Comments on Réactions aux réactions aux télégrammes publiés par Wikileaks, et diplomatie

valerio (2010-12-22T20:26:21Z)

> tartaglia

Ton hypothèse me semble tout à fait vraisemblable… L'attaque avait d'ailleurs sans doute été initialement prévue pour 2006 mais repoussée suite aux difficultés en Irak puis en Afghanistan, la quasi-fronde des généraux américains, les réticences internationales après les mensonges sur l'Irak. Et cela risque de ne pas traîner car une autre manipulation, celle du 11/9, menace de discréditer complètement les USA.

Les "révélations" de Wikileaks sont bizarrement lacunaires (certes, moins de 1% a été divulgué mais qd mm). Apparemment rien sur la Palestine, sur l'opinion publique arabe: comme s'il ne fallait pas trop embêter les dirigeants arabes. Peut-être qu'aussi ils prévoient que le conflit ne pourra pas être confiné à l'Iran. Comptons les porte-avions ds la région… il en faut 3 ou 4 par opération majeure…

guillaume (2010-12-04T10:34:52Z)

Pas directement lié à wikileaks, je conseille une BD très bien foutue : Chroniques Diplomatiques (http://www.amazon.fr/Quai-dOrsay-Conseiller-Christophe-Blain/dp/2205061321/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1291458730&sr=8-1), plus ou moins inspirée de De Villepin quand il était encore aux Affaires Etrang(èr)es.

Visiblement le texte est rédigé par un de ses conseillers de l'époque. Savoureux. Et donne un début d'explication de l'ambiance cour de récré.

JML (2010-12-01T19:02:11Z)

Pour l'octavo, ben il te manque la possibilité de contraindre toutes les diplomacies du monde à se passer de secret…
Intuitivement, le secret sert à ce que A et B s'entendent pour faire une vacherie à C (-> moins de gâteau pour C, plus pour A et B) ; peut-être que si cette possibilité disparaissait il y aurait moins de conflits, mais par contre si A décide unilatéralement de ne plus pratiquer le secret, ben plus personne ne craint les vacheries que pourrait faire A, tout le monde peut s'entendre tranquillement dans son dos, je ne crois pas que ça marche pour A…

tartaglia (2010-12-01T12:45:32Z)

Je me demande ce qu'il faut penser de ces fuites et si elles n'ont pas été soigneusement dirigées en vue d'une gigantesque intox dont Assange serait l'instrument involontaire. Quand la diplomatie secrète s'évente, c'est rarement pour rien. Rappelez-vous l'affaire Sixte: la négociation fut divulguée parce que les belligérants ne souhaitaient pas encore la paix en 1917.
Qu'apprend-on?
1/ce que tout le monde sait peu ou prou:
- Berlusconi est un vieux cochon;
- Angela Merckel est prudente et réservée;
- Sarkozy est autoritaire et ne mâche pas ses mots
C'est très malpoli de la part de diplomates mais au moins ça ne sent pas la langue de bois et cela donne de la crédibilité à ce qui suit.
2/ des choses un peu plus confidentielles:
- Khadafi a le vertige: i e vous comprenez pourquoi quand il se déplace en visite d'Etat, il transporte sa tente avec toute sa smalah;
- le sherpa de Sarkozy est persuadé que Chavez est dingo et considère le régime iranien comme fasciste
Et nous voici au coeur du problème. L'Iran. Le roi d'Arabie Saoudite a suggéré aux Américains de "couper la tête du serpent": mais encore? conseille-t-il une opération militaire massive ou une élimination stéréotaxique du président iranien?
L'Iran a acheté des missiles à la Corée du Nord, missiles qui peuvent atteindre l'Europe. Bon. Très bien.
Le président Moubarak ne peut pas supporter son homologue iranien.
Je déduirais volontiers ou qu'on met l'Iran sous pression ou que les puissances occidentales, Israël et les Arabes sont arrivés au consensus sur le fait que la négociation ne sert à rien avec l'Iran et qu'une opération militaire de très grande envergure est proche, et qu'on y préparer l'opinion.

xavier (2010-12-01T12:40:00Z)

Oui oui sur un froid plan logique mais si la langue ne véhiculait que des propos logique…on ne serait pas humains.
La langue véhucle bien plus que ca et c'est pour cela que ces conventions sont importantes. Ca ne changera rien à la vie des gens mais essaye de décréter qu'on va changer le nom de la Corse ou de la Bretagne et tu verras les réactions.
Un nom c'est une histoire.

Blabla de cours de récré que ces remarques de bas niveau?
Oui et non. Connais ton ennemi pour le vaincre. On ne parle pas de la même facon à un grand homme d'état calme et à un petit survolté si l'on souhaite en obtenir qqch.

Vicnent (2010-12-01T10:34:41Z)

Si j'adhère un peu à certaines remarques, j'ai l'impression qu'un peu de "real diplomatie" te montrerait que la diplomatie, c'est d'abord et avant tout de la théorie des jeux et du fric, et pas vraiment un monde de bisounours.

Or, tout le monde n'est pas bon en théorie des jeux, et qu'en plus, cette théorie des jeux là, elle se joue en différentielle sur le temps.

Quant au fric, c'est avec l'amour et les religions, le meilleur moyen de constater des comportements totalement irrationnels.

Dès lors, …

Natacha (2010-12-01T10:25:35Z)

L'expérience évoquée dans l'octavo n'existe-t-elle pas déjà, sous la forme des parties de Diplomacy en pbem, où existe l'options d'avoir toutes les conversations publiques (et une autre option amusante est d'avoir en plus (ou à côté) toutes les communications anonymes). Cela suppose évidemment que les participants n'utilisent pas de communication hors-canal, mais j'ai tendance à penser que les résultats sont déjà là et qu'ils ne demandent qu'à être extraits et interprétés.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 46b28c


Recent comments