Comments on Un théorème de János Kollár

Ruxor (2006-01-11T22:43:56Z)

Oui, je connais bien ce livre (j'ai la première édition en anglais, qui n'est plus récente du tout) et je le recommande très vivement à mes agrégatifs. Il est absolument excellent.

Raisonnements divins (2006-01-11T20:36:45Z)

Tiens ! toi qui aime les jolies démontrations voici un livre paru tout récemment chez Springer Verlag dont le titre me paraît conçu pour t'allécher :

Raisonnements divins
Aigner, Martin, Ziegler, Günter M.
2002, X, 245 p., Broché
ISBN: 2-287-59723-9

Rupture de stock temporaire, disponible sous 6 semaines.

44,50 €

À propos de ce livre

À propos de ce livre

Cet ouvrage regroupe quelques démonstrations mathématiques choisies pour leur élégance. Il expose des idées brillantes, des rapprochements inattendus et des observations remarquables qui apportent un éclairage nouveau sur des problèmes fondamentaux. Selon le mathématicien Paul Erdös, qui a lui-même suggéré plusieurs des thèmes présentés, les preuves développées ici, mériteraient d’être retenues pour figurer dans Le livre où Dieu aurait répertorié les démonstrations parfaites. Différents domaines sont abordés (théorie des nombres, géométrie, analyse, combinatoire et théorie des graphes) et le propos évoque aussi bien des résultats établis depuis longtemps que des théorèmes récemment démontrés. Dans tous les cas, leur compréhension ne fait appel qu’à des connaissances mathématiques de niveau de premier cycle. Ce livre propose une traduction française de la deuxième édition anglaise revue et augmentée. Il séduira tous ceux qui s’intéressent aux mathématiques.

Écrit pour:

Mathematiciens et scientifiques, etudiants 1er cycle en mathematiques

Mots clés:

Analyse

Combinatoire

Demonstrations

Geometrie

Graphes

Preuves

Theoremes

Theorie des nombres

Imprimer cette page

Recommander ce titre

Des mêmes auteurs

Aigner, Martin

Ziegler, Günter M.

Thématiques proches

Analysis

Geometry & Topology

Number Theory & Combinatorics

Ruxor (2006-01-08T12:21:31Z)

Non. D'ailleurs, les seuls corps PAC connus sont explicitement construits pour l'être, et c'est évident qu'ils sont C1 (par exemple, une extension algébrique infinie d'un corps fini, ou un ultraproduit de corps finis). Donc du point de vue explicite, le résultat ne nous apprend rien : mais il clarifie énormément les choses.

Anonymous coward (2006-01-08T09:22:18Z)

Existe-t-il un corps PAC dont on ignorait avant le 15/12/2005 qu' il fût C1 ?


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 47c9e6


Recent comments