Comments on J'ai mal au dos

simple-touriste (2013-07-03T21:20:35Z)

> Heureusement que tu vas mieux, David, parce que si tu comptes sur tes lecteurs pour te proposer une solution…

Le diagnostic médical par blog interposé, bof…

régis (2013-07-03T07:22:40Z)

Heureusement que tu vas mieux, David, parce que si tu comptes sur tes lecteurs pour te proposer une solution… Πάτερ, ἄφες αὐτοῖς: οὐ γὰρ οἴδασιν τί ποιοῦσιν.

simple-touriste (2013-07-02T15:58:50Z)

> la médecine moderne soit assez impuissante face aux maux de dos en général (et laisse le champ libre aux chiropracteurs mal encadrés et mal contrôlés).

La médecine moderne a longtemps laissé le champ libre aux chirurgiens, ce qui est bien pire que les chiropracteurs.

La médecine moderne est la pire escroquerie pseudo-scientifique qui soit, parce qu'elle est A COUVERT (dans le sens : on couvre vos malversations) la "Science officielle" (= les institutions qui prétendent l'incarner comme les académies).

N (2013-07-02T13:16:03Z)

Le point que tu décris, je le trouve tendu chez beaucoup de gens que je masse : il est plus dur au toucher, on sent un nœud, et les gens ressentent tout de suite une détente quand on masse le point ou autour du point. J'imagine que ça fait partie de la dizaine de points toujours très tendus chez les Européens dont les acupuncteurs formés en deux ans raffolent.

Je ne suis pas spécialiste de tout ça, mais j'adore observer les dos. J'ai le sentiment qu'au Brésil, les hommes ont un haut du dos infiniment plus détendu que nous. Je me suis toujours dit qu'on avait beaucoup à apprendre des Brésiliens.

Les élèves et les chanteurs d'opéra aujourd'hui travaillent beaucoup sur les outils de détente moderne du corps. J'ai beaucoup aimé prendre des cours de méthode Feldenkrais à Paris, des cours de danse contemporaine, pour bien isoler les mouvements, respecter l'alignement de la colonne vertébrale et comprendre les chaînes musculaires. Dans le même genre, des cours de Qi Gong avec un maître à la maison du Qi Gong m'a permis de mieux comprendre et apaiser les tensions, parce qu'ils sont très forts pour localiser les tensions que tu ne vois pas, et qui donnent naissance à un "faux-mouvement" (des mouvements inutiles et contre-productifs). Mais peut-être que le mieux pour le dos du chanteur… c'est juste travailler sur la respiration. Il y a pas mal de bouquins qui paraissent et ont paru sur tous ces sujets. Mes deux centimes…

Bon courage en tout cas !

Fred le marin (2013-07-01T18:51:44Z)

Un étrange problème.

La schizophrénie admet certains traitements palliatifs, mais aucun ne guérit définitivement de cette maladie sournoise, insidieuse et pénible pour tous.
Le souci est-il, ici, biologique ou bien simplement logique ?
Les deux, Capitaine.
Pour le quidam, le terme "schizo-machin" rime tout de suite avec "psychopathe" ou "targol" (cette caricature est peut-être assez loin d'être toujours vraie, quoique).
L'homme présente une nature double ("Homo Duplex", de Victor Hugo) : c'est un animal doué de parole qui raisonne et interagit avec la vérité et/ou le monde des Idées (au sens du beau et bon Platon).
[Mais le dualisme universel interfère mal avec le Maître Zen qui ronfle sous l'érable (ou le cyprès, je ne sais plus).] (?)
Sept milliards d'humains, donc : souhaitons leur d'être les plus fringants possible - et surtout de rester plutôt frères… et soeurs -.
Car l'été revient, oui, l'été est revenu : c'est le revenant.
Tout est à aimer, et chaque problème grave aura sa solution (cf. "Let it be").

ooten (2013-07-01T18:25:59Z)

Je crois que pour la douleur passagère un antalgique peut aider, personnellement je prends du paracétamol le cas échéant.

Malheureusement avec l'âge, la musculation (du moins celle mal ou excessivement pratiquée) devient de plus en plus contre indiquée.

Geo (2013-07-01T15:47:33Z)

Tout ça n'a pas l'air trop inquiétant.

Effectivement, la médecine a peu de réponse face au mal de dos (et parfois même pour en expliquer les causes). Sur le long terme, il faut travailler la posture, les muscles, faire des étirements etc… sur le court terme, il existe des traitements médicamenteux pas vraiment efficaces. Le plus souvent, la douleur part d'elle même. En cas de douleur chronique, les médecins recommandent de résister à la tentation de se sédentariser.

En passant, c'est incroyable le nombre de gens qui ne jurent que par l'ostéopathie. Je suis prêt à parier qu'un lecteur finira par te recommander d'aller voir un "bon" ostéopathe. Avant même de songer à voir un médecin (forcément à la solde des entreprises pharmaceutiques, il faudrait voir un ostéopathe qui, en deux coups de cuillère à pot va "décoincer" tout ça.

Je ne sais pas. Peut-être que l'ostéopathie est d'une efficacité miraculeuse (sauf lorsqu'un protocole expérimental rigoureux est utilisé pour l'évaluer, ou la ça coince, peut-être parce que c'est un "mauvais" ostéopathe qui a été choisi).

Ou alors, le principe semble tellement séduisant "on peut décoincer le dos" que l'on a tendance à y croire. D'autant plus que les douleurs de dos s'améliore d'elle même le plus souvent. Et puis, c'est parfois dur d'admettre qu'un problème ne possède pas de solution.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 28dd9b


Recent comments