Comments on Bonne année, tout ça tout ça

Vicnent (2012-01-12T12:44:47Z)

Bonne année à toi aussi !

Je me permets d'ajouter un détail que j'estime essentiel dans ton assertion finale "[…] à quel point le bonheur est fragile et combien il faut tâcher d'en profiter ; sans oublier de le provoquer pour qu'il arrive, et sans oublier de l'entretenir une fois qu'il est là."

Le Rôdeur (2012-01-12T00:28:58Z)

Alors Ruxor, je suis obligé de sortir de mon silence car 3 posts en un jour suite à 12 jours de vide, c’est une volatilité jamais vu depuis que je rôde sur ce blog, je te le dit tout net …

D’abord un soulagement, car à force de lire et relire l’entrée des cercles symétriques, on tournait en rond …

Ensuite franchement j’imagine l’interrogation et l’inquiétude de tes lecteurs : que se passe t-il ?

La première idée bien sûr : la fin d’un blog ? pourquoi pas. Celui du poussinet n’est-il pas en train de mourir lentement (faute de lecteurs car trop spécialisé, malgré un lancement en fanfare).
Mais aussi les pires hypothèses : -> mathématicien gay ?

- Ils sont sujets aux accidents car plutôt chétifs et malingres comme toi (tu sais, le style Geek intello un peu paumé, binoclard + si possible boutonneux à souhait, bien sûr blanc comme un cachet d’aspirine et nul en sport comme vu chaque année à Ulm). Et la on repense dans la douleur à ton ancien élève ENS T.Kirchner qui a fini sous un bus à Montparnasse en 2008.

- Ils sont aussi souvent maladivement anxieux et donc hypersensibles (réveils nocturnes en sueur : "quand mon chéri va-t-il me quitter ?, etc …" :-( etc …), le moral souvent dans les chaussettes. Le génie Feu Alan Turing ne se donna-il pas la mort en croquant nerveusement dans une pomme au cyanure. Oui, un lundi matin lors d’une crise de larmes, suite à des remarques homophobes et surtout à la trahison soudaine de son poussinet (voir Wikipedia)…
Sans aller jusque la, la quarantaine approchant, plusieurs on fait des tentatives sachant qu’ils n’auraient plus la médaille Fields, tu as 35ans …

Ruxor (2012-01-11T21:28:30Z)

@Laurent:

Am Grunde der Moldau wandern die Steine.
Es liegen drei Kaiser begraben in Prag.
Das Große bleibt groß nicht und klein nicht das Kleine.
Die Nacht hat zwölf Stunden, dann kommt schon der Tag.

Es wechseln die Zeiten. Die riesigen Pläne
Der Mächtigen kommen am Ende zum Halt.
Und gehn sie einher auch wie blutige Hähne,
Es wechseln die Zeiten, da hilft kein Gewalt.

Am Grunde der Moldau wandern die Steine.
Es liegen drei Kaiser begraben in Prag.
Das Große bleibt groß nicht und klein nicht das Kleine.
Die Nacht hat zwölf Stunden, dann kommt schon der Tag.

Laurent (2012-01-11T21:21:40Z)

Il semblerait même que les tunnels aient un bout, et qu'au bout du tunnel le paysage soit intéressant.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: bf325c


Recent comments