Comments on Pourquoi Wikipédia est utile malgré ses erreurs

Ruxor (2009-02-01T16:07:07Z)

« Autrement dit dans votre spécialité Wp ne vous intéresse pas, car justement vous connaissez trop bien et les défauts de WP vous sautent à la figure, mais dans les domaines que vous ne connaissez pas, peu importe que vous appreniez des choses erronées. » ⇒ C'est exactement ça, et je ne vois pas ce que ça a de « pas très scientifique », au contraire : dans un domaine où je ne suis pas spécialiste, ce que je retiendrai d'un article introduira beaucoup plus d'erreurs que ce que WP contient au départ, et a contrario il ne m'est pas important d'avoir des informations précises et fiables, donc c'est tout à fait normal que les erreurs de WP ne me posent pas problème.

C'est d'ailleurs l'attitude des gens qui lisent des journaux. La presse française est tellement bourrée d'erreurs (en comparaison, WP c'est de la gnognote) que je ne vais évidemment pas jeter un œil aux articles parlant de sciences tant ils sont idiots, et je me doute bien que c'est pareil pour les autres articles, mais comme il faut bien que je me renseigne et que je n'ai pas vraiment de meilleure source d'information, bah, je lis quand même le journal (en étant conscient qu'à peu près tout ce que je lis est à prendre avec énormément de pincettes).

C'est aussi le cas à l'école, d'ailleurs, où dans toutes les disciplines on apprend des choses extrêmement simplifiées, parfois au point d'y introduire des erreurs monstrueuses. Là aussi, il y a beaucoup plus d'erreurs et d'imprécisions dans ce qu'on apprend à l'école que dans ce qu'on apprend sur Wikipédia, et pourtant, ce serait dommage de se dire « ben il ne faut plus envoyer nos enfants à l'école ».

La seule façon d'éviter toutes les erreurs, en fait, c'est d'arrêter la science, et de faire de la religion… il paraît que le pape ne se trompe jamais quand il parle ex cathedra.

A.S (2009-02-01T12:39:51Z)

Autrement dit dans votre spécialité Wp ne vous intéresse pas, car justement vous connaissez trop bien et les défauts de WP vous sautent à la figure, mais dans les domaines que vous ne connaissez pas, peu importe que vous appreniez des choses erronées. C'est pas très scientifique comme manière de voir les choses.

Moi quand je la consulte sur les sujets que je connais bien ou très bien, je vois ses défauts et erreurs ; ça ne me donne pas envie de la consulter pour les sujets que je ne connais pas puisque donc j'en connais les défauts et erreurs que j'ai constaté là où j'en suis capable.

Cela me semble logique. Et plus rigoureux que de dire sur les sujets que je ne connais pas, je m'en fiche d'apprendre des choses fausses. Dotes cela à un enfant qui va à l'école, petit, qu'il y apprend des choses fausses. Il arrête, estimant qu'on l'a trompé et que du coup ça n'a pas d'intérêt de continuer.

Un enfant dans sa logique réagit comme ça, dès le plus jeune âge. Et je trouve cette logique parfaitement logique et bien préférable.

Qui aurait l'idée de dire quand j'achète de la viande, peu importe qu'elle soit pourrie, du moment que c'est de la viande. Je ne suis pas moi-même éleveur, je ne peux exiger une viande de première qualité.

Pour WP c'est pareil. ça dépend donc du degré d'exigence du consommateur.

Ruxor (2009-01-26T21:53:05Z)

Abie → Allons bon, je ne cesse de me faire avoir par ces mots d'origine étrangère que le français a décidé de modifier aléatoirement. Donc c'est eucaryote et pas eukaryote, c'est Néandertal et pas Néanderthal, c'est opthtalmologie et pas ophthalmologie… Ça devient pénible, à la fin.

ivo (2009-01-26T18:16:29Z)

La légitimité est essentielle pour assurer la transmission des connaissances. Je retiens moi aussi que wikipedia est utile parce qu'il est très éclectique. Cela me permet d'ouvrir mes champs d'intérêt, en particulier grâce au système de liens vers les sujets connexes.
Ne connaissant pas le système wikipedia pour modifier ou créer un article je ne l'aborde pas. Mais il devrait peut-être y avoir des indicateurs d'erreurs, pour que les gens aient conscience que wikipedia est le produit d'un travail humain, parfois contesté voir erroné. Evaluer la fiabilité d'un article est plus rapide que de le corriger. Mais c'est peut-être déjà comme ça que ça fonctionne en interne ?

Abie (2009-01-26T17:55:32Z)

Juste pour pinailler : en français on écrit eu*C*aryotes… :-)

Ruxor (2009-01-26T16:28:53Z)

Mais le vrai endroit où se rencontrent les spécialistes du monde entier sur tous les sujets possibles imaginables (de l'oncologie à la phonologie du Danois), c'est évidemment les commentaires du blog de David Madore. :-)

phi (2009-01-26T16:18:57Z)

Oups, je parlais évidemment de la wikipedia en langue anglaise, celle à laquelle contribuent aussi des spécialistes du monde entier…

Ruxor (2009-01-26T15:36:56Z)

tartaglia → « Dans le domaine qui m'intéresse, l'oncologie » ⇒ Ben justement, que vas-tu faire à *lire* Wikipédia sur un domaine sur lequel tu es expert ? Tu devrais être en train de l'écrire, pas de la lire. :-)

Koko90 → Quand on corrige un « point de détail » dont on a peur qu'il soit réédité en introduisant de nouveau l'erreur, il y a plusieurs solutions : donner une source irréfutable (ça c'est sûr que c'est mieux, mais ce n'est pas toujours loisible ou possible), ajouter un paragraphe sur la page de discussion invitant tout le monde à faire attention, ajouter un commentaire (entre <!-- et -->) dans le texte lui-même qui souligne le point et renvoie éventuellement vers la page de discussion, et naturellement mettre la page dans sa liste de suivi si on a le temps. Avec tous ces outils, je trouve qu'on arrive très bien à éradiquer une erreur de Wikipédia. (Il faut pondérer leur usage en fonction de la fréquentation de la page, évidemment : pour une page très souvent modifiée, on n'a pas forcément envie de l'ajouter à sa liste de suivi, mais comme il y a souvent beaucoup de gens qui l'éditent, avoir bien signalé le problème sur la page de discussion devrait suffire ; à l'inverse, pour une page très peu en vue, la liste de suivi est le meilleur outil ; dans tous les cas, le commentaire dans le source est quelque chose à quoi on ne pense pas forcément mais qui est très utile pour prévenir les problèmes récurrents.)

Koko90 (2009-01-26T12:44:11Z)

Le problème c'est quand Wikipédia devient une référence pour défendre une idée fausse mais répandu. Avant vous sembliez être un grand amateur d'Usnet, vous connaissez donc ces querelles sur un point de détail… Et quand Wikipédia sort lors d'un débat de ce type c'est toujours catastrophique. Wikipédia est utile, même très utile, mais elle est également nuisible car elle propage des idées fausses. Alors du coup on passe du temps à corriger ses inexactitudes et les contres-vérités en priant pour qu'un autre internaute ne reviendra pas à l'erreur de base, persuadé d'avoir raison.

Bon, je suis un contributeur Wikipédia, donc je crois en son intérêt. Mais quand je vois son état actuel je déprime un peu.

tartaglia (2009-01-26T11:12:42Z)

Bon, je trouve des choses intéressantes dans wp mais il y a des lacunes (évidemment je pourrais corriger mais j'ai autre chose à faire) Tu citais l'article sur la papauté à Avignon, évoquer l'arrestation du pape par Nogaret sans parler du soufflet ( pour ne pas dire du coup de poing sur la gueule)appliqué au vieux pontife, qui en tomba à terre, c'est un peu court…
Globalement il y a un manque de références majeures. Dans le domaine qui m'intéresse, l'oncologie, les sources sont très insuffisantes et la grosse commodité consiste à faire référence à une revue de littérature sans citer les références majeures.
Je reprends l'exemple du cancer du canal anal: 1 réference, et encore sur l'épidémiologie… la chirurgie comme traitement des petites tumeurs… la curiethérapie n'est pas citée… à vomir, ou plutôt, à chier!

phi (2009-01-26T10:57:08Z)

Wikipedia est beaucoup décriée par une nuée de soi-disant intellectuels qui passent leur temps à remuer du vent et dont le niveau scientifique dépasse de moins en moins celui d'un collégien de 6e. Alors, ils s'agitent, font de grandes phrases sur les «serpents de mer» pour y ajouter leur crotte à eux à la façon dont certains mammifères (http://fr.wikipedia.org/wiki/Mammif%C3%A8re) marquent leur territoire. Bien sûr, ce discours est à rapprocher des critiques contre les blogs, insupportable concurrence pour l'intelligentsia patentée. Concurrence déloyale, qui plus est, car les blogueurs peuvent même se permettre d'écrire des choses intelligentes et pertinentes, puisqu'ils n'ont pas à craindre de se voir écartés de certains cercles auxquels ils auraient déplu.

Justement, Wikipedia ne me semble pas spécialement démocratique. Certes, je ne fréquente pas les sujets attrape-crétins, généralement ceux qui concernent non ce qui est mais ce qui devrait être. Pour l'instant, il me semble que l'auto-sélection et le contrôle pour certains sujets ne fonctionnent pas si mal, voire étonnamment bien. Cela ne durera pas: au besoin, des gens n'hésiteront pas à caviarder Wikipedia pour montrer les abus possibles.

Au reste, les encyclopédies ne sont pas exemptes des défauts qu'on reproche à Wikipedia. Seule l'Universalis (en français) est décente en maths. Elle est souvent très médiocre en linguistique, où Wikipedia est bien meilleure et énormément plus complète pour ce qui est des langues particulières. Elle est bien la seule à avoir une entrée sur la phonologie du danois (modulo ma compétence restreinte, je trouve l'article très bon; juste que le stød est en fait moins audible, du moins dans des grandes villes, qu'on ne pourrait le croire).

D'ailleurs, Assouline a encore raté une occasion de dire qqch d'intelligent et de dépasser les lieux-communs et les rumeurs. Car si Wikipedia marche, c justement qu'elle ne fonctionne pas (ou rarement) sur le modèle de la démocratie d’opinion (à ne pas confondre avec la démocratie Royaliste où la décision finale est qd mm prise sur un coup de (petite) tête), ni sur celui de la démocratie représentative (qui vous donne à choisir entre la peste et le choléra) qui semble avoir la faveur d'Assouline, mais un modèle inédit de démocratie participative où les moins compétents s'effacent d'eux-mêmes et où les individus n'ont rien à gagner à la dissension pour elle-mêem. Cela n'est possible que du fait de la faiblesse de l'enjeu mais la question se pose de pérenniser ce mode de fonctionnement par une structure qui le permette y compris sur des sujets polémiques. Une voie possible serait d'y lier, pour les points litigieux, des forums contraints par une très forte structuration sémantique. La question se pose, aussi, de l'anonymat, qui est une bonne chose pour éviter le matuvuisme mais ne permet pas de sanctionner les contributions remarquables ou celles qui étaient évitables. Là, un système de points *pertinent* reste à inventer afin de faire émerger les meilleurs, en un sens à définir. Wikipedia pourrait alors être un terrain d'expérimentation sociale qui réaliserait une 3e voie, entre la démocratie d’opinion et la démocratie représentative, ou plutôt, entre démocratie manipulée et démocratie oligopolisée.

Fork (2009-01-26T09:00:44Z)

« pour la comparer avec la phonologie d'autres langues nordiques et savoir dans quelles mesures elles étaient différentiables au niveau des phonèmes. »
:)

f3et (2009-01-26T06:40:47Z)

Et ces spécialistes qui hurlent, ils pourraient pas faire un effort ? *Chaque fois* que je consulte un article (de la version française), je me fais un devoir de tenter de l'améliorer, ne serait-ce qu'au niveau de l'orthographe ou de la ponctuation (et c'est de moins en moins souvent nécessaire, même à ce niveau). C'est le principe, après tout…


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 895394


Recent comments