Comments on Les entiers naturels ne sont pas une ressource rare

Ruxor (2012-03-12T09:11:21Z)

@David Latapie: Oui, je connaissais ce texte de Weber. C'est amusant, parce qu'avec les ordinaux, il se passe vraiment quelque chose de ce genre : quel que soit le mécanisme qu'on utilise pour les décrire / énumérer / nommer / fabriquer / étudier / calculer, il y en a de toute façon qui échappent à ce mécanisme (et notamment un plus petit, qui mesure la force du système), et pouvoir accéder à de grands ordinaux est un signe ou une source de puissance.

David Latapie (2012-03-10T13:32:21Z)

> (il y a des rumeurs selon lesquelles il existe des nombres plus grands)

Ce ne sont que des rumeurs <URL: http://sylvan-larochelle.com/PDF/BernardWerber.pdf>

Immae (2012-03-01T09:33:25Z)

Qu'est-ce que tu fais pour décrire "facilement" ce genre de situations si tu ordonnes tout par des numéros :
« Pour valider votre semestre, veuillez choisir les cours commençant par INFMDI3 Les cours ayant le même numéro peuvent éventuellement être compensés par des cours en PHYMDI3 avec le même numéro à condition d'en demander l'autorisation à votre département et uniquement pour une raison valable (emploi du temps incompatible) »

Pour autant que j'aie remarqué, c'est comme ça que ça se passe à P6, ce n'est pas le cas à l'ENST ?

Touriste (2012-02-15T13:42:16Z)

Ils ne sont pas rares mais ils sont totalement ordonnés, ce qui peut être gênant dans certains contextes. Là où je travaille, j'ai suggéré pour diverses raisons techniques qu'on donne le cours d'Analyse 4 en 3ème semestre de licence puis le cours d'Analyse 3 en 4ème semestre, et bien ça fait tiquer et ça gêne pour de tout aussi diverses raisons, dont quand même peut-être bien les intitulés de ces cours.

Bref, les entiers ça a l'air parfaitement approprié pour des numéros de version, mais ça peut ne pas être parfaitement adapté à tous les usages.

Ben (2012-02-15T10:33:48Z)

Et comme tout ce qui est rare, les nombres entiers sont précieux et ne doivent pas être gaspillés !
Du temps où je travaillais dans un grand groupe, la référence d'un rapport était constitué de l'année d'émission suivie d'un numéro d'ordre chronologique, et le tout était consigné dans un grand répertoire (le "chrono").
La chef de service ayant un jour eu l'idée de contrôler ce chrono, elle avait constaté qu'il existait des numéros réservés non utilisés, ce qui l'avait mise en colère. Elle avait aussitôt pondu une note exigeant que tous ces numéros soient ré-affectés en priorité aux rapports à venir…

ama (2012-02-14T19:51:45Z)

Ils ne sont pas rares, soit, mais ils ne remplissent pas IN …

Koko90 (2012-02-14T18:17:29Z)

Le plus insupportable, c'est la façon dont certains se sentent obligés de repartir en arrière quand les numéros atteints sont trop grands (exemple : la série des GeForces de Nvidia). Par exemple, une GeForce GT 440 n'a rien à voir avec une GeForce 440 MX (il doit y avoir un facteur 1000 de puissance entre ces deux cartes).

On devrait avoir une obligation de numérotation strictement croissante dans les noms de produits.

Et je ne parle pas de jeux et des films, ou une fois les entier "3" ou "4" atteints, on se sent obligé de faire n'importe quoi. Personne ne semble savoir compter sur plus d'une main :
http://cinemassacre.com/2006/12/07/chronologically-confused-about-bad-movie-and-video-game-sequel-titles/


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 050961


Recent comments