Comments on Les crackpots, et les fascinants délires historiques d'Anatolij Fomenko

Pierre (2015-03-26T15:23:39Z)

@Cargo du mystère :
Voyons le bon côté des choses : Grothendieck a inventé la théorie des schémas (entre autres joliesses) pour ne pas sombrer dans la folie. Alors merci mille fois la déraison ! Une bonne démonstration, qu'est-ce d'autre finalement qu'une thérapie efficace pour nous ramener à la raison, tout ce que nous en sommes ? Mais si certains esprits éclairés (que d'autres qualifient d'illuminés) ont fini par trouver un court-circuit à la méthode démonstrative, tant mieux pour eux ! Qui sommes-nous pour juger ? Malheureusement, leur raccourci n'étant ni explicable ni falsifiable, il ne sera pas perçu comme scientifique. Gödel aussi en était au même point à la fin de sa vie… et on pourrait citer facilement des tas d'autres exemples. À quel moment avaient-ils jugé intéressant de décrocher, et pour quelles raisons ? L'ennui c'est qu'après avoir franchi le pas, le processus psychologique qu'ils avaient enclenché était probablement irréversible…

Cargo du mystère (2015-03-25T20:06:01Z)

Fomenko est un modèle de rationalité à côté d'un crackpot qui déclarait: "En somme, sur mes vieux jours et à ma propre surprise, me voici sur l'initiative de Dieu, promu messager et même "prophète".
Il y en a 321 pages comme ça: http://matematicas.unex.es/~navarro/res/clefsonges.pdf
Ah oui, au fait, ce messager autodéclaré ne s'appelait pas Philippulus mais Alexander Grothendieck: c'est compliqué la crankitude…

Nick Mandatory (2015-03-25T12:49:17Z)

Je suis très jaloux parce que j'aurais pu écrire cette entrée de blog mot pour mot (ou presque). L'idée d'écrire un livre ou une série de livres dans l'Univers bizarre de Fomenko me trotte dans la tête depuis une paire d'années (bien sûr, je ne les écrirai jamais, mais je donnerais assez cher pour les lire).

Je voulais juste signaler un autre aspect assez curieux de l'œuvre de Fomenko, le livre de dessins "Mathematical Impressions". Fomenko y « illustre » un certain nombre de concepts mathématiques (en général assez avancés) par des dessins en noir et blanc glauques et fascinants. C'est publié par l'AMS et ça vaut vraiment le coup d'œil, si vous tombez dessus.

titipukhân (2015-03-19T14:43:01Z)

L'article de votre entrée du mercredi 25 février 2015 <URL: http://www.vice.com/read/meet-russias-gay-aryan-skinheads-finally-bringing-homosexuality-to-the-neo-nazi-world > offre un bon exercice de crackpotage.

Je n'ai pas réussi à terminer toutes les phrases de l'épuisant interviewé russe-nazi-gay (dans l'ordre qu'on veut) mais voici ce que ça m'a inspiré:

1. Putin a déjà mis en avant l'ignominie du régime nazi (pour dire que son régime est bien meilleur).

2. Putin prône la défense des valeurs traditionnelles de la famille et il a choisi pour stratégie de stigmatiser les homos.

3. Si, comme Putin, je stigmatisais les nazis et les homos, je trouverais assez efficace d'en créer l'association dans la tête des gens, selon le bon vieux principe du plus c'est gros, plus ça passe.

4. Je monterais alors un groupuscule constitué de membres, un seul suffit comme sur la photo, suffisamment abrutis pour se revendiquer à la fois nazis et homos.

5. Je leur créerais un logo qui soit le plus explicite possible (l'objectif du logo est particulièrement bien atteint, non?).

6. Cerise sur le gâteau: je les appellerais GASH ("chatte" en anglais) ce qui satisferait mon extraordinaire envie de me foutre d'eux.

7. Je me débrouillerais pour qu'un interview soit publié par un media international. Et pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais ou qui auraient simplement la flemme de lire ces bêtises, pas de problème: on met une photo du gugusse et le logo en gros. Avec ça, le message homo=nazi est clair.

Est-il complètement déplacé de penser que ce groupuscule pourrait être monté de toutes pièces? Par des militants pro-Putin? D'ailleurs, peut-être que le groupuscule n'existe même pas, que seuls l'interview et le logo sont inventés. Et pour l'illustration on prend la photo d'un pôve skin qui passait dans une manif (peut-être même a-t-il été payé).

Crackpoté-je ou pas? J'avoue que j'ai un peu la flemme de vérifier tout ça. Disons que c'était juste pour jouer.

Forrest (2015-03-19T11:46:20Z)

Il y a même des crackpots dont on ne parle même plus tellement ils ont gagné depuis très longtemps, ce sont les gens qui ont une religion avec une ou des idoles.

Meurtre au pays du soleil de minuit (2015-03-18T12:22:26Z)

Comme disait Winston Churchill : «La Russie est un rébus enveloppé de mystère au sein d'une énigme.»

Laurent (2015-03-18T12:21:06Z)

Certaines des affirmations de Fomenko ont été présentées, de manière assez "premier degré", dans les Notices of the AMS, cf http://www.ams.org/notices/201304/rnoti-p441.pdf Cet article a donné lieu à pas mal de courriers des lecteurs (pas contents)!

mtve (2015-03-18T11:45:40Z)

Sorry for replying in English, I’m russian and I’ve read you blog thru Google translation since unlambda.

Some points from Fomenko et al. which I agree with:

1. History is not an exact science, it's a bit humanitarian subject, so whoever talks convincing together with common chorus considered valid and others are labeled as “crackpots”.

2. Official history has many weak places, manuscripts were indeed rewritten to please local political interests, knowledge did loss beyond recovery, some proofs are circularly based on each other or violate common logic etc. “Crackpot’s” ideas are just trying to bring more attention to those places.

3. Teaching of history is particularly bad because it hides weak places and hammers itself into everybody’s head in axiomatic way which in fact it’s not. It garbles everybody’s mind deep to subconscious memory so people start to reject new ideas even before evaluating them.

To summarize, Fomenko’s theories are indeed strange and sometimes really wrong like for example his linguistics constructions, but they compel people to think, and it’s good.

Pierre (2015-03-18T00:53:33Z)

Kasparov avait des visées politiques: on sait qu'il comptait se présenter à l'élection présidentielle contre Poutine. Alors on peut penser qu'il avait un intérêt objectif à remanier quelque peu l'histoire de son pays en la présentant sous un jour plus favorable au peuple russe, ceci afin de s'attirer un vote nationaliste. Il a peut-être utilisé Fomenko plutôt que le contraire, avant que Poutine ne mette fin à ses ambitions (pas en le battant, évidemment, mais en l'empêchant de se présenter. KGB un jour, KGB toujours).

Quant aux crackpots en général, les scientifiques reconnus les laissent s'enfoncer en espérant qu'ils finiront par se noyer. Rares sont ceux qui prennent la peine de les réfuter honnêtement, sans chercher à se faire mousser à bon compte.

Fred le marin (2015-03-17T18:10:31Z)

Living Undead.

J'ai conscience que mon cerveau (physique) peut s'arrêter de "fonctionner" à peu près n'importe quand (sur simple accident pas drôle du tout, ex: mauvaises suites d'un AVC…)
Pourtant, je ne suis pas effrayé comme je le devrais (bien que la mort puisse venir par beaucoup de chemins désagréables)
Pourtant même, pas une journée sans que j'envisage (ponctuellement) le risque de trépas.
Donc je me dis : y'a un truc qui fait que, globalement, le monde "roule ma poule".
Mais quel est-il ?
Bâtir une théorie sur l'existence de soi implique d'être vivant assez longtemps.
(+1 point de vacuité)
Cependant, je sais que les lois naturelles (qui m'auront fait vivre aussi) *subsistent* après chacun de nous (et qu'elles ne varient pas depuis des lustres).

Alors, crank ou non, une partie du truc réside (a.m.h.a.) là-dedans : un principe créateur s'est manifesté, un jour béni, et a établi pour de bon une sorte de "marche à suivre immuable" à travers laquelle… nous demeurons sans doute jusqu'aux calendes grecques !
(ce n'est pas le bout du monde d'optimisme, mais cela reste assez plaisant, voire séduisant, pour l'esprit).
Enfin, l'Histoire se répète mais toujours en spirale d'évolution.

ooten (2015-03-17T17:29:40Z)

En même temps une théorie est vraie jusqu'à ce qu'elle soit invalidée par l'expérience ou la réalité. Comment faire alors la différence entre les bonnes et les mauvaises théories ? Pour moi les théories des crakpots sont effectivement à ranger au rayon d'art littéraire puisqu'elles ne sont pas vraies. Celles que je trouve mauvaises sont celles pour lesquelles la réfutation est difficile à atteindre.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 9676e2


Recent comments