Comments on Remarques sur le mode de scrutin

phi (2008-03-23T10:26:28Z)

Je ne suis pas convaincu que la représentativité soit une bonne chose quoique je ne voie guère mieux comme possibilité. Cela dit, cette représentativité est assez réductrice puisque conditionnée au choix parmi les candidats désignés par les partis, sur quoi l'électeur n'a aucune prise. Il me vient alors l'idée de répartir les sièges proportionnels non pas aux listes mais aux candidats individuellement, les électeurs ayant alors voté pour un candidat d'une liste. On pourrait combiner les trois, majorité de liste, proportionnelle de liste et proportionnelle de candidats. Cela ne compliquerait pas le système: l'electeur aurait juste à cocher un nom sur son bulletin de liste.

Fred le marin (2008-03-22T11:50:38Z)

Qui est petit et malicieux ?
Je n'ai voté qu'une fois : les socialistes sont passés chez moi direct.
Comme une rose épanouie…

xavier (2008-03-21T23:55:40Z)

Pour la Présidentielle la question fondamentales est "Qui voulez-vous comme président". Au final, qq le mode de scrutin, on élira un et un seul président.
De ce simple constat, j'en déduis qu'un mode de scrutin uninominal majoritaire à un tour ne pose aucun problème.
On risque fort d'élire un candidat minoritaire ? Et alors ?? Ca ne me pose aucun problème puisque c'est l'exact reflet de la réalité. Le pourcentage de voix de l'élu va dépendre fortement du nombre de candidats ? Et alors ?? Si on pense que c'est sans fondement de comparer les pourcentages obtenus entre ces différents cas, ça ne pose aucun problème.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Scrutin_uninominal_majoritaire_à_un_tour :
"Un autre exemple, où voici les choix des électeurs (d'une population de 13) par ordre de préférence :"
Ce n'est pas la question. La question est "Qui voulez-vous comme président" et non pas "Merci de bien vouloir classer les candidats, un critère fera le reste". Si la question était "Merci de les classer…", certains ne voteraient pas de la même façon donc toutes les analyses "A la Condocert" m'ont toujours semblé…hum…disons étranges. Je ne vois aucun paradoxe là dedans.

Je trouve les problèmes d'arrondis dans les élections "de groupes" plus plaisants à considérer car je n'ai pas cette arrière pensée "bah le modèle est foireux à la base alors bon…"

Pascal (2008-03-20T14:09:51Z)

iPidiblue : "En 1986 on a pratiqué le scrutin à la proportionnelle liste départementale à un seul tour".

Oui et avec 10% des voix, le FN a eu 35 députés et l'UDF 53 avec 8%… http://www.google.fr/url?sa=t&ct=res&cd=1&url=http%3A%2F%2Fwww.france-politique.fr%2Fresultats-elections-legislatives.htm&ei=UGviR8zHOofSnAPbztCxCA&usg=AFQjCNF-trnm2CiuHaTvdGg1KXmYq_dd6Q&sig2=YowkxFCCznWcCAe9Tp_xiQ
Ce récapitulatif sur 50 ans est édifiant. On s'en souvient comme des raz de marées alors qu'à chaque foi ce sont plus des mouvements infimes de l'opinion de quelques % – comme en 1936 d'ailleurs).

Ivo :"j'ai tenté plusieurs fois de faire proposer aux jeunes gens, à leur majorité, d'être assesseurs. Vaines missives…"

Mauvais Marketing. Tu devra5s placarder à la sortie des lycées des affiches "La morale dans ses chaussettes : apprenez tous les trucs et astuces de la fraude électorale. Stage assesseur , 20€ au black, places limitées réservées aux 10 premiers demandeurs, majeurs.
Et là tu te feras 10 recrues et 200€ dans les chaus^w^w^w^w poches.

http://www.rue89.com/municipales-2008/fraude-electorale-a-perpignan-la-chaussette-brule-toujours

nameornick (2008-03-20T12:12:09Z)

Au sujet des modes de scrutins il y a un article intéressant de Saari dans le dernier numéro des Notices de l'AMS <URL: http://www.ams.org/notices/200804/tx080400448p.pdf >

Ruxor (2008-03-20T09:58:44Z)

iPidiblue → Je ne vois pas en quoi le fait d'utiliser les régions comme circonscriptions électorales impliquerait d'abandonner les départements comme division administrative, vraiment, la logique m'échappe. Mais bon, je suis, de fait, favorable à la suppression des départements en tant que collectivités territoriales (avec transfert de leurs compétences aux régions) et éventuellement comme division administrative (mais là ça me semble moins pertinent). C'est une des meilleures (i.e., des seules bonnes…) idées du rapport Attali, je trouve.

xavier → Je ne comprends pas où tu veux en venir. Oui, les gens adaptent leur vote au mode de scrutin, et c'est normal, et c'est plus ou moins ce qu'on leur demande (par exemple, l'an dernier, on a soupçonné un certains nombre de partisans de Sarkozy d'avoir voté pour Royal au premier tour pour éviter que ce soit Bayrou se retrouve en face de Sarkozy). Quel est le problème, si les règles du jeu sont bien connues ? Ça n'empêche pas de chercher le mode de scrutin le meilleur pour permettre aux électeurs d'exprimer “honnêtement” leurs préférences.

xavier (2008-03-20T09:12:29Z)

Toutes ses considérations sur les systèmes de vote m'ont toujours posé problème car on admet le plus souvent (et sans le dire) que les gens n'adaptent pas leur vote au mode de scrutin.

Dans un scrutin à deux tours, il me semble totalement légitime de voter pour X ou premier tour seulement pour écarter Y puis, de voter Z au second (en sachant très bien que tout le monde ne le fera pas). Je n'ai jamais vraiment vu de "paradoxe" dans ce genre de cas.

ivo (2008-03-19T16:43:27Z)

salut,
j'étais encore sur les épices du jeu de nim, donc je saute l'autre post qui de toute façon est trop compliqué pour moi. Quand David restent muet un certain temps, il faut se méfier du post qui doit se préciser dans sa tête…
Merci pour ces précisions sur les municipales qui invitent vraiment à une réflexion sur ce point précis des élections. J'ignorais plusieurs des informations que tu commentes. Pour le mode d'élection de l'Assemblée nationale, je suis d'accord avec toi.
Autrement, j'ai tenté plusieurs fois de sensibiliser la député de ma ville (maire depuis quelques jours) au fait qu'il serait utile de proposer aux jeunes gens, à leur majorité, d'être assesseurs. Vaines missives…

iPidiblue et la Révolution électorale (2008-03-19T11:32:30Z)

Si l'on abolit les circonscriptions départementales pour les remplacer par une seule circonscription régionale alors on abolit de fait le département !
Je ne suis pas contre mais c'est sans aucun doute un bouleversement majeur de l'organisation de la France depuis la Révolution et le système préfectoral de Napoléon 1er.
Il y aura des résistances fortes …

PS En 1986 on a pratiqué le scrutin à la proportionnelle liste départementale à un seul tour.

Fork (2008-03-19T09:37:20Z)

J'aime bien aussi les histoires de mode de scrutin. Merci pour ce message.

L.Robin (2008-03-19T04:13:45Z)

Ceci n'est pas valable pour les villages de moins de 2500 habitants.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 9db8e9


Recent comments