Comments on Avatar

W (2010-03-07T23:12:46Z)

En ce qui me concerne j'ai vu le film en 2D et en 3D et je n'ai pas trouvé la 3D révolutionnaire, car les images ne "sortaient" pas suffisamment de l'écran. Les décors "débordaient" effectivement dans la salle, et l'interface du logiciel d'enregistrement de la webcam flottait devant l'image, mais de toute la séance, je n'ai eu qu'à un seul moment envie de toucher une image qui est vraiment venue vers moi : c'était pendant une publicité avant le début du film. Hors pour tout ce qui se passe au niveau de l'écran ou "plus loin", la 3D, c'est joli, mais la perspective, ça marche très bien aussi.

Est-ce que le fait de faire un film pour qu'il puisse être projeté en 2D et en 3D empêche de profiter pleinement des possibilités de la 3D ?
Ou est-ce que j'étais juste très mal placé ? J'étais au balcon (vers le haut de l'écran) et plutôt sur un côté, mais en tout cas pour les images simples d'une pub Haribo, j'étais très bien placé.

Julien (2010-03-06T17:37:42Z)

J'ai vu le film en 3D avec des lunettes à verres polarisant. Aucune fatigue visuelle.

Il est certain qu'il n' y a pas de grande originalité sur les grandes lignes du scénario mais baste. Ce film est visuellement percutant et la 3D rajoute vraiment quelque chose. On est dans la forêt avec eux, on veut toucher les petites méduses volantes.

Voir le film en 2D, bof. On perd une dimension … Ce n'est pas rien.

Je vais retourner le voir dans une salle IMAX.

Forrest (2010-01-24T07:19:51Z)

Bonjour Messieurs-Dames,

Certes, vous êtes tous de fins lettrés, exigeants et analytiques. Certes, ce film ne résiste pas à la critique exigeante, que vous appliquez probablement aussi sans concession à vous-même (ce n'est pas de l'ironie).
Mais de grâce, un peu d'indulgence : vous le reconnaissez volontiers, ce navet vous a tiré quelques larmes, si rares en ces temps dévoyés…Quel film de science-fiction est intellectuellement cohérent et crédible ? Quel film peut fédérer toute classe d'âge sans susciter (trop) d'ennui, tout en jouant avec le feu des 2h40 ?
Ma petite vie n'a guère d'intérêt, mais mon vieux cœur sec et aigri s'est vu battre d'un pouls rajeuni et ému devant cette histoire simple mais pas si légère, basique mais pas idiote, et pas forcément dénuée de message autre que primo-écolo ("il faut répondre à la terreur par la terreur", "pour déposséder quelqu'un de ce que nous convoitons, il suffit d'en faire un ennemi"…ça ne vous rappelle rien de relativement contemporain ?).
Rien de plus pénible que la machinerie hollywoodienne, mais parfois, quelques grammes de candeur…

Pascal (2010-01-18T06:19:54Z)

Quelle type de lunettes sont distribuées ?
Passives cross-polarisées ?
Quelle est la diaphonie entre les deux yeux ?

Mo (2010-01-08T22:01:01Z)

En tout cas, c'est le film le plus rentable de l'histoire derrière Titanic…Comme quoi c'est pas le scénario qui fait vendre.

Fabio (2010-01-08T09:38:04Z)

Petite info complémentaire : les humains et les navi's n'ont pas le même nombre de doigts: les humains (comme les avatars d'ailleurs d'où l'erreur) ont 5 doigts alors que les navi's n'en n'ont que 4.

ushu (2010-01-07T22:19:08Z)

@Anne O'Nyme: pour ce qui est du message tu peux imaginer le même film sans les effets spéciaux: les gentils sauvages noirs proches de la nature, et le héros blanc qui emballe la fille et sauve tout le monde…
La question que je me pose, c'est si il s'agit de choix délibérés du casting pour provoquer réponse inconsciente (on reconnait le "bon sauvage") ?

Sinon leur technique de modélisation est épatante: le visage du héros se retrouve facilement dans son avatar, sans que ce dernier soit vraiment humain. bluffant.

Christophe (2010-01-07T21:56:32Z)

Le choix d'une profondeur de champ restreinte en 3D m'a également choqué. C'était mon premier film en 3D, et je m'attendais à tout… sauf à ça ! Ça fatigue les yeux et ça gâche l'effet…

Pour les séquences filmées, c'est bien une contrainte technique qui dépend de l'objectif et de l'ouverture. Mais quoi de plus simple que de filmer au grand angle pour avoir tous les plans nets, et avec des éléments en avant-plan pour accentuer l'impression de profondeur ? Il n'y a rien de plus impressionnant qu'une séquence comme celle là… mais il n'y en a que très peu dans le film. C'est vraiment dommage de ne pas avoir généralisé !

En tout cas, le film m'a laissé un arrière-goût amer. C'est - encore une fois - une débauche de moyens et d'effets au service d'une histoire inexistante. Si ç'avait été pour les seuls paysages… un simple film d'animation (en 3D) n'aurait-il pas suffit ?

Anne O'Nyme (2010-01-07T21:26:07Z)

@ushu : la plupart des personnages principaux parmi les Na'vi sont joués par des acteurs noirs, comme le montre le casting sur imdb. Quant à l'interprétation qu'on peut faire de ce choix…

Une question importante à laquelle le film ne répond pas : que se passe-t-il si deux Na'vi se branchent leur clé usb entre eux ? ils peuvent communiquer par télépathie ?

yogsototh (2010-01-07T19:42:30Z)

@Koko90, en effet il est heureux que cet effet ne soit que peu utilisé dans Avatar. C'est pourquoi j'ai pu voir le film jusqu'au bout sans enlever les lunettes. Par contre, assez souvent, les éléments volants passant devant la scène m'ont gêné. Je pense aux cendres et aux "esprits purs" qui passe devant les personnages qui ont le focus. C'était plus par volonté d'observer la scène que de suivre le film en quelque sorte.

Mais en effet, s'il y a un film à voir en 3D, il me semble qu'Avatar reste un bon choix. C'est très joli et esthétique. Dans certains moment on s'y croirait. Particulièrement dans les scène à l'intérieur d'une salle j'ai trouvé. Un peu moins en extérieur.

Anonymous Hero (2010-01-07T14:04:58Z)

Cela dit, aller voir un film forcèment formaté avec le secret espoir qu'il ne le soit pas, c'est un peu risqué…

Koko90 (2010-01-07T09:09:02Z)

@yogsototh
L'effet de focus est quand même assez peu employé par Cameron (et pas seulement dans Avatar mais dans toute sa filmographie). C'est un réalisateur qui a toujours aimé les arrière-plans assez nets.

Dans les scènes d'intérieur et dans les scènes de dialogues c'est un peu déroutant au début de devoir focaliser sa vision sur le personnage que veut nous "monter" Cameron, mais en fait son style étant très lisible. On sait déjà a l'avance où regarder (ce n'est pas comme s'il expérimentait beaucoup à ce niveau, chaque enchainement est déjà vu et revu).

Et en rendering 3D l'effet de profondeur de champ et de focus est bien entendu un choix artistique. Ça demande même pas mal de calculs supplémentaires.

ushu (2010-01-06T20:37:33Z)

Franchement tu as bien fait d'aller le voir en 2D, parce qu'en 3D c'était très éprouvant.
J'ai dû enlever mes lunettes pendant les dernière minutes du film (résultat j'ai vu un bout du film flou) pour calmer ma nausée…
Peut être est-ce à cause du flou que mentionne yogsototh ? C'était mon premier film en 3D donc difficile à dire.

Sinon suis-je le seul à trouver que les aliens ont des traits négroïdes, sauf le héros (et sa copine) ? Il s'agit probablement d'un choix artistique pour renforcer leur côté "sauvage".

Gelsomina (2010-01-06T13:39:01Z)

Pour résumer la linéarité soporifique, le côté "déjà recyclé", l’anthropomorphisme hénaurme et l'absence totale de fiabilité scientifique, je m'étais contentée d'un commentaire de grincheuse réductionniste qui lit Télérama comme tout le monde et j'avais dit "on dirait qu'on a obligé Spielberg à combiner l'ADN de Rousseau avec celui du Dalaï Lama". Pour le reste, j'ai moi aussi "coupé mon cerveau" qui ne recèle pourtant guère de capacités mais c'était déjà trop. Et j'ai eu aussi la larme à l'œil, mais ce n'étaient pas les mêmes larmes que pour le final de la Strada….

yogsototh (2010-01-06T10:52:37Z)

En effet, les commentaires correspondent exactement à mes propres opinions.

Par contre évidemment, si je suis allé voir Avatar, c'était pour la 3D. Et là, une chose m'a un peu choqué. Ils ont gardé du flou artistique. Alors, sur un écran c'est très joli, ça permet de faire le "focus" sur un seul élément de la scène. Autant en 3D, c'est très gênant. Le pire, c'est lorsque le "focus" est déplacé d'une personne vers l'autre. On se retrouve alors pendant quelques seconde avec une scène dans laquelle nos yeux essayent de voir des éléments qui sont tous flou. Je me suis retrouvé très souvent à essayer de regarder un élément de la scène qui passe devant celle ci, et on ne peut pas le voir parce qu'il est flou.

Ce que je trouve très dommage c'est que si je peux comprendre que l'on conserve les flou pour des films à cause des contraintes imposées par les caméras. Autant pour un film d'animation, je trouve ça un peu incompréhensible. Notamment lors de la bande annonce de Shrek 4 qui avait aussi des flous.

Ce qui m'embête d'autant plus, c'est que je crois que c'est plus de travail au niveau du 'rendering' des scènes de faire du flou que de ne pas le faire. Je me demande si c'est un choix, technique ou artistique. Je pencherai pour le second choix.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: b98309


Recent comments