Comments on Les analystes politiques sont énervants

Bertie (2010-09-15T19:54:29Z)

On se souvient d'un éditorial d'Edwy Plenel dans Le Monde en décembre 2004 qui annonçait carrément la victoire ("plus que probable") de François Hollande, alors premier secrétaire du PS, à la présidentielle de 2007 ! Il ne fut même pas candidat… Prétention et petitesse du journalisme.

Vicnent (2010-09-15T09:50:38Z)

:-)

la politique, c'est d'abord de la comm' (car c'est par la comm qu'on prend le pouvoir, les autres travaillant aux programmes).

Moi aussi ça m'a longtemps fait marrer de démonter les discours, les méthodes pour répondre "à coté" sans que ça se voit, de compter les phrases qui commencent par "eh bien écoutez …" ou par le sublissime "moi, personnellement, je …".

Mais je m'en suis lassé. Authueil, Jules, Me Eolas m'apportent bien plus désormais…

xavier (2010-09-15T08:20:11Z)

Je rêve d'un pays dans lequel les politiques ne *liraient* pas leur discours.
Qu'ils aient qlqs notes soit mais qu'ils *parlent* au lieu de lire.
Ce faisant, il y aurait moins de calculs politico-politiques.
Les conseillers peuvent prendre des heures à chercher les ""bons"" mots…mais seul un direct donne une idée du personnage (et je ne parle pas des directs dans lesquels on leur pose des questions connues de tout le monde une semaine avant).

La répartie…l'art est parti…et il/elle est tellement loin qu'on est par près de le/la revoir:


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 85a4a0


Recent comments