Comments on Rhume et aphtes

CaptainLama (2017-04-05T15:47:44Z)

Quid de "plush" pour peluche ? (Qui certes vient du mot français, mais bon, si on va par là…)

Anonyme (2017-04-05T01:46:57Z)

https://www.youtube.com/watch?v=OrwkzMe-TCA

JMU (2017-04-04T16:40:06Z)

La précision de la description de la corrélation "après un rhume, j'ai presque toujours des aphtes" me semble insuffisante pour rejeter l'hypothèse zéro d'une absence de corrélation.

Merci de communiquer les dates de tous tes rhumes et épisode d'aphtes par an, de rhumes suivis d'un épisode d'aphte. Je peux faire les calculs de stats si tu veux. Tant que tu y es, envoie ton dossier médical aussi.

Mon adresse mail : <URL: mailto:bigdatacruncher@axa.com >

Matoo (2017-04-04T11:48:58Z)

Appelle Docteur House !!! :)

Régis (2017-04-03T19:34:49Z)

@Fab 14p1000 c'est juste pour faire un soluté isotonique, que tout le monde le prescrit comme ça, et que ça marche très bien ;)

Fab (2017-04-03T15:08:53Z)

Je confirme pour le bicarbonate de sodium. Ce truc est le placebo parfait (et objectivement bon pour l'hygiène dentaire, il me semble).

Mais enfin bon, Régis, Rôôôh, à 14p1000 (pour quoi pas en dilution 14CH non plus)ça va, ce n'est que du bicarbonate de sodium, hein (en ce qui me concerne, c'est une cuillère à café bien tassée dans un demi-verre d'eau tiède, la solution est saturée et il ne me semble pas que ce soit si corrosif ou alors tu es très très sensible ?)

Laurent (2017-04-02T10:47:38Z)

C'est pareil pour moi, j'ai souvent des aphtes à la fin d'un rhume. Il y a quelques années, j'ai eu une grippe un peu dure. À la fin, j'avais plusieurs aphtes dont un gros au fond de la gorge, qui m'empêchait pas mal de manger…

JML (2017-04-02T08:10:28Z)

Plein de corrélations sont envisageables : quand tu as un rhume, tu manges plus ou moins de xyz, tu fais moins d'exercice, tu fais plus de bisous à tes peluches, …

Régis (2017-04-01T20:11:01Z)

Hum, il y a aussi, à ce compte-là, la cautérisation au fer rouge, déjà proposée par Guy de Chauliac…

vicnent (2017-04-01T14:36:16Z)

dans ton cas, effectivement, des anti inflammatoires (avec un surplus de fatigue) peut donner lieu à leur apparition. De mémoire, un bon remède de grand mère pour les tuer : un coup d'alcool à 90° avec un coton tige. ça "pique" la première seconde mais ensuite c'est anesthésié et ça disparait en 24h. (déjà testé) - Et éviter les noix.

zEgg (2017-04-01T12:37:48Z)

Les NSAID peuvent causer des aphtes. Moi c'est l'acide tiaprofénique qui me fait ça depuis tout petit, mais chez certain ça peut être l'ibuprofène.

delek (2017-04-01T11:39:02Z)

Mettre du BLOXAPHTE, petite pommade bien tolérée.

ooten (2017-04-01T11:26:32Z)

Le corps humain est le truc le plus compliqué de l'univers aujourd'hui alors pour comprendre pourquoi du truc du machin, la plupart du temps on peut toujours courir. Je me posais des questions autour de la propagation de la grippe dans les différentes régions du monde, pourquoi elle est en hivers chez nous etc … Ben je n'ai pas trouvé de réponse.

Le Pisciculteur (2017-04-01T10:35:22Z)

C'est juste un petit poisson d'avril qui vient se loger dans ta bouche pour te taquiner !

Régis (2017-04-01T08:11:01Z)

En effet, il est inhabituel qu'un rhume entraîne des aphtes.
Si c'est vraiment douloureux tu peux appliquer dessus un peu de Xylocaïne visqueuse, qui est un anesthésique local, mais tu risques de perdre la sensation de goût des aliments pendant une heure environ.
L'aspirine en bain de bouche est un peu moins efficace, mais n'anesthésie pas les muqueuses. Tu peux éventuellement essayer le bicarbonate de sodium à 14p1000.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 033ad2


Recent comments