Comments on Un joli livre de géométrie

Jack (2012-02-12T13:43:18Z)

C'est vrai que Shult devient très vite archi-technique. Voici quelques livres dans lesquels tu ne trouveras peut-être pas *exactement* ce que tu cherches sur les immeubles, mais que je trouve tout de même plus agréables à lire :

P. Abramenko, K.S. Brown, Buildings: theory and applications, Springer

F. Buekenhout, A.M. Cohen, Diagram geometry related to the classical groups, <http://www.win.tue.nl/~amc/buek/book1n.pdf> (à paraître chez Springer)

P. Garrett, Buildings and the classical groups, Chapman & Hall

D.E. Taylor, The geometry of the classical groups, Heldermann

bidibulle (2012-01-19T18:16:10Z)

Dans le genre beau livre de géométrie, tu as chez AMS edition, Lessons in Geometry: I. Plane Geometry de Jacques Hadamard. C'est de la géométrie euclidienne tout ce qu'il y a de plus classique, mais c'est vraiment superbe. C'est excellent pour des enseignants qui voudraient un peu varier les plaisirs.

<URL: http://www.ams.org/bookstore-getitem/item=MBK-57 >

Ruxor (2012-01-18T23:23:01Z)

@duLIPN: Oui, je sais, mais en fait ça ne change pas grand-chose, à peu près tous les livres de maths qui paraissent de nos jours sont récupérables au format électronique (de façon assez peu légale en général, c'est sûr, mais il y en a pas mal qui le sont légalement). J'aime bien avoir aussi des bouts d'arbres morts, comme je le disais dans mon post, et en l'occurrence, pour ce livre-là, ça vaut clairement le coup (même si j'avais téléchargé le PDF depuis bien longtemps).

duLIPN (2012-01-18T22:20:14Z)

Pour information : le livre de Flajolet est tellement peu cher qu'il est téléchargeable sur sa page web (<URL: http://algo.inria.fr/flajolet/Publications/books.html>)

bidibulle (2012-01-18T22:07:14Z)

>Ruxor: Pour le Flageolet c'est certainement en effet une erreur. Je l'ai eu à 60 euros il y a 5 mois sur ce même site…

Moi qui croyais que les erreurs d'étiquettes ça n'arrivait que dans la vie réelle…

Par contre je trouve qu'il est un tout petit peu moins pédagogique que An Introduction to the Analysis of Algorithms des mêmes auteurs. Mais c'est probablement parce que les deux ouvrages n'ont pas les mêmes objectifs.

Ruxor (2012-01-18T10:46:41Z)

Par contre, en matière de livres de maths pas chers, je signale que le livre de Philippe Flajolet et Robert Sedgewick (*Analytic Combinatorics*) est disponible à 23.25€ chez Amazon.fr (alors qu'il est bien trois fois plus cher chez Amazon.com, c'est probablement une erreur). Là aussi il s'agit d'un très joli livre, agréablement illustré, et contenant beaucoup de résultats élégants.

Ruxor (2012-01-18T10:41:54Z)

@?: Ben par rapport aux livres de maths habituels, il est plutôt un peu en-dessous de la moyenne. En l'occurrence, dans les 60€.

? (2012-01-18T07:41:07Z)

J'aimerais bien savoir exactement selon quels critères ce livre peut être considéré comme « pas très cher. »

Osuraku (2012-01-17T15:45:28Z)

Le « problème de Napoléon » est mentionné dans le bouquin dont je parlais, mais il ne s'agit que de diviser un cercle en quatre arcs égaux. Le « vrai » problème de Napoléon, comme l'appelle la en-WP, n'est pas mentionné.

On ne sait pas si Napoléon était vraiment si bon géomètre, mais une chose est sûre : il était lié à Mascheroni, qui lui dédia son livre de 1793, le rencontra en 1796 (quand Bonaparte envahit l'Italie) et lui écrivit une longue ode en préface de son célèbre ouvrage de 1797. Peut-être louait-il plus le général révolutionnaire que le géomètre, cependant, il faudrait lire ces textes pour voir.

Quant au « théorème de Napoléon », il est mentionné dans un autre chapitre du livre, mais n'est pas attribué à Napoléon.

Ruxor (2012-01-17T14:10:23Z)

@Osuraku: Il y a en tout cas en géométrie un théorème de Napoléon (<URL: http://en.wikipedia.org/wiki/Napoleon%27s_theorem >) et un problème de Napoléon (<URL: http://en.wikipedia.org/wiki/Napoleon%27s_problem >).

Osuraku (2012-01-17T13:56:59Z)

J'ai appris récemment que l'enseignement à l'école de la géométrie « normale » était une spécificité française, qui tend à disparaître à cause de l'uniformisation entraînée par la course des tests PISA : il vaut mieux s'adapter au thermomètre, c'est bien connu.

Une semaine après, je trouve dans un bouquin l'origine de ce particularisme français : Napoléon, qui adorait la géométrie, au point qu'en 1797, au cours d'une discussion avec Lagrange et Laplace, il était capable de leur expliquer certaines constructions de Mascheroni inconnues d'eux. « Mon général, aurait dit Laplace, nous nous attendions à tout de vous, sauf à des leçons de géométrie. » Se non è vero…

Quoi qu'il en soit, On notera que le petit général se piquait de s'occuper des programmes de maths, là où un petit président se pique de s'occuper des programmes de télé. Triste époque !

Guego (2012-01-16T20:49:41Z)

Sur le site www.les-mathematiques.net, il y a un forum de géométrie avec un certains nombres de fans de coniques et de géométrie projective.
J'y ai posté l'énoncé de l'exercice tout à la fin pour voir si quelqu'un y trouve une "solution simple et élégante". Ça se passe ici :
http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?8,724762,724762#msg-724762


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 96c9e9


Recent comments