Comments on Binge drinking

zEgg (2008-09-26T06:51:36Z)

Fork → Oui, effectivement, j'habite en Suède, et ces systembolagets ont un impact impressionant sur la population. Outre l'énorme surtaxage, le législateur a été complètement parano sur le coup (voir : <URL: http://en.wikipedia.org/wiki/Systembolaget >) :contrôle d'identité systèmatique, interdiction de vente si suspicion d'ivresse, interdiction de vente en packs, interdiction de vente de bière réfrigérée, interdiction d'offres commerciales, fermeture à 15h le week-end, sans parler à la caisse et aux sorties des immenses panneaux culpabilisant disant qu'on peut se faire aider à arrêter de boire en appelant tel numéro, et c'est pareil dans les bars.
Aller au SB en semaine c'est passer pour un alcoolique, ne pas y aller faire le plein le vendredi soir, c'est passer pour un anormal. Et je confirme, ne pas rouler sous la table le samedi soir, pour un jeune, c'est vraiment ringuard (Sthlm le soir en semaine, et le samedi soir, ce sont deux villes différentes).
Paraît que c'est lié à l'histoire du pays ( <URL: http://sv.wikipedia.org/wiki/Sveriges_alkoholhistoria#Historik >, mais j'en suis pas certain.
D'autre part, il faut vraiment reconnaître que les campagnes anti-alcool sont complètement orientées ici (voir ce petit film <URL: http://www.dearmrb.se > ).
Ça fait des années qu'on parle de cette interdiction en France, je croyais que c'était fait mais juste pas appliqué en pratique. De quoi est-il question exactement en ce moment ?

Pascal (2008-09-17T09:05:05Z)

Delek wrote : "On peut sans doute parler à ce propos d'une recherche de défonce".

On peut même parler de conduite ordalique dans les cas extrêmes.

DM (2008-09-15T20:49:18Z)

Aux États-Unis, l'interdiction de la vente d'alcool aux moins de 21 ans a fini par créer tout un mythe autour de cet âge et du fruit défendu, l'alcool. Pour ceux qui n'ont pas l'âge, il faut profiter des occasions de boire de l'alcool, donc bien se saouler.

Autre conséquence amusante, le trafic de faux papiers.

Petite anecdote: Avec des amis, je vois sur un quai de Seine un groupe de jeunes gens parlant anglais et, l'air très excité, picolant du vin au goulot. Je leur demande de quel pays ils venaient et s'ils n'auraient pas par hasard moins de 21 ans… Bingo.

tartaglia (2008-07-28T20:05:14Z)

delek: oui, et indépendamment du fait que c'est effroyablement dangereux, c'est très ambigu: forcément c'est public (cf la course de voitures volées dans la fureur de vivre) mais c'est dans une parfaite démarche d'égotisme.

Magnificent (2008-07-25T13:48:34Z)

Il est regrettable que des sujets présumés jeunes se laissent crétiniser par l'alcool : c'est un flirt avec la mort, tout comme les plans no Kpote !

delek (2008-07-21T17:27:17Z)

tartaglia: d'accord pour la spécificité du binge drinking, en psy, l'ivresse pathologique a une définition spécifique qui ne s'applique pas, systématiquement au binge. On peut sans doute parler à ce propos d'une recherche de "défonce"; l'aspect inquiétant, c'est qu'il s'agit essentiellement d'un phénomène groupal, avec identification au "plus pathologique" des protagonistes.

Pascal (2008-07-21T08:21:30Z)

Collégien russe à la récré :
http://fr.youtube.com/watch?v=LQKvv9dc80w

tartaglia (2008-07-20T09:16:32Z)

La spécificité du binge drinking existe.C'est une recherche d'ivresse pathologique (qui flirte avec les capacités de résistance de l'organisme normal) et surtout c'est un phénomène récurrent, banalisé, qui n'a plus rien à voir avec les cuites initiatiques du bizutage, de l'incorporation, de la révision, de l'enterrement de vie de célibataire… Ce n'est pas une ivresse de joyeux buveurs, ivresse pour rire ou une ébriété philosophique: c'est une ivresse pour soi et en soi, un trip.
Les mesures éducatives sont efficace à très long terme. Interdire, c'est parer au plus pressé. Pourquoi pas?

Nucleos (2008-07-19T16:28:07Z)

C'est curieux, car j'explique les choses de façon assez différente.

Renversons la situation. La majorité des chloupaks de Ganymède sont constamment au bord du coma éthylique. Ils boivent toute la journée, et n'ont presque jamais de gueule de bois car ils sont constamment en train de boire. (Après tout, pourquoi pas ? Nous autres humains de la Terre sommes au bord du déséquilibre dès que nous marchons sur nos deux pieds… Nous nous y sommes juste "habitués" au fil des générations.)

Sur Ganymède, la majorité des chloupaks qui veulent faire la fête le soir arrêtent de boire vers 20h. Eh bien, je n'ai pas encore reçu tous les détails, mais je crois avoir déjà deviné que ceux qui refusent d'arrêter de boire sont traités de tous les noms. Tous les chloupaks trouvaient ça normal d'être sobre le jeudi à la nuit tombée.

Si vous avez subi les outrages de ceux qui ne comprenaient votre sobriété humaine, comprenez ceci : seriez-vous prêt à accepter un alcoolique parmi vous au sein d'une soirée entre gens sobres ?

Les sociétés sont ainsi faites que leurs constituants sont toujours a priori rétifs à être en groupe. Vous êtes certainement assez cinglé pour accepter de passer une soirée sans une goutte d'alcool, c'est une de vos nombreuses qualités dues en partie à votre éducation : vous avez appris à prendre du plaisir très tôt, y compris à l'école.

Que demander aux jeunes ? D'arrêter de boire ? Pour quoi faire ? Discuter ?? Il faudrait déjà leur apprendre à vivre ensemble avec davantage de plaisir : chanter ensemble, discuter (au sens noble du terme) ensemble, peindre ensemble… Toutes sortes d'activités sans boisson qui intéresse n'importe quel jeune, tant qu'il n'a pas trois enfants unijambistes et des factures à payer.

Quant au fait de boire trop et trop vite, à mon humble avis, il suffirait simplement de ramener le prix d'un demi à un prix décent, et tout irait bien mieux : les jeunes boiraient des demis dans les bars, et plus du whisky dans les ruelles. Les non-alcoolisés boiraient du sucre, et sans détonner avec l'ambiance moins alcoolisée !

phi (2008-07-18T20:35:17Z)

je ne vois pas trop la raison de l'hystérie actuelle contre l'alcool: le but est-il d'en faire une substance interdite que lers gens consomment essentiellement pask'elle est interdite? du point de vue nocivité, l'alcool n'est pas pire que le reste: téléphone portable, pollution atmosphérique, alimentation déficiente (voire nourriture pourrie: junk food)… le sucre raffiné (saccharose) n'est pas loin d'être autant toxique et ne suscite pourtant aucune réaction.

Allons, soyons clairs: le véritable pb de l'alcool est qu'il est une drogue qui modifie la perception des choses dans un sens qui ne convient pas à certains, et tout particulièrement à des systèmes religieux qui ont tj été les suppôts du pouvoir en place. L'homme ivre, dans une instant de lucidité, comprend l'absurdité du système, admet celle de ses congénères, voit que le roi est nu, et comprend qu'il serait cent fois mieux sans ces ordres supérieurs parasitiques. Et, surtout, cette antienne des monothéismes: sur Terre, vous devez souffrir!

Fork (2008-07-18T09:37:05Z)

- Pour ce qui est d'interdire la vente d'alcool aux jeunes, je ne suis pas sûr que ce soit terriblement efficace. En Suède, on ne peut acheter de l'alcool au dessus de 2/3° que dans des magasins d'état spécialisés (les System Bolaget). Des supermarchés dédiés à l'alcool, en quelque sorte. L'entrée dans ces magasins est interdite aux moins de 20 ans. Eh bien je ne suis pas sûr que les jeunes suédois boivent moins que les jeunes français, par exemple. Peut être qu'ils commencent un chouia plus tard, et encore… Bref, ce type de mesure ne me convainc pas énormément. Je pense surtout que c'est bien compliqué à mettre en place (si c'est juste vérifier l'âge des jeunes acheteurs dans un supermarché, on peut laisser tomber, ça ne sera à mon avis jamais appliqué).

- Comme Geo, je ne pense pas qu'on se fasse irémédiablement rejeter si on ne boit pas d'alcool. Je suis encore jeune (enfin, 19 ans quoi, c'est pas bien vieux) et je ne bois de l'alcool que "pour le goût", et pas bien souvent (étant donné qu'il y a plein de goûts que je n'aime pas vraiment). Donc généralement je ne bois pas d'alcool dans les espèces de soirées, et je ne me fais pas rejeter pour autant.

DM (2008-07-18T08:46:59Z)

Je crains moi aussi que cela n'introduise une espèce de mystique de l'alcool et de l'âge d'en boire, comme il en existe aux USA.

Le "binge drinking" peut être encouragé par la prohibition : quand on a la possibilité illicite de boire entre potes, on en profite.

iPidiblue et les matheux dopés (2008-07-16T18:35:11Z)

Connais-tu le mathématicien Paul Erdös ? il est l'auteur de nombreux "erdosismes", comme cette phrase célèbre : "un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème". Faut-il rappeler qu'il était lui-même dopé à toutes sortes d'amphétamines?
Pour le débarrasser de sa manie des amphétamines, qui avait pris naissance à la mort de sa mère en 1971, le directeur de la section mathématique des laboratoires Bell lui avait parié 500 Dollar US qu'il n'arriverait pas à cesser de les consommer pendant un mois. Après quelques semaines, Erdős revint trouver Graham et l'avertit : « Graham, avant, lorsque je regardais une feuille blanche, mon esprit était plein d'idées. Aujourd'hui, tout ce que je vois c'est une feuille blanche. » Erdős gagna le pari, mais s'est plaint de ce que Graham avait retardé d'un mois les progrès des mathématiques…

Bon, sans dopage l'humanité en serait peut-être encore à l'âge des cavernes …

Pascal (2008-07-16T17:29:26Z)

Ruxor : "… jusqu'à ce qu'on invente 'défonce alcoolique'".

Le terme français consacré est "biture express".

http://fr.wikipedia.org/wiki/Binge_drinking

iPidiblue au pays des barbares qui boivent sans soif (2008-07-16T09:07:56Z)

Sans alcool l'homme peut-il vivre ? En tout cas il est beaucoup moins civilisé …

Nick (2008-07-16T07:06:02Z)

Peut-on faire la fête sans alcool? Tout dépend de ce que l'on appelle faire la fête. Si la fête consiste à mettre de la musique très fort et à se déhancher dessus, l'individu moyen qui n'aurait pas bu trouverait cela un peu ennuyeux alors qu'après plusieurs verres il arrive à s'amuser de ce qui l'entour.

La réponse: Non on ne peut pas faire une fête de djeunes sans boire d'alcool. Je suis sûr que les filles décrites dans la page suivante:
<URL: http://www.theonion.com/content/news_briefs/no_one_in_group_admits > se seraient beaucoup plus amusées si elles avaient bu.

Geo (2008-07-16T00:39:17Z)

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un phénomène vraiment nouveau. Je vois la plus une nouvelle trouvaille des journalistes pour terroriser les français. Idem pour l'expression "binge drinking". Une expression anglaise pour faire passer un tuc vieux comme le monde comme une pratique nouvelle et dangereuse. Après les "snuff movies", le "binge drinking".

Je pense aussi qu'un adolescent peut décider de ne pas boire sans passer pour un débile profond. C'est un petit peu caricatural.

Moi non plus je ne bois quasiment pas, et a y réfléchir, je subis au moins autant de "pression" ou de remarques maintenant que quand j'étais jeune. Peut-être même plus. On me demande presque tout le temps pourquoi je ne bois pas d'alcool. Comme si c'était quelque chose de vraiment incroyable. La question est généralement posée sur le ton de la curiosité sincère. Personnellement, je trouve que c'est une question déplacée.

Concernant l'interdiction, je suis plutôt d'accord avec toi. C'est essentiellement un problème culturel. Boire, c'est généralement synonyme de fête, de rigolade. Les parents transmettent ça à leurs enfants qui reproduisent le même schéma. Et finalement, personne ne prend ça vraiment au sérieux.

Il vaudrait peut-être mieux mettre en place une politique d'information à l'école très tôt, plutôt que des lois qui n'ont pas l'air de fonctionner dans d'autres pays. En même temps, ça ne semble pas déraisonnable d'interdire à des enfants d'acheter de l'alcool..

R1 (2008-07-15T23:25:52Z)

Sarko est un non-buveur d'alcool, non ? Même si ce n'est évidemment pas vraiment quelque chose qu'il crie sur les toits (cf. son passage en Bourgogne pendant la campagne présidentielle).

Yang (2008-07-15T22:04:54Z)

Je pense sincèrement que la façon dont le système fonctionne est assez hypocrite :
-d'un côté, le gouvernement dit "pas cool" de boire de l'alcool quand on est jeune.
-de l'autre, toutes les marques d'alcool font une pub monstreuse auprès des jeunes en organisant des soirées dans les boîtes de nuit et surtout créent des boissons spéciales en masquant le goût de l'alcool : bref, d'un point de vue financier, quoi de plus avantageux ?

Bref si le gouvernement veut vraiment avoir une politique qui se tient, il faudrait qu'il frappe aussi un peu du côté des entreprises en tentant autant que possible de les empêcher de séduire les jeunes… Mais comment ?

Linca (2008-07-15T22:03:30Z)

De fait, j'ai l'impression que le refus de manger du porc dépasse en force celui de boire de l'alcool, parce que c'est non seulement un interdit religieux, mais cela devient un interdit social du même type que celui qui fait qu'en France on ne mange pas d'insectes : le porc est perçu pour beaucoup de personnes originaires de pays musulman comme dégueulasse. Alors que l'alcool n'a pas cette perception, étant bien plus omniprésent dans notre société, et du coup l'abstinence marque une pratique religieuse poussée, plus que celle du ramadan par exemple.

Vicnent (2008-07-15T21:41:24Z)

d'accord avec toi sur l'alcool. En attendant que les mentalités changent, l'interdire, c'est pas mal. (un moindre mal en fait…)

Pour la viande, ce sont mes amis ou peut être ne fréquentes tu pas ou peu de musulmans, mais pour ceux que je fréquente depuis 10 ans, ils sont tous "musulmans" (ils se définissent comme tels en tous cas), ils sont tous non pratiquants, ils sont 1 sur 2 à boire de l'alcolol, mais aucun, absolument AUCUN ne mangent de porc. Ca nous a couté qq quiches Lorraine d'ailleurs… J'savais pas, moi, que les lardons, c'était du porc…

L'Homme religieux n'est pas à une contradictions près… (m'enfin, si on enlève l'adjectif religieux, la phrase reste valable…)


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: ef79c3


Recent comments