Comments on Pourquoi les commentaires des journaux en ligne sont-ils aussi puants ?

Arthur Rainbow (2011-04-26T04:12:16Z)

Pour le sondage:
Apprenant que j'étais homo (à cause d'un sketch sur l'homosexualité de mon one man show), un professeur d'informatique rue d'Ulm m'a conseillé de venir voir ce site. (Vu que plusieurs autres camarades de classes, à priori hétéro, lisent ce blog, je suppose que le conseil était bon, même si la raison peut-être étrange).

Pour être plus précis, comme exemple, il m'a décrit une représentation des sexualités, il me semble que c'est http://www.madore.org/~david/misc/best_of_GroTeXdieck/sex

Et vu qu'il y a des trucs intéressants, que ce soit en tant que réflexions sur l'homosexualité ou scientifiques, je suis resté et comme j'avais du temps à perdre en cours et un téléphone qui peut accéder au web, j'ai lu beaucoup de truc.

Vicnent (2011-04-25T21:54:34Z)

Prends ton temps, car comme tu le dis, ce travail est vaste et laborieux, et le Plat de Bouletto-Spaghetti a entendu ma prière !

vu ici :
<URL: http://www.presse-citron.net/flux-rss-tronques-une-extension-pour-lire-les-articles-complets-dans-google-reader >

téléchargé là :
<URL: https://chrome.google.com/extensions/detail/khbjahpecnkenngkidhioicnfpakihgo >

Résultat par l'exemple :
<URL: http://twitpic.com/4piihr >

(Ok, c'est que Chrome…)

hallelujah !

caracteriel (2011-04-23T09:24:55Z)

Ce qui me fait peur dans tout ça (les commentaires qui suivent les articles de journaux), c'est que les différents protagonistes me donnent l'impression de louer leur haine…

Julien (2011-04-22T23:38:12Z)

Pour le sondage : parce qu'il est blond et pas trop moche et que j'aime bien les blonds pas trop moches :-D

Bon aussi, parce que Forum a fait partie de ma vie il y a de cela (trop) longtemps

Ruxor (2011-04-22T13:10:02Z)

Tororo → L'écriture de mes fragments littéraires gratuits me manque aussi ! Mais pour que j'arrive à en écrire, il me faut des circonstances extérieures (un moment de sérénité et de solitude, chez moi, sans que j'aie rien de pressant à faire) qui ne se sont pas réalisées depuis… longtemps. (Même si je dois reconnaître que j'ai raté une ou deux occasions.)

Vicnent, SB → Oui, je sais que le flux RSS est une sombre merde et qu'il faut que j'y remédie. Mais cela fait partie d'un effort assez vaste de réécriture de tout le moteur de ce blog (voir <URL: http://www.madore.org/~david/weblog/2010-04.html#d.2010-04-19.1748 > et les entrées liées depuis là) sur lequel je ne travaille que très laborieusement.

Tororo (2011-04-22T13:02:57Z)

Pour le "sondage": je crois bien être venu pour la première fois sur ce blog en suivant un lien qui apparaissait sur une page du site de Jean Véronis. Le sujet du billet était, si je me souviens bien, (mais ma mémoire peut me tromper, c'était il y a longtemps) les différentes méthodes de répartition des sièges dans les élections au scrutin de liste.
Puis en parcourant le blog, je suis tombé sur les Fragments Littéraires Gratuits et j'y suis devenu accro!
Tiens, au fait, il me semble qu'on n'en a pas eu de nouveau depuis quelque temps. ^___^

Quant au sujet débattu dans ce billet: le seul commentaire qui me vient spontanément est un gros soupir…

Alsatian (2011-04-22T07:34:13Z)

Parmi les sites de media que je consulte, il y en a un qui fait un peu exception, à mon humble avis : <http://www.spiegel.de>. Comme partout ailleurs, il y a des intervenants un peu écervelés, mais il y a aussi de nombreuses, très nombreuses interventions substantielles, bien construites, et engageant de vrais débats. En somme, un rapport signal/bruit plutôt favorable.

(P.S. pour David → Je crains qu'en parlant de *la* population du Midwest, tu tombes dans le travers que nous sommes en train de condamner…)

Bob (2011-04-21T22:15:55Z)

C'est la première fois que je poste un commentaire sur le blog, sondage oblige ! Je crois, sans certitude cependant, que la première fois que j'ai visité ce site, c'était sur la page concernant les nombres ordinaux et les infinis. Puis j'ai découvert ce blog, je l'ai trouvé intéressant, et je me suis mis à le lire du début à la fin. Je dois dire que ça m'a occupé un petit moment ! Mais j'en ai vraiment retiré beaucoup, donc je voulais te remercier David pour m'avoir fait découvrir tant de choses, et pour m'en avoir fait voir d'autres que je connaissais déjà sous des angles originaux et pertinents.
Quand j'ai terminé ma lecture de tous les articles de ce blog, j'ai essayé d'en trouver un autre similaire sur le web, mais ma quête a lamentablement échoué… Un merci d'autant plus grand, donc, pour ce blog unique !

titipukhân (2011-04-21T21:33:47Z)

Il n'y a hélas pas que les commentaires, c'est un état général:

1a. la célébrité
n'importe quel abruti se fait filmer avec une bande d'abrutis dans un loft, leurs phrases, ramassis de conneries, deviennent cultes;
il y avait une émission, "c'est mon choix", dans laquelle n'importe quel abruti pouvait venir pour expliquer devant un public d'analphabètes médusés pourquoi il trouvait génial de bouffer ses crottes de nez;
on n'a plus "c'est mon choix", mais on a "confessions intimes", qqs secondes de cette émission me rassurent sur mon intelligence, mais ne me rassurent pas du tout en ce qui concerne tout le reste.

1b. l'anonymat
Pour les commentaires en ligne, n'importe quel abruti voit son avis mis au même niveau que les autres, dont celui d'un éventuel spécialiste du domaine. L'anonymat, garanti par le pseudo, permet de déverser sa haine de façon bcp plus virulente (ah! les modérateurs!).

1c. l'invasion
anonymes ou célèbres, les abrutis sont plus envahissant qu'avant, car ils possèdent un moyen de "laisser une trace", écrite, visuelle, sonore, et ne s'en privent pas. Est-ce parce que je ne m'occupe pas trop de ces traces en général que je ne dois pas m'inquiéter de cette présence de plus en plus palpable?

2. l'activisme sur le web
je crois me souvenir que le premier parti politique français à avoir eu un site internet est le FN, je crois avoir lu que le site du FN serait actuellement plus consulté que ceux du PS et de l'UMP réunis.
Y-a-t-il une relation de cause à effet ou est-ce que ça n'a rien à voir?

3. Pour le petit sondage: je cherchais qqch ayant rapport aux maths, mais quoi?

Fab (2011-04-21T17:31:34Z)

Ah oui, le sondage : suis pas certain de bien me rappeler mais j'ai dû tomber la 1ère fois sur ce blog il doit y avoir 2 ans et demi, en cherchant un truc intéressant sur les ordinaux (euh ben oui…).
Attendez,…
…oui, j'ai retrouvé la note :
http://www.madore.org/~david/weblog/2008-03.html#d.2008-03-16.1534
Inutile de dire que j'ai "pas trop" été déçu, et je ne parle même pas des liens dans la note…
J'ai parcouru un peu le blog, et j'ai mis dans mes favoris :)

Jacques Sélère (2011-04-21T16:37:48Z)

Pour le sondage: j'ai débarqué sur ce blog à la suite d'un article de libé qui le citait (c'était, je crois, à propos d'un calcul sur la probabilité d'une collision météorite-Terre à court terme, où les journalistes s'emmêlaient allègrement les pinceaux sur les puissances de 10. Enfin je dis ça de mémoire, c'était il y a 5 ou 6 ans, et j'ai vraiment la flemme d'aller vérifier). Petit détail amusant: quand j'ai commencé à lire les entrées du blog, un peu au hasard, j'ai cru que l'auteur était une mathématicienne ! Au bout d'un moment, j'ai commencé à avoir quelques doutes (bizarre, elle s'appelle David…) et puis, fiat lux, j'ai pigé. J'en ris encore.

Sur les commentaires des internautes sur les sites d'information, je pense qu'on est tous à peu près en phase pour le diagnostic: le niveau de débilité monte. C'est très visible sur les sujets polémiques (archétype de choix: la corrélation CO2/changement climatique global) mais aussi, depuis un ou deux ans, sur les sujets plus standards. Je n'ai pas trop d'explication.

Il fut un temps où j'intervenais de temps en temps, toujours sur des sujets où je pense avoir un peu de connaissances, à défaut d'autorité. J'ai tout laissé tomber le jour où, réagissant à un article (de Libé justement) sur la lenteur du désarmement en matière d'ADM aux USA, je me suis trouvé noyé sous un déluge de lieux communs, contre-vérités, arguments absurdes, sans parler des sempiternels "casse toi pov' con", qui me laissent d'ailleurs complètement indifférent. Je fis un effort pour tenter d'expliquer que le sujet est extraordinairement complexe de technicité, même pour des cas simples. "Détruire" une tonne de gaz moutarde est loin d'être trivial, le coût en est exorbitant même pour un pays développé, et le suivi des opérations est un casse-tête qui n'a jamais été résolu. Non pas pour des raisons politiques (comment "prouver" à un pays tiers pas toujours de bonne foi que des armes qui n'ont jamais été exposées à la vue du public ont bel et bien été "détruites" en respectant un calendrier) mais techniques (comment éparpiller du plutonium militaire pour s'assurer qu'il ne servira plus jamais à fabriquer un bombe, qu'elle soit "propre" ou "sale").
Bon bref, je donne des détails sur ce cas pour faire comprendre ce que je voulais apporter au pseudo-débat. Le résultat tient par contre en peu de mots: autant pisser dans un violon.
Donc voilà. Il m'arrive tout de même d'intervenir un peu sur le site du Monde, mais sur des sujets rigolos, pour ne pas créer de polémique. Et pour ne pas avoir la désagréable impression de perdre mon temps.

sdefresne (2011-04-21T16:17:44Z)

Il existe des petit scripts javascripts qui permettent de ne conserver que le contenu pertinent des articles, et de zapper toutes les fioritures (commentaires, mais aussi publicités, navigation, …). Par exemple Readability https://www.readability.com/addons ou Instapaper http://www.instapaper.com/ (qui permet en plus de conserver un liste de lien à consulter plus tard).

Ça à complètement changé ma façon de lire sur le web. En mieux !

Nat (2011-04-21T15:24:47Z)

J'y trouve des perles, dans les deux acceptions du terme.

À mon sens elles justifient le reste d'autant plus qu'une autre approche possible, par laquelle rien ne serait publié qu'après filtrage/édition (par un comité central de "gatekeepers" dont on se demande qui les gatekeeperisera), m'horrifie.

«Pour le reste il est aisé d'exhiber le caractère trollesque d'une intervention, par exemple en y répondant par un simple hyperlien vers un document (FAQ…) pertinent et sans appel. Certains baptisent parfois troll faute de pouvoir répondre de façon convaincante. Ils qualifient de troll la critique ou l'accusation gênante, indépendamment de ce qui l'étaye, voire le seul emploi de termes déclarés non politiquement corrects.»

ObRéponseAuSondage: rencontré voici longtemps (~15 ans?) grâce à l'intérêt porté au logiciel libre.

Fork (2011-04-21T14:24:00Z)

Pour le sondage, je suis tombé par hasard sur la page des nouvelles de Ruxor il y a quelques années, et je suis arrivé sur le blog un peu plus tard.

SB (2011-04-21T13:47:46Z)

@Vicnent : à propos de RSS, je regrette que ce blog n'ait pas de flux pour les commentaires.

Vicnent (2011-04-21T08:57:42Z)

#sondage : c'est, de mémoire, à cause de lui que je blogue (bloguais ?)…, et il me semble que c'est le premier blog que j'ai mis dans un reader. Ca devait être début 2005. Et depuis, je continue de pester, à chaque entrée, que le flux rss soit de longueur nulle :-)

Mouton (2011-04-20T22:43:47Z)

Pour le sondage, j'ai rencontré Ruxor en vrai et l'ai fréquenté beaucoup à une époque. J'ai commencé à lire son blog un ou deux ans après. Et comme on se voit beaucoup moins, ça me permet de lui faire coucou de temps en temps (bon, en vrai, je l'embête toujours très souvent pour des problèmes d'informatique).

Camille (2011-04-20T21:48:05Z)

J'espère également que les commentaires ne sont pas représentatifs, mais je ne suis pas sûr d'avoir d'arguments pour cela. Un bout d'argument est le suivant : si vous faites l'effort de lire les commentaires pendant un moment (par exemple si vous êtes naïf comme moi et que vous avez l'ambition de contre-argumenter et de convaincre (les deux sont difficiles…)) vous constaterez que beaucoup de commentaires sont dûs à un petit nombre d'intervenants (au moins sur les journaux que j'ai testés). Est-ce un bon argument ?

On peut aussi chercher des explications, à défaut d'avoir une observation indiscutable d'un biais. Par exemple, faire un commentaire sensé et mesuré prend du temps. Cracher se fait rapidement. Quand on crache on n'est jamais déçu. Quand on fait ce que l'on pense être un beau commentaire et qu'il est noyé ou caricaturé, la déception est grande.

Pour Vincent : je n'ai pas trouvé que les commentaires sur Rue89 étaient spécialement plus intelligents qu'ailleurs.

Enfin pour le sondage : comme nameornick, on m'a présenté David Madore comme étant un spécimen propre à Ulm (mais cela remonte à pas mal d'années, je ne suis pas resté pour cet aspect !).

N (2011-04-20T21:43:13Z)

Pour répondre à Hubert qui a décidément envie de tout changer et tout comprendre grâce au système de commentaire de ce blog (:p), J'ai découvert ce blog en 2004 en essayant de me renseigner sur l'univers prépa, en particulier le vocabulaire prépa. (khâgne, thaupe…)

Fork (2011-04-20T16:41:36Z)

Il faudrait implémenter et étendre ce système à tous les types de commentaires : <URL: http://xkcd.com/481/ > :)
Sinon sauf erreur, sur le site de la BBC il n'y a quasiment pas de possibilité pour laisser des commentaires. On trouve parfois des appels à témoignage, généralement quand quelque chose d'important s'est passé, mais dans ce cas les réponses sont systématiquement modérées. De temps en temps il y a aussi des "articles" spéciaux demandant leur réaction aux lecteurs (avec aucun contenu à côté), mais là aussi c'est modéré.

@Sondage : j'ai commencé par découvrir la page des nouvelles écrites par Ruxor, qui était liée depuis un site avec quelques fan-fictions d'Evangelion. Je suis arrivé sur le blog un peu plus tard.

nameornick (2011-04-20T14:07:12Z)

Je crois effectivement que divers partis politiques y envoient leurs troupes sous une multitude de pseudos. En zappant très vite ces choses-là, il m'est arrivé de tomber de temps en temps sur une remarque ou une référence intéressante qui ne rends pas ces zones à 100% inutiles (bon plutôt sur les sites anglo-saxons, je le concède).

(Pour le sondage: on m'a fait connaître la page de Ruxor sur le serveur des élèves vers 1998, en le présentant à nous autres provinciaux comme étant le genre d'étudiants qui existent à Paris et qui font Ulm. De fil en aiguille j'ai découvert tout un microcosme que je n'aurai jamais imaginé, et appris bien des choses intéressantes.)

zEgg (2011-04-20T13:03:20Z)

Lucas (2011-04-20T12:45:46Z)

J'ai l'impression qu'il y a aussi un effet de "sujet sur lequel tout le monde a un avis". La logique voudrait que sur un sujet donné, la majorité des gens n'ait pas d'avis. Et donc ne donnent leur avis que ceux qui ont quelque chose à dire/y ont un peu réfléchi. Sauf qu'il y a des sujets où tout le monde a un avis. Même sans y avoir réfléchi. Par exemple la politique, l'économie, les sujets de société en général. Il suffit par exemple de comparer les commentaires sur les sites sportifs, entre les articles consacrés au foot (où tout le monde a un avis) et ceux consacrés à un autre sport (où parlent ceux qui ont quelque chose à dire). Ça plus l'effet d'entraînement cité par Vicnent

Fab (2011-04-20T12:44:34Z)

Peut-être aussi un début de réponse dans cette note de blog :
<URL: http://idoric.free.fr/dotclear/index.php/post/2009/06/07/L-art-du-desaccord >

Quoiqu'il en soit, même si je partage globalement vos avis (Ruxor, Hubert, David, Vicnent) sur la teneur de la plupart de ces commentaires, je dois dire que je serais pas aussi sévère que vous. Certains me consternent, indéniablement, mais beaucoup m'amusent et peuvent être intéressant, à un niveau « meta ». Un autre observatoire de la nature humaine, en somme…

Visiteur du soir (2011-04-20T12:10:37Z)

Pas d'accord.
Je vis a l'etranger depuis 10 ans. Les commentaires des internautes me permettent de prendre la temperature de la France regulierement. Je les crois souvent assez representatifs, au moins sur le site du Monde. Tous les Francais de l'etranger a qui je parle sont d'accord avec moi la-dessus.

Leur contenu (s'ils sont puants ou pas), n'est pas le probleme. Mais ce thermometre est extrememement utile.

En plus, meme si sur certains sujets je suis d'accord avec toi: les commentaires sont desesperants de franchouillardise (en particulier sur les "valeurs republicaines", genre laicite, integration, egalite etc); sur d'autres sujets ils m'apportent beaucoup car ils sont tres bien vus. Souvent mieux vus, en tout cas, que l'article lui-meme (je parle toujours du Monde), pitoyable.

Sur d'autres sites, comme The Economist, les commentaires m'apportent aussi beaucoup.
A+

Goran (2011-04-20T12:07:48Z)

Bon, je vois que ce blog a un franc succès auprès des insomniaques.

Si les avis sur les news sont dégoulinants de bêtise, c'est simplement qu'une partie de la population à tout juste le niveau intellectuel d'un collégien, et sans le brevet, encore. Ce sont toujours les mêmes qui reviennent.
"l'éducation des masses".

--> Sondage. J'ai connu David à la belle époque ou il avait sa fiche sur Wikipedia.

Vincent (2011-04-20T11:47:30Z)

J'aime bien l'analogie avec le journal papier. Dans la vraie vie, ce serait cocasse de recevoir avec son journal les commentaires des derniers lecteurs.

Maintenant, sur un site comme rue89, les commentaires sont notés par les lecteurs et n'apparaissent que les plus intéressants.

@Hubert Je suis arrivé sur ce blog en cherchant des infos sur l'infini. Je voulais savoir s'il y avait des applications (plus ou moins pratiques) à la théorie de Cantor. D'ailleurs, à part la suite de Goodstein, je n'ai rien trouvé.

Geo (2011-04-20T10:59:50Z)

Peut-être tout simplement parce qu'une majorité des gens sont racistes, envieux, haineux, aigris, homophobes etc… Peut-être que ceux qui évoluent dans un milieu très restreint ont tendance à l'oublier.
Et même s'il ne s'agit pas d'une majorité, il y en a suffisamment pour dissuader les gens sensés d'avoir envie de débattre dans des commentaires. Et il faut l'avouer, l'actualité, c'est beaucoup de bruit.

Vicnent (2011-04-20T09:05:33Z)

interaction, donner de l'importance au lecteur, assurer / fabriquer de l'audience… = $

Et le pb est toujours le même : prenez 200 personnes en meeting qui parlent calmement d'un sujet précis, et mettez un taré au milieu qui se met à hurler : il va y avoir dispersion. Prenez un deuxième taré qui passe et il va se dire "cool, c'est là qu'on hurle….". etc.

Les commentaires permettent de ramasser la lie, et toute personne ayant une once d'intelligence a bien compris que déposer le moindre commentaire constructif à ces endroits ne sert absolument à rien. Il y a une forme de nivellement par le bas automatique.

Et puis, je crois que pour beaucoup, Internet en général mais les commentaires d'articles (ou les discussion dans certains forums) permettent à chacun d'avoir son micro Warhol : j'exprime mon avis à la face du monde, et des gens que je ne connais pas interagissent avec moi. L'accès à la Gloire. Toute proportion gardée évidemment… :-)

Hubert (2011-04-20T05:27:57Z)

Il serait intéressant, David, que tu lance un sondage ‘’comment avez vous connu mon blog ?, répondez en commentaire’’ dans l’une de tes prochaines entrées.
Si j’en juge par l’ensemble des pseudos de commentaires, il y en a au moins une cinquantaine de différents, pour une audience bien supérieure.
-> Comment sont-ils tous venus jusqu’ici ? Cela m’intrigue, pas toi ?
Tu n’es ni une célébrité (si je puis me permettre), ni un médaillé Fields (il te reste cinq ans pour cela), ni un site Web commercial ou d’infos, etc …

-> Je lance un mini sondage sur cette page, (puis-je ?) …
Pour ma part, c’est en traînant sur les pages web des élèves de l’ENS.
Je suis tombé par hasard sur ta page de portraits qui m’a bien amusée.
@ vous …

David (2011-04-20T03:43:33Z)

Complètement d'accord avec toi. J'évite de lire par inadvertance les
commentaires sur les journaux avec encore plus de soin que sur
YouTube, où les commentaires sont d'un niveau de stupidité et
d'illettrisme avancé, mais généralement sans les qualités
réactionnaires et les autres que tu as soulignées concernant les
journaux.

Est-ce que ça pourrait correspondre à une couche de la population qui
s'attache à ce qu'elle connaît déjà: les journaux papier, dont la
version web permet de s'exprimer sans modération? Une sorte
d'équivalent français à la population du Midwest, en fait?

Hubert (2011-04-20T02:29:10Z)

Bon, je profite d’une insomnie pour inaugurer la rubrique commentaires …
Les éditeurs de news en ligne ont souhaité pimenter leurs colonnes avec des avis d’internautes.
Effectivement c’est le grand défouloir : entre fautes d’orthographes, insultes, et autres vulgarités… : pour ne pas dire le bordel, au nom de la sacro-sainte liberté d’expression.

A l’évidence, ils estiment que cette ‘’basse-cour’’fait vivre leurs pages et draine de l’audience. Est-ce un bon calcul, lorsque l’on sait que cela ne rapporte rien, mis à part les bannières publicitaires …

Mouton (2011-04-20T00:20:00Z)

Il m'avait semblé entendre le mème selon lequel des partis d'extrème droite incitaient leurs membres à aller répandre la bonne parole sur ce genre de supports.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: a40874


Recent comments