Comments on Râlerie sur le feu orange à Paris

AAAAnonyme (2017-03-03T08:42:35Z)

@No I Haven't Had My Coffee Yet (2017-01-26T04:20:58+0100) << je suis surpris qu'il faille répondre "je ralentis" quand on voit un feu vert. >>

Moi aussi, on m'a fait apprendre "je vais vite pour dégager le croisement".

No I Haven't Had My Coffee Yet (2017-01-26T03:20:58Z)

On dit "feu jaune" au Québec (en fait, dans la langue parlée, c'est le plus souvent "lumière jaune" parce que le feu ici, c'est pour réchauffer les iglous, comme on sait).

Par ailleurs, je suis surpris qu'il faille répondre "je ralentis" quand on voit un feu vert. Je me rappelle avoir eu une question semblable quand j'ai passé l'examen théorique, et la bonne réponse était "je garde la même vitesse" parce qu'on veut minimiser la stupéfaction des autres conducteurs.

Anonyme (2017-01-19T16:07:15Z)

Moi j’ai toujours proposé de rendre obligatoire un boitier GPS + paramètres de la voiture + connexion sans fil avec les feux + terminal de carte bleue dans les voitures. De manière à ce que toute violation du code de la route se traduise par une amende immédiate.

JML (2017-01-16T14:44:53Z)

Haha, ça se précise : biais cognitif du piéton non conducteur → les piétons devraient avoir plus de vert !
Je suggère de ne pas traiter de connards ceux qui grillent le feu orange, ou alors par cohérence il faudrait abattre ceux qui grillent un feu rouge.

À Montpellier beaucoup de voitures s'arrêtent à l'orange, peu de piétons respectent les feux, et les 2 roues sont souvent à contre-sens.
À Nîmes les piétons sont presque écrasables, alors qu'à Sommières (à ~30 km, ~5000 habitants) on s'arrête dès qu'un piéton s'approche d'un passage clouté.

Vicnent (2017-01-15T23:25:44Z)

le truc amusant (exercice laissé au lecteur) : calculer le temps gagné par le conducteur qui, voyant un feu passer à l'orange, accélère au lieu de freiner alors qu'il en a manifestement le temps. Le résultat est tellement ridicule…

(sans compter que dans l'immense majorité des cas, c'est risquer une contravention (certes dont la probabilité est faible) pour finalement être arrêté 30m plus loin, au feu suivant.

J'ai jamais compris cette histoire d'accélérer à l'orange.

Ruxor (2017-01-15T16:03:44Z)

@JML: Un peu des deux, mais disons surtout que je voudrais pouvoir profiter du rouge pour voiture, et que si les voitures ne grillaient pas systématiquement l'orange, elles ne grilleraient pas le rouge ! Et à plus forte raison, on ne serait pas obligé de régler les feux avec une marge entre le rouge voiture et le vert piéton pour tenir compte des voitures qui grillent le rouge parce qu'elles accélèrent à l'orange. Bref, c'est un cercle vicieux de mauvais comportements.

@mummy: J'ai ajouté un lien vers l'article du Code de la route, dont l'expression exacte est « sauf dans le cas où, lors de l'allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes ». L'immense majorité des gens que je vois passer à l'orange ne sont pas dans ce cas exceptionnel (notamment quand trois voitures passent de suite à l'orange, ce qui n'est pas rare du tout, la première peut éventuellement prétendre ne pas avoir pu s'arrêter en sécurité, les deux suivantes certainement pas).

@frenicle: C'est pour ça que je voudrais qu'on mît des caméras un peu partout sur les feux. Même si ça ne suffit pas à ce que tout le monde respecte la règle, ça obligera les gens à tenir compte du fait que d'autres gens la respecteront.

Dr FionsD (2017-01-15T15:08:03Z)

Mais David, c'est pour fluidifier le trafic !

Et j'aimerais que comme dans certains pays nous ayons au choix :

- une fois que le feu est rouge, un bref passage par le orange avant de passer vert : ambiance "Grand Prix" garantie
- mieux : compte à rebours sur le feu rouge, alors là c'est carrément jouissif, et on peut écraser les piétons car bon, "ils sont prévenus ces cons y'a un co(n)mpteur" :D

frenicle (2017-01-15T11:41:46Z)

Comme tout le monde le fait, il peut être dangereux de ne pas le faire.
Le fils d'un ami, qui avait son permis depuis quelques mois, s'est arrêté à l'orange. Le conducteur de la voiture qui le suivait avait, lui, accéléré, persuadé que le fils de mon ami ferait la même chose. Il lui est bien sûr rentré dedans. Il n'y a eu heureusement que de la tôle froissée.

mummy (2017-01-15T08:47:26Z)

Je me souviens qu'il y a très longtemps, une copine était passée (à Orsay) à un feu orange et à sa grande indignation avait écopé d'une contravention. J'y repense toujours au même feu ! Le feu orange doit inciter à ralentir pour s'arrêter si le feu passe au rouge, mais je croyais qu'il était précisé "si on peut le faire sans danger" (par exemple piler et envoyer les passagers dans le pare-brise), sinon on peut passer… Que dit le nouveau code de la route ? Et c'est aussi humain de s'énerver quand on a déjà poireauté à un feu de ne pouvoir redémarrer au vert et attendre à nouveau le cycle des feux ! Je confesse, dans ces cas là,j'ai tendance à redémarrer au feu orange… si la route est libre !!!

ooten (2017-01-14T19:34:25Z)

Je m'arrête sur "Mais quelle bande de connards !" et je suis mort de rire. Je reconnais bien là non pas d'un Parisien qui râle mais plutôt en colère ou très énervé envers ses congénères.

JML (2017-01-14T19:14:45Z)

Tu ne dis pas en quoi cela te dérange : pour le principe, ou parce que tu voudrais profiter de l'orange pour voitures pour griller le rouge pour piétons ?


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: cadb43


Recent comments