Comments on J'ai une tête de fan d'AC/DC, moi ?

DM (2009-04-15T07:53:40Z)

Tu es tout à fait capable de te balader habillé en écolier anglais, il n'y a plus qu'à te filer une Gibson SG.

Metalleux (2009-03-03T13:52:05Z)

Pour répondre aux questions, le fan moyen d'AC/DC devrait avoir la trentaine bien tassée, le poil long, l'oeil pas très luisant, il est habillé avec un T-Shirt gris (qui a été noir un jour) sur lequel est écrit un nom de groupe très probablement disparu, en lettres massives, au-dessus d'un dessin exécuté avec peu de goût et des couleurs criardes. Il a une veste en jean sans manches, un bermuda en treillis et une canette en alumininum contenant ou ayant contenu une bière très bon marché. Il a sûrement un tatouage sur l'une de ses épaules, un bouc, et parfois quelques piercings.

Bref, tu n'as pas croisé le fan moyen d'AC/DC.

N (2009-03-02T23:35:35Z)

En parlant de 'la question' qui fâche, ta vieille (?) page sur la musique <URL:http://www.madore.org/~david/music/> m'a beaucoup amusé par son conservatisme protectionniste. Il n'y a qu'à voir la remarque : "aller contre le pilier de l'accord parfait majeur est stupide et stérile". J'aimerais bien savoir si tu as déjà entendu un seul accord parfait majeur basé sur les lois 'naturelles' de la résonance. Une bonne blague de croire que la musique avant 1900 est 'plus adapté' que nous à définir les règles 'naturelles' du son si on ne sait pas que depuis deux siècles et demi, beaucoup de gens accordent leur instrument avec 12 demi-tons égaux. En ce sens, en rompant la tradition baroque des tempéraments inégaux, l'Occident a perdu un gros travail qui a abouti à la Renaissance, et certainement pas à l'ère classique, à une fusion entre les lois naturelles de la résonance et la pratique musicale.

Ruxor (2009-03-01T21:17:15Z)

Anne → Non, malheureusement, j'utilise des lacets qui ne sont vraiment pas aussi bons que ceux que j'ai eus avec les chaussures.

Anne (2009-03-01T20:08:17Z)

Tout ça pour nous dire que tu as enfin trouvé des lacets pour tes Caterpillar.

Touriste (2009-03-01T18:49:39Z)

J'ai peut-être lu trop en diagonale le commentaire de Tartaglia, mais tout de même est-il sûr de ne pas confondre, c'est vraiment de AC/DC les 3 orfèvres ? Enfin je dis ça, j'y connais rien.

Fork (2009-03-01T15:00:04Z)

C'est tout de même malheureux que tu t'arranges pour prendre mon train de navette habituel quand je n'y suis pas :P
Je ne comprends pas trop pourquoi tu as séparé ton voyage en deux au lieu de prendre le TGV directement (enfin si, j'imagine que c'est une question d'horaires).

tartaglia (2009-03-01T13:49:35Z)

Il y a terriblement d'années dans le TGV Paris-Lyon, une équipe de rugby accomplissant les rites de la troisième mi-temps a semé une sacrée foutue pagaille dans le train. Ils ont vidé toutes les bières du bar; et comme le barman, qui devait peser 60 kg tout mouillé, refusait de leur en donner plus, ils l'ont mis à poil et se sont onanisés sur le zinc. Le contrôleur, qui avait l'accent du midi et la bravoure mesurée de Tartarin, ne s'interposa pas, fit fermer certains accès, emmena la barman dans son bureau, et fit le tour des wagons pour s'assurer que la nuisance n'était pas trop grande. Car ces messieurs s'étaient mis à chanter. "Mais que faireuh, meeesieurs dames, ce sont des hercules… et c'est qu'il y a des enfants dans le treeinn… des vieilles filles encore…mais je veux la sécurité de mes passagers: le mot d'ordre: laisser dire"
Le hasard voulut qu'ils poursuivent leurs pérégrinations dans le wagon où j'étais installé.
La plus grande gueule de l'équipe (accent gascon à couper au couteau): eh bien voilà, mesdames et messieurs, onnnn vieeennnt de gagnere une partie contre P…, putaing , ce qu'on leur a mis; alors pour nous récompenser, on va faireuh la quête et si vousêtes généreux, on vous chanetera uneuh petite cheinson de chez nous…
Horreur parmi les 1ère classe. Chacun y va de son obole. Les femmes sont horrifiées; les mecs, plus cools, disent en donnant leur pièce: on a été jeunes avant vous, moi c'était le foot, quand vient mon tour, je leur dis: vous n'avez pas intérêt à vous tromper parce que le genre de chanson dont vous avez ravi le compartiment d'à-côté, je les connais sur le bout du doigt; donc (je donne 20 euros) vous chantez, mais si vous vous plantez, à moi le produit de votre quête.
Ils étaient bons enfants. Ils chantèrent les trois premiers couplets des 3 orfèvres (trois orfèvres; les orfèvres et la bonne; les orfèvres et le chat) et j'enchaînai sur les orfèvres chez le pâtissier, les orfèvres au son du canon…puis rajustant ma cravate, je me rassis sans mot dire.
Le calme revint dans le train.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: a333d7


Recent comments