Comments on Oraux d'agreg

Mouton (2006-07-23T10:25:07Z)

Comment ? quoi ? On parle de moi ?

--
Mouton, de retour, juste pour cette fois…

phi (2006-07-18T16:40:03Z)

Tu devrais quand même mentionner le plus important, 190!

Ruxor (2006-07-18T16:17:07Z)

Les ulmiens ou assimilés sont aux rangs 1, 2, 3, 3, 5, 7, 8, 9, 10, 15, 17, 21, 22, 24, 28, 34, 40, 42, 44, 50… (non, cette suite n'est pas dans le Sloane :-). Je ne connais pas les cachanais.

Je n'ai pas vraiment d'information sur les notes (il me semble qu'il y a quelques stats dans les rapports du jury, que j'invite à consulter). Un fait général est que beaucoup de candidats, normaliens ou non, ont tendance à faire l'impasse sur l'oral de modélisation (en se disant, probablement, que c'est plus facile de pipoter à partir d'un texte que sur une leçon, et ils se retrouvent souvent à paraphraser). J'avoue que je serais curieux de voir la matrice de covariance des notes entre les différentes épreuves…

englishman (2006-07-18T16:01:05Z)

En tant que caïman quels sont vos commentaires sur les résultats (notamment sur l'idée que les oraux permettent de bien rattraper les écrit le cas échéant)
<URL: http://agreg.dnsalias.org/ResultatsMerite2006.html >

Et puis aussi, les 19 personnes parmis les 25 premiers qui viennent de CRETEIL-PARIS-VERSAILLES sont-elles en fait toutes de la prépa agreg de l'ENS? Si oui la difference par rapport aux autres candidats s'est-elle faite à l'écrit ou à l'oral? (A l'écrit je comprendrai, à l'oral moins.) Enfin, ces personnes là avaient-elles fait des impasses sur certaines leçons et si oui dans quelles proportions? Merci.

Gelsomina (2006-07-14T07:59:15Z)

Pour Phi : évidemment, il n'y a pas d'égalité devant les concours. Quitte à dégouliner en cette période caniculaire, pourquoi ne pas dégouliner de bons sentiments ? Réussir l'agrégation durant les années Giscard était une gageure et je connais de vieux normaliens qui s'y sont cassé les dents.. Moi je les trouve craquants, ces pédagogues blanchis sous le harnais qui tentent d'obtenir leur baton de maréchal avant de quitter un métier et une discipline qu'ils ont vraiment aimés. En tout cas je les respecte plus que, côté recherche, certains présidents de com de spé. Des com de spé qui, laissant sur la touche des éléments talentueux, clonent la médiocrité, parfois parce qu'elle est locale, parfois parce que tout simplement, elle leur ressemble. je ne pense pas qu'on me contredira et je précise qu'en parlant d'éléments talentueux, ce n'est pas du tout à moi que je pense. Je connais bien le "tout petit monde" de la cooptation et je n'en suis pas fière c'est tout. Et bonne chance au vieux monsieur qui, si cela se trouve, est peut-être docteur ancienne manière depuis trente ans…

Ruxor (2006-07-12T22:39:25Z)

Miguel → Il faudrait que je le retrouve d'abord, et peut-être ma mémoire me joue-t-elle des tours. C'était un article dans la Gazette des mathématiciens et pas très vieux. (Je crois me rappeler qu'il y avait eu une série d'article sur la musique, et sans doute au moins un dans le lot sur les canons.)

Geo → Je n'ai pas demandé le nom du Monsieur, donc je ne saurai pas s'il est admis… Le type qui a galéré passait sur la leçon formules booléennes (ou un truc de ce genre, j'ai la flemme de retrouver l'énoncé exact). Il a notamment essayé à plusieurs fois, et toujours sans succès, de définir la table de vérité (euh, c'est une fonction qui associe à chaque variable un élément de {0,1}… non, on commence par numéroter les k variables et on associe à chaque formule un élément de {0,1}^k… non… bref, il pataugeait complètement). Sinon, je suis d'accord qu'il s'agit d'info théorique, mais l'épreuve n'a jamais prétendu porter sur autre chose — ne pas oublier qu'il y a une deuxième épreuve (modélisation) à côté.

jean → Il s'agit de questions de rigidité ou de déformabilité d'hexagones de type cyclohexane (six points dans l'espace, la distance entre deux consécutifs, cycliquement, est constante et fixée, et l'angle entre trois consécutifs idem). Je cherche à trouver une raison géométrique profonde au fait que ça peut ne pas être rigide, ce qui est assez remarquable quand on y pense.

phi (2006-07-12T19:42:43Z)

Voyons, David ne lui a pas dit qu'il l'avait réussie! Or, ce qui est évident pour les uns ne l'est heureusement pas pour les autres. Pourquoi mentir s'il suffit d'être ambigu en jouant sur les présuppositions individuelles?

jean (2006-07-12T17:37:16Z)

Tu en as trop dit. On *veut* savoir quelle est cette petite curiosité mathématique.

Geo (2006-07-12T17:27:59Z)

Oui, tiens nous au courant pour le Monsieur tout gentil.

Tiens, par curiosité, il a eu quoi comme sujet le mec qui a galéré en info ?

Je le trouve très intéressant ce programme d'info. Mais c'est vraiment destiné aux normaliens. Je ne sais pas s'il y a beaucoup de fac qui approfondissent ce programme. Et c'est aussi une vision très biaisée de l'informatique, je ne me souviens que vaguement du programme, mais c'était essentiellement de la théorie. L'informatique ce n'est pas que ça.

Miguel (2006-07-12T12:49:25Z)

Tu pourrais donner la reference de l'article sur les canons?

Vicnent (2006-07-12T11:07:37Z)

*après* réflexion, tu aurais *dû* mentir ?????

Gilles (2006-07-12T06:37:07Z)

Huit ans déjà que tu as passé l'agreg et moi houlààà encore plus je prends un sacré coup de vieux …(je sens que je vais déprimer).Sinon il faut espérer que ce Monsieur tout gentil sera admis !!


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 378177


Recent comments