Comments on Séparation mentale des langues : un exemple

Decebal (2015-08-07T14:05:56Z)

Une vidéo éloquente

https://www.youtube.com/watch?v=1RsPu7v7iZ4

N. (2015-08-02T06:45:33Z)

Il y a quelques années, quand j'étais en Italie, j'ai vu au cinéma le film musical "Nine", doublé en italien. Je me souviens que je n'avais pas compris grand chose, ma maîtrise de la langue laissant à désirer, sauf pour les chansons qui étaient en anglais. Arrive Judi Dench, qui se met à chanter avec un très fort accent que je ne lui connaissais pas. Et pour cause : elle était en train de chanter… en français. Chose dont je ne me suis rendu compte que vers la fin du morceau.

régis (2015-07-15T10:51:50Z)

Les différentes langues apprises par un sujet sont parfois codées dans des zones corticales légèrement différentes. Un sujet aphasique par AVC récupère rarement ses différentes langues de façon similaire, y compris chez des sujets parfaitement bilingues. Ci joint une référence sur la rééducation des aphasiques au pays basque: <URL: http://www.researchgate.net/publication/273944881_Evaluation_de_sujets_aphasiques_bilingues_basquefranais_et_basqueespagnol_quel%28s%29_intrts%28s%29_What_is_the_point_of_assessing_BasqueFrench_and_BasqueSpanish_bilingual_aphasic_speakers>

Dyonisos (2015-07-08T20:59:11Z)

J'y vois une manière de résonance avec l'adage kantien: le divers sensible sans les catégories est aveugle ;-) et l'on ne comprend rien dans cette situation. Et ici les catégories spécifiques et dont on espère qu'elles soient pertinentes sont piochées dans notre fond mental où elles s'organisent en réseau relativement indépendant. Pas étonnant qu'une mauvaise projection laisse la confusion sonore à son opacité. Mais, là encore, je ne te suis pas totalement sur ta thèse que cet exemple donnerait à voir à coup sûr la nette étanchéité des registres linguistiques appris. Et je crois même qu'on peut en déduire strictement l'inverse. En effet, à l'écoute de l'anglais "I don't understand", le cerveau a tilté, et ça nous semble tellement évident qu'on ne prête guère attention à son conséquence théorique. Mais ce fait est pourtant incompatible avec l'idée que, sans projection et bon piochage conscient du répertoire linguistique, tout nous reste forcément inintelligible. Je dirais donc que cet exemple donne plutôt à penser que, tant qu'une langue n'est pas bien assimilée, elle a tendance à nécessiter une sélection consciente appropriée mais que pour autant passer un certain niveau de fluidité, le braquage conscient n'a plus de pertinence. Pour aller à la limite, dans une conversation entre locuteurs français et anglais, même sans aucune connaissance des langues qui vont être parlées a priori, sitôt que la discussion se noue, la compréhension s'enchâsse, et je ne vois pas comment ce serait possible avec une étanchéité complète et radicale des "registres" linguistiques (on peut même imaginer l'expérience de pensée d'une discussion sans locuteurs visibles où une dizaine de personnes s'exprimeraient tantôt en anglais, tantôt en français sans qu'on le sache a priori : la conversation pourrait être comprise en bloc et immédiatement si on parle bien les deux langues alors qu'on n'aurait aucun moyen d'anticiper l'idiome qui va être parlé.)

Typhon (2015-07-07T16:13:44Z)

Moi j'ai un phénomène du même genre avec l'anglais : J'ai l'habitude depuis maintenant des années d'écouter des gens parler anglais, je les comprends globalement sans aucun problème (il paraît qu'un signe qu'on a atteint un bon niveau, c'est pouvoir espionner les conversations autour de soi). Néanmoins, j'ai tout de même besoin de me concentrer un petit peu plus pour comprendre l'anglais.

Résultat, quand je suis fatigué, il m'arrive d'entendre parler anglais et d'avoir l'impression de tout comprendre, jusqu'au moment où je me rend compte qu'en fait mon cerveau ne décode absolument pas le sens de ce qu'il écoute depuis cinq minutes.

Sinon, ça n'a aucun rapport mais je viens de remarquer que le tableau des entrées par mois affiche désormais le fond de la case du mois courant dans une couleur différente. <URL: http://ouich.es/#classe >

mb (2015-07-06T19:19:45Z)

Il y a de très bonnes raisons pour lesquelles la voix chantée est difficile à comprendre. Emettre un son chanté, surtout dans les limites de ce que l'on peut produire, nécessite une attention particulière aux résonances de la bouche, et on peut avoir peur de s'écarter d'une position qui marche pour faire clairement sentir les différentes voyelles. Et si la technique vocale permet d'émettre de voyelles beaucoup plus puissantes, peu de chanteurs font le travail des acteurs pour rendre aussi leurs consonnes plus sonores.
Une fois même, le chef du choeur a explicitement demandé aux sopranos de ne pas articuler la consonne initiale pour des notes particulièrement aigües parce que cela bloquait l'émission du son.

Mais je crois aussi qu'une langue chantée, c'est comme un accent particulier: on peut s'y habituer à force de pratique.

vicnent (2015-07-06T10:32:29Z)

Ton expérience me rappelle une sensation connexe : j'ai une excellente mémoire visuelle (par exemple, si je lis un livre et que tu m'en cites un passage, même relativement après, je sais te dire si c'est page de droite ou page de gauche, et si c'est plutôt en haut ou en bas de page).

Pourtant, je mémorise les concepts et pas le texte lui même, en plus de sa géographie sur le support. De fait, quand je veux retrouver un passage donné, je suis incapable de dire si je l'ai lu en anglais ou en français.

cargo du mystère (2015-07-05T19:37:21Z)

Très juste . Pareil pour le goût: si on te bande les yeux, qu'on te promet un lait frappé aux fraises et qu'on te fait boire un gaspacho, tu vas le cracher de dégoût. Alors que dans des circonstances normales tu trouverais ce gaspacho délicieux.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 7c544a


Recent comments