Comments on Le jus de raisin peut-il être du vin ?

Fork (2008-12-15T21:59:26Z)

@ Maxime
Je connais, ça ;) mais je ne crois pas que ce soit spécifique à l'Alsace (par contre j'ai toujours entendu ça être appelé « vin nouveau », même en Alsace je crois).

Maxime (2008-12-15T03:26:54Z)

Un "vin infiniment jeune" ou "non fermenté". Ah, mais ce ne serait pas la définition du Neier Siasser en Alsace ?

En fait il s'agit d'un vin (blanc) vendu au début de la fermentation, et qui continue d'ailleurs de fermenter pendant la commercialisation. Pour cette raison, il est vendu dans des bouteilles non bouchées ; elles risqueraient sinon soit d'exploser, soit de rendre le "vin" pétillant. Acheté tôt, il est assimilable à un jus de raisin. Si on le conserve trop longtemps, on risque d'avoir du vin, mais en fait, on le conserve pas, on le bois le plus vite possible après l'achat. Pour cette raisin d'ailleurs on ne le trouve que pendant la période des vendanges.

On en trouve du jus de raisin blanc dans les magasins Carrefour en Belgique sous la marque maison, j'avoue ne jamais avoir vu la chose ailleurs (mais je n'y porte guère attention non plus).

mich" (2008-11-03T08:03:14Z)

En France le vin doit être fait à partir de baies de Vitis vinifera (c'est la réglementation qui le dit). Le jus frais et non fermenté de ces raisins sera obligatoirement blanc, car les colorants sont dans la peau et sont extraits lors de la macération avec les peaux (absence pour les vins blancs, un peu pour les rosés, beaucoup pour les rouges).

Il y a d'autres espèces de vigne, dont les vignes américaines, qui elles ont des chairs parfois colorées, et sont tout à fait comestibles. Une fois pressées, les baies pourront donner un jus blanc ou coloré, tout en n'étant pas subi de macération.

Giom (2008-10-28T18:03:07Z)

Essayes le brouet si tu veux du vin non fermenté. Mais ça ne se boit qu'à un certain moment de l'année, qui est déjà passée (de peu) pour 2008..

tartaglia (2008-10-25T21:53:30Z)

et puis à propos de blancs et rouges, je viens de visionner un film hongrois des années 60 portant sur la guerre entre les blancs et les bolchéviques et leurs armées. Cela change du divertissement sur la 3 ou de la fiction policière macabre sur la 1. C'est une étude quasi anatomoclinique de crimes de guerres mus par une volonté d'extermination ethnique. Scénario torturé, difficile à piger, et accrochez-vous bien.

tartaglia (2008-10-25T21:46:45Z)

Oh, quel commentaire souffreteux, quelle aspiration à la satisfaction immédiate de certaines papilles linguales, et à quelle ségrégation sensorielle vous venez, ruxor et poussinet, de sacrifier par hygiène et vertu?
Je termine un côte-rôtie de chez Gaillard de 2004, équilibré, encore fruité, mais qui sent la bête, la fourrure, qui giboie, qui palpite de l'agonie d'une bête poussée à l'hallali… Ecoutez Beaudelaire:
"Il est l'heure de s'enivrer!
Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps,
enivrez-vous;
enivrez-vous sans cesse!
De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise."
Demain je reviendrai aux incitations pseudo-anacréontiques paraphrasées en langue française.
Eventuellement, si l'humour estudientin vous amuse encore jr vous adresserai ma salade oenologique publiée dans le Crocodile il y a deux ans et qui vaut bien ou peut s'en faut la salade mythologique.A votre désir, m'sieurs dames.

phi (2008-10-24T22:32:20Z)

La solution serait pt'et de vendre des jus de cépage. g un peu ce pb avec le raisin-fruit: à part le raisin standard pas forcément mauvais mais souvent médiocre, on trouve le muscat, parfois très bon. Ce serauit bien de pouvoir trouver d'autres cépages de temps à autre, voire de l'appellation locale: un jus Clos-Romanée ou Petrus… Heureusement, je supporte aussi très bien le jus de raisin fermenté.

cavalier sans tête (2008-10-24T15:39:10Z)

>le jus de raisin doit souffrir d'un problème de marketing

"Se battre avec les copains,
et gagner du terrain,
c'est très jus-de-raisin"

Il y a bien eu cette tentative prometteuse, il y a une vingtaine d'années.

On n'a jamais eu la suite, c'est dommage.

Fork (2008-10-24T11:44:03Z)

Ma famille est assez consommatrice de jus de raisin. Vous n'êtes pas seuls !

Et à propos des jus qu'on peut trouver dans les bars… quand j'étais petit, je buvais beaucoup de *nectar* de goyave, et il n'y avait jamais le *jus* de goyave que je demandais au restaurant, sauf une fois, et c'était vraiment du jus. La différence de sucre a fait que je n'ai même pas pu en profiter :(

DM (2008-10-24T09:59:36Z)

Tu as vu de l'Açaí et de l'Acerola en France???


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 27c383


Recent comments