drogue pour provoquer de tels effets (même si cela ne m'est jamais arriver sans produit) : la DMT (mais là je parle de choses que je n'ai pas expérimentées), par exemple est un psychotrope extrêmement puissant qui peut être synthétisé de manière naturelle par la glande pinéale et serait responsable de sensations de genre "mort imminente". De là à inférer que la combinaison Effort physique intense + Effort intellectuel (modulo une certaine fatigue ou d'autres facteurs non décelables de type "effet papillon"), j'avoue que je serais assez tenté de franchir le pas, même si ça n'expliquerait pas ton cas dans l'absolu…

Parmi les éléments étonnants qui m'ont encore plus interpellé que les autres, il y a en particulier cette obsession à propos de cette histoire de jeu de cartes, dont "il fallait absolument que [tu te] rappelles" : il m'est arrivé, sous 3-Meo-PCP (pris à dose peu raisonnable en l’occurrence) des choses semblables où je me retrouvais dans un état de rêve éveillé, proprement convaincu d'avoir eu accès, à l'intersection de mon vécu linéaire de mon expérience (pas encore terminée) et d'un recoin d'espace-temps exotique, à *LA* réponse (ou en tout cas Une réponse autrement plus profonde que "42") à La Grande question sur la vie , l'univers et le reste :D
(Bien entendu, les notes que j'avais prises et conservées secrètement dans l'espoir réel de les exploiter ensuite, étaient un tissu d'assertions sinon illisibles ou sibyllines, totalement délirantes)

…À moins qu'un cerveau de Botzmann ne fasse des siennes dans cette histoire :D

GHP (2018-04-18T11:34:28Z)

J'aime "Histoire de la maladie : Mathématicien." ! Il faudrait consulter un neurologue.

Faire des maths et en même temps des efforts physiques : le cerveau sait-il où… donner de la tête ?

Et ne plus faire de musculation avant d'avoir parlé au cardiologue de l'hypertension à l'effort. L'Institut de cardiologie de la Salpêtrière est excellent.

Onde (2018-04-18T11:06:12Z)

Le repos est souvent une bonne chose. Perso, j'ai fait quelques malaises, et quasi à chaque fois, c'était suite à un bref effort physique intense qui faisait lui-même suite à une longue période éprouvante (genre beaucoup de travail et de stress). Donc, chez moi, sur un terrain de fatigue de fond, un effort physique assez bref mais très intense et je peux m'évanouir. Après, un évanouissement, c'est pas la même chose que ton expérience…

Tez (2018-04-18T09:10:44Z)

Je partage l'avis d'ama. A votre place je balarderais les compléments alimentaires dont vous parlez. Même vendus en pharmacie, ils peuvent contenir des molécules susceptibles d'interagir assez méchamment avec la chimie de votre cerveau. A mon avis le repos est à tester aussi. En tout cas je compatis, ça doit être angoissant comme expérience.

Matoo (2018-04-18T08:35:29Z)

Ce n'est pas que ton histoire ne m'intéresse pas, mais je ne connaissais pas le "hareng rouge" !! Je suis content d'avoir appris ça. ;)))

ama (2018-04-17T21:26:44Z)

Il faudrait peut-être commencer par arrêter de manger des saloperies à longueur de journée…

GHP (2018-04-17T20:40:07Z)

peut-être prendre RV à l' http://institut-memoire.aphp.fr/ pour faire des tests

Faire le break pour avoir un créneau (2018-04-17T17:50:42Z)

Je pense que tu sens que depuis la mort de John Nash il y a un créneau à prendre chez les matheux schizos - donc tu t'entraînes après le permis à points à passer ton permis folie douce … rien de grave en somme juste un training day !

ooten (2018-04-17T17:02:45Z)

Ben oui il faudrait que tu t’aères le cerveau et que tu lâches un peu prise (en même temps je ne sais pas ce que tu veux dire par aérée le cerveau), ça peut paraître évident mais c’est peut être pas juste.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: cbbc2c


Recent comments