Comments on Les conneries publiées par Rue89 sur l'homophobie à l'ENS

Pascal (2012-02-16T05:33:20Z)

« Leur "motivation" est probablement qu'ils vivent, comme beaucoup de militants "durs" pour une cause politique ou sociale (en l'occurrence ils se prétendent féministes), dans un monde totalement déconnecté de la réalité où tout se rapporte à leur dada de militantisme. »

Tu es trop indulgent avec eux.
Si la piétaille gobe les slogans, les bureaux politiques savent très bien ce qu'ils font, ils ont un agenda ;
à leur yeux la fin justifie les moyens, et face au patriarcat chauvin réactionnaire, à l'homophobie, à l'islamophobie, à l'ultra-libéralisme, à l'Impérialisme de la junte bushiste, etc; etc; tous les coups sont permis.

SB (2012-02-06T18:40:02Z)

"Un groupe d'élèves de l'École normale supérieure, au vu de l'article de Rue89, vous propose cette réponse groupée, qui sera éventuellement transmise aux médias, accompagnée de la liste des signataires."

https://www.eleves.ens.fr/survey/

SB (2012-02-06T18:17:24Z)

La suite:

"Nous avons témoigné de ces violences, ainsi que des propos racistes que nous avons souvent entendus dans l’école - bien que, depuis notre position de blanc-he-s, nous ne soyons pas les mieux placé-e-s pour en parler - dans un article paru lundi 9 janvier sur Rue89, et la réaction « collective » des normalien-ne-s scandalisé-e-s que l’on ternisse l’image de « leur école » n’a pas tardé"

http://lmsi.net/Violence-Normale-Superieure

Ruxor (2012-01-28T12:16:05Z)

@SB: Leur "motivation" est probablement qu'ils vivent, comme beaucoup de militants "durs" pour une cause politique ou sociale (en l'occurrence ils se prétendent féministes), dans un monde totalement déconnecté de la réalité où tout se rapporte à leur dada de militantisme.

SB (2012-01-28T00:02:38Z)

"tout, dans cet article, est faux, au mieux une déformation grotesque de la réalité, au pire une affabulation totale"

"Bon, ce n'est pas très important qu'un étudiant journaliste de 23 ans puisse rapporter des conneries sans prendre la peine de les vérifier"

Ces commentaires sont peut-être exagérés ? L'auteur dit avoir contacté la direction de l'ENS, qui aurait partiellement confirmé la réalité des faits. Si "Pacôme et Rachel" mentent ou exagèrent, quelle serait leur motivation ?

SB (2012-01-25T15:36:11Z)

"quand une personne légèrement éméchée accepte de coucher avec une autre et se rend compte le matin qu'elle a fait l'amour avec un(e) moche, ce n'est pas un viol"

Il y a vraiment des gens (à Ulm ou ailleurs) qui disent être victimes de viol pour ce motif ?

R.S. (2012-01-12T23:02:26Z)

Merci pour cette intervention. En ce qui concerne le racisme et l'attitude envers les étudiants étrangers mentionnés par l'article, j'aimerais ajouter c'est complètement faux. Je suis à l'ENS depuis 2 ans, et être de couleur de peau noire ne m'a jamais causé le moindre problème.

Alex (2012-01-12T22:05:22Z)

@ Antoine D. : oui.

Antoine Ducros (2012-01-12T20:10:14Z)

À Marie : il y a donc bien eu un groupe de rugbymen bourrés qui ont exhibé leurs génitoires à la k-fêt sous le regard complaisant des serveuses, et vaguement cherché à tabasser un ou deux homos ?

Marie (2012-01-11T22:01:05Z)

Merci de rétablir la vérité. la lettre à la fin est un fait un mail qui a circulé entre les membres du club de rugby de cette école voisine, et n'émane donc pas du président du BDE de cette école.
La personne qui a rédigé cet article n'est pas un journaliste, c'est un stagiaire qui a voulu créer le buzz avec un sujet facile et sans, évidemment, vérifier les faits cités.
Néanmoins nul ne peut nier que ces propos aient été tenus, que ces choses se soient passés. Il faut cependant remarquer leur caractère exceptionnel, et certainement pas organisé (par le COF, la K-fêt ou autre) ou généralisé. Beaucoup sont de simples blagues potaches un peu lourdes peut-être mais pas bien méchantes dans leur intention.

Mlle (2012-01-11T20:34:20Z)

Je suis actuellement à l'ENS, je ne suis pas non plus friande des soirées alcoolisées. Cette école est la première où, enfin, je n'ai pas eu le sentiment d'être mise à part à cause de cela. C'est aussi la première où j'ai été surprise (en bien) de la tolérance par rapport aux homo. Et même les mecs plutôt bourrés aident à descendre les poubelles ou à nettoyer la salle à la fin d'une soirée (merci à eux).
Merci d'avoir apporté ce témoignage d'expérience, plus riche que la mienne.

Antoine Ducros (2012-01-11T19:16:05Z)

Ça m'a effectivement paru délirant. Crois-tu que la lettre du président de BDE évoquée à la fin soit un faux ? J'espère, tout de même.

moinillon (2012-01-11T18:37:42Z)

C'est surtout le problème du «journaliste internet» qui bâcle son papier parce qu'il faut faire vite. La presse écrite — qui laisse des traces — est nettement plus sérieuse (quand elle ne recopie pas sans enquêter les infos d'agence).

DM (2012-01-11T17:14:41Z)

J'avoue moi non plus ne pas avoir reconnu l'ambiance de l'établissement ; cependant, je n'y suis plus depuis 5 ans et je ne fréquente plus guère les évènements étudiants depuis peut-être 10 ans, donc je n'oserai être trop affirmatif.

Les commentaires sont affligeants : on y exprime des fantasmes anti-grandes-écoles (concours bidonné, mépris de classe, écoles pour riches etc.) qui justement ont du mal à s'appliquer à l'ENS.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: f4041a


Recent comments