Comments on Encore des petites conventions de matheux

Camille (2010-11-10T19:33:40Z)

Arthur : il s'agit du nous de modestie, dont l'usage n'est pas limité à l'informatique. Google fera le reste !

xavier (2010-11-10T10:08:16Z)

Disons que c'est partout pariel:
Quand tu arrives dans un milieu nouveau, tu fais face à de nouveaux codes.
C'est là qu'un peu d'humour pour décoincer les gens en cas de gaffe légère aide ;)

Arnaud Spiwack (2010-11-10T09:54:27Z)

J'ai vu des recommandations de ne pas utiliser ses initiales dans ce genre de cas. La raison était qu'il s'agissait d'une fausse modestie/pudeur vu que le lecteur est censé savoir de quoi on parle mais que ça gêne la lecture parce qu'il faut quand même dérouler les initiales. Je suis assez d'accord avec ce constat, je pense vraiment que c'est une mauvaise pratique (la seconde perdue à déchiffrer les initiales, qui par ailleurs ne servent à rien, sur un transparent sera une seconde où le public n'écoute pas l'exposé).

tartaglia (2010-11-10T08:35:22Z)

Tu m'as l'air d'avoir lu ou relu le Gandouin et je te sens bien parti pour écrire un traité des bons usages en cours, conférences et séminaires.

Arthur Rainbow (2010-11-10T03:05:05Z)

Je ne sais pas si c'est juste en informatique, mais on m'a fait remarquer cette convention que je trouve très surprenante; et énervante quand on rédige, de devoir parler à la première personne du pluriel même si l'article n'a qu'un seul auteur.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 0d72ca


Recent comments