Comments on Encore des trucs qui tournent

Nick (2007-11-05T09:42:23Z)

En lisant le titre avec une legere dyslexie je pensais que tu allais parler de Derwichs tourneurs. :)

nameornick (2007-11-03T22:58:32Z)

Et puis l'exemple bien connu en physique mathématique c'est le falling cat problem (un chat qui tombe sans moment angulaire parvient néamoins à retomber sur ces pattes), jolie photo stroboscopique de Gérard Lacz ici <URL: http://www.cds.caltech.edu/~mleok/falling_cats.htm > et mathématisation là <URL: http://count.ucsc.edu/~rmont/papers/cat.PDF >

Guego (2007-11-03T10:26:50Z)

Tartaglia : Pas besoin de faire un vol parabolique avec des smarties. J'avais déjà remarqué en m'amusant à jongler avec la télécommande de ma télé (pas de commentaire) qu'il est très difficile de la lancer pour lui faire faire un tour (autour du bon axe comme le souligne Ruxor) sans qu'elle vrille. Essayez !

En tout cas, c'est sympa d'apprendre qu'il y a une raison et que ça a un nom…

tartaglia (2007-11-03T07:55:37Z)

pardon, M&M's, le MMS (mini mental status) étant un test psychmétrique d'évaluation gériatrique.

Fred le marin (2007-11-02T19:01:52Z)

Cela tombe à pic car je viens juste de télécharger/compiler/installer GLIB 1.2.2,GTK+ et xmms 1.2.10 pour Mandrake (now Mandriva) 10.0.
Aussi, le avi est lu avec Totem. Arff. Mais la musique d'accompagnement - ACDC - est bien lue, en même temps, via xmms (multi-tâches oblige…)
Music + Full Screen Mode = Rhâa Lovely.
Et ne dirait-on pas le (vieux) modèle de Bohr d'un atome ?

tartaglia (2007-11-01T10:02:48Z)

La première simulation correspond à une situation difficilement observable dans la vie réelle sauf dans le vide et surtout en apesanteur.
Maintenant qu'Air France n'est plus en grève, le protocole suivant pourrait être imaginé:
- louer un appareil;
- réaliser des conditions d'apesanteur par un vol parabolique;
- lancer des smarties ( comment cela s'appelle aujourd'hui? mms?) dans la cabine et observer leur trajectoire.
Mais c'est terriblement coûteux et ambigu. Une sorte de raccourci vers la retraite anticipée ou le placement d'office.
Nouveau proverbe: qui vole vers Orly rentre par Charenton.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 916f3f


Recent comments