Comments on Les incantations propitiatoires programmatiques

tartaglia (2009-07-22T08:15:12Z)

Où la geekitude confine au mysticisme… un point qu'il faudrait rapporter avant la prochaine édition de la DSM…

perplexe (2009-07-21T14:36:25Z)

un grand merci à Ruxor.
ça marche!!!

Julien (2009-07-21T10:36:39Z)

"On dessine les fenêtres, les boutons…et automatiquement ça génère le code."

Ou alors, tu as la solution Cocoa: tu dessines le graphe d'objets et ça génère un fichier de description du graphe sans génération de code qui peut être ensuite chargé à l'envi, introspecté, modifié séparément de tout code et toute compilation (par exemple par les traducteurs), etc.

Ruxor (2009-07-21T10:23:48Z)

perplexe → Il faut aussi connaître l'incantation mystique pour compiler les programmes gtk+ : typiquement,

gcc -o leprogramme leprogramme.c -O6 -Wall `pkg-config --cflags --libs gtk+-2.0 glib-2.0`

(l'idée étant que le programme pkg-config connaît les options à passer à gcc pour compiler (--cflags) ou linker (--libs) avec différentes bibliothèques, dont gtk+-2.0).

perplexe (2009-07-21T08:01:55Z)

Bonjour,

A titre de curiosité j'ai voulu compiler ce programme

#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>

#include <glib.h>
#include <gtk/gtk.h>
#include <gdk/gdkkeysyms.h>
……………..
……………….
return 0;
}

Tous les fichiers glib.h,gtk/gtk.h,gdk/gdkkeysyms.h sont présents sur mon

disque dur notamment dans /usr/include/gtk-2.0/gtk
La compilation me signale notamment que la présence de gtk.h n'est pas décelée.
Corrigeant #include <gtk/gtk.h> par #include </usr/include/gtk-2.0/gtk/gtk.h>, alors gtk.h est décelé mais ce fichier gtk.h contient plein de lignes du type
#include <gtk/xxx.h> et ces fichiers bien que présents sur mon disque dur ne
sont pas décelés à leur tour.

Je comprends bien qu'il s'agit d'un problème de chemin que je ne sais pas
résoudre.
Rajouter dans PATH /usr/include/gtk-2.0/gtk ne résout pas le problème.

Même si je ne suis pas au bon endroit, je tente ma chance ici pour que l'on

puisse me faire compiler ce programme.
Mille mercis.

Cyril (2009-07-21T07:34:57Z)

Ce que j'aime bien ce sont les générateurs de code pour les interfaces graphiques.
On dessine les fenêtres, les boutons…et automatiquement ça génère le code.

xavier (2009-07-20T09:48:56Z)

C'est mieux en Qt:

#include <QApplication>
#include <QPushButton>

int main(int argc, char *argv[])
{
QApplication app(argc, argv);

QPushButton hello("Hello world!");
hello.resize(100, 30);

hello.show();
return app.exec();
}

et pour ce qui est de "aussi définir tous les widgets et comment ils s'imbriquent", on peut certes le faire à la main en qt mais le designer est là pour ca. Le designer pond du xml (que tu ne veux surtout pas éditer) qui est transformer en C++ (que tu ne veux toujours pas modifier…tu vas *dériver* la classe pondu par le designer).

Bref, avec qt, on peut faire un compteur en binaire qui s'incrémente quand on appuye sur un bouton sans écrire une seule ligne de code.
Certains font toujours ca à la main…ils doivent avoir du temps à perdre.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: b75c14


Recent comments