Comments on Précautions : (1) la paranoïa sur la pédophilie

simple-touriste (2013-04-09T19:24:18Z)

" (je ne sais pas comment est apparu ce mythe idiot qui relie Internet et pédophilie, mais il a la vie dure) "

En tout cas il y a des jeunes filles (disons 11-15 ans) qui aiment draguer (pas trop subtilement) les mecs plus âgés sur les causettes.

Par principe de précaution, il faut interdire aux jeunes filles de s'exprimer de façon lubrique dans les causettes.

Attention : Les jeunes filles sont souvent incultes et ignorent très certainement la signification du mot "lubrique", donc elle ne comprendront pas cette interdiction. (En plus personne ne sait que "causette" signifie "chat".)

Dans le doute et par précaution, il faut interdire aux jeunes filles d'utiliser une causette, ou même un ordinateur pour être sûr.

Généralisons l'interdiction des causettes aux garçons pour éviter qu'ils soient exposés à une orthographe et une grammaire déplorable.

Pascal (2008-09-17T14:12:31Z)

Nick, la prochaine fois, au lieu de poster des spoilers sans WARNING, donne plutôt le lien direct de l'épisode :

www.southparkzone.com/episode.php?vid=611

DM (2008-09-15T14:33:56Z)

J'ai cru comprendre que les personnels des écoles maternelles n'ont maintenant plus le droit de pratiquer certaines manœuvres de premier secours qui impliquent de déshabiller en partie l'enfant, ces gestes pouvant être mal perçus. (Je n'ai pas cherché à confirmer.)

Un bénévole intervenant dans des centres sportifs pour enfants et adolescents m'a dit que les gens n'essayaient plus de consoler les enfants qui pleurent, de peur là encore que cela soit mal interprété.

Nick (2008-08-22T09:06:45Z)

un excellent episode de south park:

http://en.wikipedia.org/wiki/Child_Abduction_Is_Not_Funny

En VF:

http://www.southpark-tv.com/episode.php?id=138

mistou26 (2008-08-13T14:55:11Z)

Tout aussi pertinent que le billet sur les J.O.
Je met ce blog dans mes "Marques ta pages"

Pascal (2008-08-07T08:21:33Z)

zEgg : "J'espère que tu ne vas pas trop te prendre de gnons en commentaires pour avoir rédigé cette entrée"

J'en connais un qui a eu droit à une descente de police à 6h du matin avec saisie de tout son matériel informatique pour avoir osé rédiger ce genre de commentaire sur un forum.

phi (2008-08-04T22:07:50Z)

Je suis évidemment d'accord sur le fond mais la catégorie "principe de précaution" ne me semble pas adéquate. En effet, appliquer le principe de précaution dans le cas des pédophiles reviendrait à jeter en prison, pour commencer, tous les prêtres de l'Église, considérant les milliers de cas avérés (surtout aux USA, curieusement bcp moins chez la Fille aînée de l'Église). Le principe de précaution présuppose un lien causal objectif et non pas seulemnt une réaction phobique conditionnée.

En fait, je ne parviens pas à imaginer que quiconque croie sérieusement qu'un collectionneur de photo soit un danger pour les enfants. Ça me semble ressortir plutôt à diverses tactiques rhétoriques dont le fascisme n'a pas le monopole: l'épouvantail, le bouc-émissaire, le tabou… Tout ça pour faire diversion sur la misère humaine, économique et intellectuelle dans laquelle sont séquestrés des millions de jeunes. 40% d'entre eux ne partent pas du tout en vacances, contre 30% ya 10 ans…

tartaglia (2008-08-04T15:38:51Z)

zEgg: bien vu, d'autant que le texte est à peu près identique entre Matthieu 14 et Marc 6. On ne peut être plus synoptique… Il faut voir les hommes au sens de ménage ou de famille: si l'home a été nourri, c'est que les faibles (les femmes et les enfants) ont eu leur part au rassasiement général.

Damien B (2008-08-04T01:08:17Z)

@FX

Effectivement, je suis à côté de la plaque. Désolé :)

FX (2008-08-03T20:41:11Z)

Damien B: je ne parle en rien dans mon commentaire de paranoïa, de pédophiles ou qui que ce soit. Je rebondis sur un point particulier du post de David.

Par ailleurs, dans les cas que je cite, l'existence d'une autorité tutélaire est l'un des moyens de protection, mais pas le seul : c'est de la prévention (et il y en a d'autres, genre campagnes de pub, etc.) mais il y a aussi la répression, qui est que les peines pour crimes commis sur les personnes vulnérables sont plus fortes.

tartaglia (2008-08-03T19:08:44Z)

Ouais… difficile de faire la synthèse de ces posts. Trois remarques, deux fondamentales, une de circonstance:
- Ne confondons pas liberté et tolérance;
- Gardons à l'esprit que "la liberté de l'individu doit être contenue dans cette limite: il ne doit pas nuire à autrui" (J. Stuart Mill, De la Liberté)
- Même si 32 n'est pas un nombre magique, bon anniversaire… (le prochain nombre magique, c'est 50 :-))

Couard Anonyme (2008-08-03T16:05:46Z)

Quand j'étais petit mes parents ne me touchaient que pour le strict nécessaire. J'ai donc eu une enfance et une adolescence sans contact physique. Si bien qu'aujourd'hui j'ai énormément de mal à supporter les caresses de ma copine : ça me chatouille, ça me démange, je me crispe et par réflexe je me dégage. Elle en a marre de se prendre des coups.

Vicnent (2008-08-03T11:43:13Z)

deux choses :
1/ j'ai lu, j'ai presque envie de faire un billet pour ma réponse.

2/ principe de précaution : bon anniversaire David

Bli (2008-08-03T10:12:43Z)

Je regrette de devoir assener cette évidence mais les effets à long terme d'une agression sexuelle sur un enfant ne sont pas les mêmes que sur un adulte, affectivement construit.

delek (2008-08-03T10:01:36Z)

Il me semble qu'il y a certaines confusions:
-on peut certainement plus parler d'hystérie collective que de paranoïa en tant que "le" pédophile" représente l'image du criminel absolu, remplaçant d'ailleurs le parricide; c'est bien une captation de l'imaginaire collectif, et en ce sens, ça relève de l'hystérie.
-il y a plusieurs "formes" de pédophilie, du collectionneur d'images/photos qui ne passera jamais à l'acte, au sadique destructeur qui fascine tant les médias…cet amalgame réducteur participe certainement du principe de précaution.
-les abus sexuels intra familiaux relèvent de l'inceste et non de la pédophilie, et ce sont probablement les plus méconnus…
-La protection des mineurs de 15 ans rejoint la catégorie des "personnes vulnérables"qui est une circonstance aggravante pour les délits ou les crimes, ce n'est pas de la ségrégation entre personnes mais une reconnaissance d'une moindre capacité à se défendre, physiquement ou psychologiquement.
Quant à la rétention de sûreté, c'est certainement le degré zéro de la réflexion en ce qui concerne la prévention, mais sûrement un avatar réussi du "surveiller et punir".

zEgg (2008-08-03T09:29:38Z)

Cette histoire de femmes et d'enfants est bien antérieure à tout sticker de pare-brise ou même injonction marine. Je me permets une citation de l'évangile qui m'a toujours bien fait marrer :
« καὶ ἔφαγον πάντες καὶ ἐχορτάσθησαν, καὶ ἦραν τὸ περισσεῦον τῶν κλασμάτων δώδεκα κοφίνους πλήρεις.
οἱ δὲ ἐσθίοντες ἦσαν ἄνδρες ὡσεὶ πεντακισχίλιοι **χωρὶς γυναικῶν καὶ παιδίων**. »

Fr. (2008-08-02T22:58:32Z)

“Certains défendent l'idée en disant que les enfants sont plus vulnérables, donc on doit plus les protéger.”

De même, on peut lire sur certaines voitures : “Bébé à bord”. C'est absurde, voire assez insultant : pas de bébé à bord, ça signifie que les chauffards peuvent se lâcher ?

Damien B (2008-08-02T19:15:10Z)

"la société a le devoir de le protéger plus qu'un autre. Cela vaut pour les enfants, les personnes handicapées, les personnes âgées, mais également pour d'autres catégories ou parfois même seulement pour certaines relations interpersonnelles […] donc je suppose que c'est plus avec l'exemple en question que tu as un problème, qu'avec le concept général" (citation un peu sauvage)

Oui mais dans les exemples que tu donnes, on en revient toujours au même point : mettre en place une autorité tutélaire en place au-dessus de la personne en situation de faiblesse. Et cette autorité là, elle existe déjà pour les enfants (parents / tuteurs / Etat). La paranoïa du pédophile reflète en ce sens la perception populaire de l'incapacité de cette autorité à remplir sa mission. De là à dire que plutôt que de s'occuper des pédophiles on ferait mieux de voir comment les parents élèvent leurs gosses :-D

FX (2008-08-02T17:34:02Z)

Je réagis juste à la phrase (le reste me semble on ne peut plus raisonnable ; le problème, peut-être, est que dans la société actuelle, le raisonnable de semble pas valoir cher) "Certains défendent l'idée en disant que les enfants sont plus vulnérables, donc on doit plus les protéger".

Cette idée sous-tend une bonne partie des systèmes légaux des sociétés occidentales (et probablement ailleurs aussi). Cela revient à dire : lorsque quelqu'un a, par rapport à un autre, moins de moyens de se défendre (physiquement et psychologiquement), face à un acte immoral (au sens de : que la société réprouve), la société a le devoir de le protéger plus qu'un autre. Cela vaut pour les enfants, les personnes handicapées, les personnes âgées, mais également pour d'autres catégories ou parfois même seulement pour certaines relations interpersonnelles : par exemple, lorsqu'une relation d'autorité "formelle" (e.g. hiérarchique) existe entre deux personnes, pour certains aspects de leurs relations, la loi protège plus la personne en position de faiblesse ; penser, au choix : relations de travail, avec des personnes dépositaires de l'autorité publique, d'une autorité familiale ou assimilée (tuteurs) ou même (mais ça dépend des pays) personnes ayant un ascendant par d'autres facteurs comme la religion (prêtres ou autres).

On trouve plein d'exemples d'application de ce principe : la mise sous tutelle (et surveillance qui va avec) des personnes qui ne peuvent être indépendantes, l'aggravation des peines prévues pour un grand nombre de crimes lorsque celui qui le commet a "autorité" sur la victime, etc. Il semble difficile de les remettre toutes en cause, donc je suppose que c'est plus avec l'exemple en question que tu as un problème, qu'avec le concept général. Pour mes 2¢ (en aparté, je ne peux que citer Stephen Colbert: "On the current state of our economy, I'll give you my two cents… which used to be a dollar"): c'est toujours le même débat sur l'égalité. Il est clairement justifié pour une société basée sur des principes proches de la notre (dont l'importance de l'égalité) de pouvoir, parfois, traiter différemment les individus selon leurs besoins, pour mieux atteindre son but. La question est toujours de savoir où s'arrêter (cf. discrimination positive), et c'est parfois loin d'être facile. Dans ce cas, je pense qu'il est clair que la protection de l'enfance (dans le sens le plus général) doit souvent conduire à une différentiation de traitement. Et d'ailleurs, c'est le cas ! Y'a qu'à voir le nombre de lois et règlements qui s'appliquent à traiter le cas particulier des enfants, et pas que de manière criminelle : limitation des distributeurs de sucreries dans les écoles, limitation de la publicité sur les chaînes de télé enfantines, etc.

XD (2008-08-02T16:57:53Z)

Ton article est très bien argumenté.
Mais pourquoi avoir associé à cette article, l'homosexualité ?
" … mettant en garde les garçons américains contre les dangers des pervers zomosexuels qui les menacent …"
Tu ne crois pas que cela a été suffisamment le cas ?

--
XD

PB (2008-08-02T15:01:29Z)

Pas de gnon de ma part en tout cas. Quel bel article raisonnable :-)

Fork (2008-08-02T09:58:00Z)

Moi aussi j'aime bien (même si quelques chiffres seraient les bienvenus à certains endroits, par exemple quand tu parles du nombre d'agressions en famille).

Et sinon, à propos de ça :

« L'idée même d'attribuer une valeur différente aux êtres humains par la gravité des crimes à leur encontre me semble même répugnante. »

Je suis aussi d'accord. J'ai toujours mal compris, quand j'étais petit, pourquoi on dit toujours « Les femmes et les enfants d'abord. » Peut être que les hommes sont plus forts et peuvent braver un naufrage en restant sur le bateau ? Ou aussi quand dans un bilan de disons, une attaque sur un village dans un pays en guerre (je sais, c'est pas joyeux), on précise assez systématiquement quand c'est le cas, j'ai l'impression, qu'on a *même* tué les femmes et les enfants. Je ne sais si c'est parce que les hommes sont censés pouvoir se défendre, à mains nues contre un commando armé de fusils d'assaut, contrairement aux femmes et aux enfants ?!

Et sinon, à propos des pédophiles, les vrais, j'ai eu vent il y a quelques mois d'une campagne de pub en Allemagne qui leur était destinée et qui proposait une ligne téléphonique (ou un centre physique, je sais plus) pour parler de leurs problèmes. Et il paraît qu'ils (les pédophiles) étaient très content qu'on se rende compte que c'était pour eux un réel problème d'être dans une telle situation.

Gru (2008-08-02T09:49:01Z)

J'approuve totalement. J'attends avec impatience la suite. J'espère que tes arguments sont pas copyrightés :)

zEgg (2008-08-02T00:26:36Z)

Brillant. Je n'ai rien à rajouter si ce n'est une fois de plus qu'il est impératif d'abroger au plus vite cette ignoble "loi sur la rétention de sûreté", destinée, selon Rachida Dati,à protéger la population des individus "encore dangereux" (wtf?) à la sortie de prison, et de rajouter maladroitement "et surtout nos enfants" le 13 décembre dernier (pas la peine de remonter à Jupée 1996) en cloture des 4èmes rencontres parlementaires sur les prisons.

J'espère que tu ne vas pas trop te prendre de gnons en commentaires pour avoir rédigé cette entrée !


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 1d56e6


Recent comments