Comments on Donald Trump me terrifie toujours autant

Ruxor (2017-02-11T00:57:05Z)

Au moins l'élection de Donald Trump aura eu le mérite de donner naissance à ça : <URL: http://everysecondcounts.eu/ >.

Dyonisos (2017-01-22T18:41:12Z)

Quand j'évoquais son peu d'embarras de la vérité dans le discours de Trump, c'est une teinte qu'il a donnée à tout son staff : https://www.washingtonpost.com/news/the-fix/wp/2017/01/22/kellyanne-conway-says-donald-trumps-team-has-alternate-facts-which-pretty-much-says-it-all/?hpid=hp_hp-top-table-main_fix-facts-1215pm%3Ahomepage%2Fstory&utm_term=.4481b09d2d88
A ce niveau toute discussion rationnelle est vaine, c'est le principe même d'un souci de vérité qui est évidé. Et malheureusement, force est de constater que l'électorat moderne y mord et y trouve son compte, là-bas et sans doute ici aussi.

poiuyt (2017-01-21T16:20:16Z)

Son discours d'investiture m'a glacé. Et de faire des cauchemars: on est peut-être à 4 mois de la blondasse au pouvoir…

Dyonisos (2017-01-20T22:51:09Z)

Il y a tout de même un élément qui vient nuancer le parfum apocalyptique de son sacre : c'est sa réaction à l'entretien qu'il avait eu avec Obama le lendemain je crois de sa victoire. Alors qu'il avait versé des tonneaux d'épithètes négatifs à son égard auparavant, il l'a couvert d'éloges et d'adjectifs flatteurs (je me suis d'ailleurs demandé en le visionnant quel type d'impact ces propos pouvaient avoir sur ses électeurs et ne pouvais voir d'autre solution qu'un trépignement de rage découlant d'un sentiment de trahison).
Les idées semblent n'avoir aucune valeur de vérité pour lui, je ne crois pas qu'il soit dupe de sa rhétorique sur le fait qu'il va rendre les USA greater than ever, ce sont plutôt des instruments pour capter du pouvoir et du prestige. Et donc si on met de côté toutes les idées idiotes qu'il a brassées, et bien qu'il reste le problème du pire cabinet jamais constitué, il est soutenable qu'il va commencer par suivre les pistes de sa campagne (par exemple l'hostilité éco avec les chinois ça a l'air de prendre son chemin de réalité) auxquelles il croit vaguement, mais sans aller jusqu'à l'extrémité des fanatiques convaincus de leur logorrhée. Par exemple, lancer des bombes nucléaires, je ne le vois pas du tout dans ce rôle, ça ne colle pas du tout avec la manière dont je perçois le personnage.

Dyonisos (2017-01-20T22:26:55Z)

La société du spectacle (et capitaliste) a trouvé son incarnation grotesque. Je ne vois pas de réel facteur encourageant pour la raison suivante : il a surfé sur le racisme, la bêtise etc mais aussi sur un fort mécontentement des classes moyennes appauvries et cette paupérisation est réelle. Or, je ne crois pas un instant qu'il a dans la besace de ses mesures ou dans les idées de ses réseaux neuronaux la moindre chance de changer cette tendance. Donc il devrait y avoir des raidissements en vue au cours de son mandat, et comme son tempérament est colérique et impulsif, ça peut tout à fait très mal tourné et, au mieux, ça ira de toute façon mal. Bref la météo de mes expectatives le concernant oscille entre l'orageux dangereux et l'extrême noirceur d'un temps lugubre et maussade que ses grimaces seront impuissantes à colorer d'un trait d'espoir.

Fred le marin (2017-01-20T17:51:06Z)

So far, so good…

En tout cas, la Trump World Tower n'est plus aussi terrifiante que par le passé en terme de record de hauteur.
Le slogan "Make America great again" (datant quand même de 1980, d'après WP) le sous-entendait déjà : une forme de déclin se profile.
Mais personnellement les inégalités de richesses (très croissantes) me laissent toujours aussi pantois.
Ploutocratie visible là-bas, ou bien se voulant discrète au sein d'une République : non et non !
Que faire de plus à part s'insurger en mots ?
Rien (du moins pour le moment), et c'est ici la vraie misère : le butoir des peuples (certes insoumis en esprit).
Et comme l'écrivait Boris Vian, "Un jour, il y aura autre chose que le jour."
(silver lining)

ooten (2017-01-20T15:42:13Z)

Euh, quand on tombe dans le vide ça doit être hyper stressant et à la limite extrême quand on touche le sol, il ne doit plus y avoir de problème si on y réchappe pas.
Trump est agé, il pourrait assez vite trépassé, c'est une éventualité réaliste que tu n'as pas évoquée.
Trump ne peut pas faire n'importe quoi, dans les démocraties occidentales, il y a des contres pouvoirs puissants, s'il partait trop en vrille, le congrès serait là pour le destituer.

Telenovela (2017-01-20T15:32:15Z)

John Hinckley Jr était obsédé par Jodie Foster qu'il avait vu dans "Taxi driver" et il décida d'endosser le rôle de Robert de Niro et de tuer le président fraîchement élu Ronald Reagan - qu'il manqua de peu.

Ton obsession pour Donald Trump est-elle un effet secondaire de la télé-réalité qu'il pratique assidûment ?

Ce qui est sûr c'est qu'il y a un rapport entre l'univers virtuel hollywoodien dans lequel baignait John Hinckley et l'univers fantasmatique dans lequel baigna la campagne américaine de 2016 !

Thomas (2017-01-20T15:29:59Z)

"il essaiera d'éviter ça, et il est possible qu'il comprenne qu'il vaut mieux ne pas en envoyer une si on ne veut pas en recevoir"

En l'occurrence je pense que si l'on recevait une bombe atomique sur un coup de tête de Trump il serait plus sage de ne pas répondre et d'attendre un éventuel impeachment. Je me demande d'ailleurs en combien de temps les sous-marins nucléaires français seraient torpillés (si la CIA ne connaît pas déjà leur géoloc…) dans cette éventualité.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 10f766


Recent comments