Comments on Recherche de recherches

Dionysos (2005-11-05T22:37:23Z)

"platonicien" au sens de http://un2sg4.unige.ch/athena/bouveresse/bou_plat.html ! ( d'où les "". Il faudrait que je me relise pour le manthématicien avec un n de trop.;;

Ruxor (2005-11-05T22:28:28Z)

Je me suis délibérément abstenu d'invoquer les mânes de Platon (dont la contribution au schmilblick est d'ailleurs douteuse, je veux dire que ce que je décris est quelque chose que tout mathématicien ressent, sans avoir besoin d'aller chercher le mythe de la caverne — dont la pertinence est incertaine, on pourrait débattre si ce qu'on perçoit c'est l'image projetée sur le fond de la caverne des objets mathématiques ou bien les objets Réels), et c'est à dessein. Il y a certainement des différences de conception entre différentes écoles, entre Kronecker, Poincaré, Hilbert, Brouwer, Frege, Russel, Gödel… à tel point d'ailleurs que Brouwer refusait d'adresser la parole à Hilbert. Mais je maintiens que tout mathématicien a conscience que son objet d'étude préexiste à cette étude.

Dionysos (2005-11-05T20:43:00Z)

ok , sauf pour le "tout manthématicien": Poincaré, Brouwer etc.. n'étaient pas "platoniciens".

Ruxor (2005-11-05T00:04:13Z)

Je crois que tout mathématicien a forcément le sentiment que les mathématiques préexistent à leur étude et qu'il ne fait que les découvrir : je pense qu'on ne peut pas faire des mathématiques ni les aimer si on n'est pas fermement convaincu qu'elles existent vraiment (ou au moins, pour paraphraser un mot célèbre de ce cher Kronecker, les entiers naturels, qui sont l'« œuvre de Dieu »). Patrick Dehornoy (le logicien qui partage mon bureau à l'ENS) me disait l'autre jour : on est obligé de croire ça, sinon on se suicide.

Évidemment, il y a des conventions qui sont des accidents historiques : notre fascination pour le nombre π oublie généralement que c'est 2π (ou, mieux, 2iπ, la période de l'exponentielle) qui est le nombre vraiment important. Mais c'est justement le fait qu'on découvre généralement, plus tard, qu'il y avait une « bonne façon » de poser la convention, qui me semble un des arguments les plus convaincants pour expliquer que les mathématiques sont découvertes et non inventées.

Dionysos (2005-11-04T21:27:55Z)

et ce paysage mangnifique ou ce labyrinthe, tu as vraiment l'impression qu'ils préexistent à ton observation/parcours ? Question bateau, je sais, mais j'aimerais bien connaître ton idée, si tu en as une, sur ce sujet.

Ruxor (2005-10-30T23:10:29Z)

Ben disons que faire des mathématiques est un plaisir très vaguement semblable à un mélange entre « contempler un paysage magnifique » et « trouver son chemin dans un labyrinthe donc chaque passage renferme de nouvelles surprises, et qui n'a aucune limite ». Enfin, pour moi : il est tout à fait possible que des gens n'aiment pas contempler les paysages ou se perdre dans des labyrinthes et aiment quand même les mathématiques — ou le contraire.

Mais en fait, plus profondément, je ne peux pas m'empêcher de faire des mathématiques, parce que les mathématiques sont la façon dont je perçois le monde : il y a quantité de problèmes ou de phénomènes (pas tous, mais tous ceux pour lesquels ça a un sens) que j'appréhente à travers l'angle mathématique, en les mathématisant, en les formalisant. Même si je devenais éboueur ou écrivain, je penserai toujours comme un mathématicien.

Dionysos (2005-10-30T22:23:36Z)

si je n'avais aucune idée de ce que sont les mathématiques, je comprendrais ta réponse. Bien que n'y ayant aucune aptitude, j'en ai un petit peu vu de loin au lycée et, par la suite , dans quelques lectures, plus ou moins rattachées ( en particulier , l'excellent philosophy of mathematics de Putnam e Benacerraf sur lequel je me suis un peu penché . Et puis, cette réponse est un peu surprenante : quand un mathématicien pratique de l'intérieur, ildoit bien avoir une conscience relativement vague des ses états d'âme ; d'où une possibilité théorique de communicabilité dont je ne m'explique pas la fausseté. Du coup, ta réaction me rend encore plus curieux !

bidibulle (2005-10-30T21:42:05Z)

Tu peux peut etre l'expliquer a un physicien… ;)

Ruxor (2005-10-30T19:54:52Z)

Je pense qu'il est impossible d'expliquer la satisfaction qu'on trouve à faire des mathématiques sauf à un autre mathématicien — qui n'a, donc, justement pas besoin d'explication.

Dionysos (2005-10-30T19:50:02Z)

je suis curieux de savoir si tu es vraiment satisfait de faire de la recherche en maths ou s'il n'arrive pas d'avoir l'impression de subir un parcours balisé.Car par exemple ta réticence à poursuivre dans la voie de ta thèse pourrait s'interpréter comme une insatisfaction par rapport à ce que le cursus traditionnel comporte de "déterminisme statistique". Bon, étant complètement étranger à ce domaine, je me demande juste quel type d'épanouissement tu trouves dans cette activité.

P.D (2005-10-30T11:58:18Z)

Je pense que la machine à remonter le temps a encore frappé : Albert Camus est mort en janvier 1960 et Sartre a eu le prix Nobel fin 1964 !

Pour le Nobel 5 personnes ont refusé le prix :
Le chimiste allemand Kuhn en 38 et le biologiste Domagk en 39 suite à un décret de Hitler de 37.
Pasternak en 58 suite à décision du gouvernement de l'Urss.
Sartre en 64 littérature motu proprio.
Le Duc Tho en 73 prix de la paix.

Romain Rolland (normalien) a offert le prix à la Croix Rouge internationale en 1915.
Von Bekesy à la fondation Nobel en 61.
Max Delbrück en 69 à Amnesty international et Salvador Lurja à des mouvements pacifistes.
Sadate à son village natal en 78.

Liste à compléter …

pavel-florensky (2005-10-30T01:07:12Z)

P.D--->
Tu as très mal compris mon message, et c'est justement pour ça que j'ai dit que le refu de 1000000 de dollars par grisha Perelman, depasse vrai semblablement la pensé française telle qu'elle est abordée dans la littérature ou la philosophie…
En ce qui conserne le refu du prix Nobel par Sartre, je crois que tu connais mal l'enjeu du conflit de ce dernier avec Camus( que j'apprecie bcp en tant qu'être), je t'invite à approfondir le sujet

ciao

Et désolé David pour ce hors sujet.

P.D (2005-10-29T12:09:38Z)

Pavel-Florensky je ne sais de quel nationalité tu es mais je suis sûr que tu es singulièrement francophobe et plein de préjugés envers les français et la France !

Sache que Sartre a refusé le prix Nobel en 1964 ce qui est à ma connaissance le seul cas d'espèce, hors les citoyens soviétiques qui ont été obligés par leur gouvernement de dédaigner ce prix "bourgeois".

Georges Charpak a donné la valeur de son prix à je ne sais quelles oeuvres éducatives.

Je suppose à priori que Marie Curie n'a pas gardé son second prix Nobel pour elle mais a dû en faire don à son Institut. Je vérifie dès que je le puis !

On pourrait multiplier les exemples de chercheurs français qui se sont montrés très généreux, Pasteur par exemple a donné une grosse somme alors qu'il n'était pas spécialement riche à la fondation de l'institut qui porte son nom.

De plus Yves Chauvin qui vient de recevoir le prix Nobel de chimie 2005 n'était pas du tout content d'être dérangé dans sa retraite et il avait annoncé ne pas avoir l'intention de se rendre à la remise en Suède.
Ceci dit il est possible qu'on fasse pression sur lui au niveau des pouvoirs politiques pour qu'il aille y représenter la France !

Bien entendu on trouvera aussi des chercheurs français qui sont des grippe-sous … mais qu'est-ce que cela prouve ?

BrunoNation(autodidacte) (2005-10-29T10:35:09Z)

C'est déjà un bon début de chercher à chercher !

Félicitations cher Docteur, pour cette prise de décision salutaire (malgré les bêtises écrites lors des discussions précédentes par toi-même et consorts). Je crois (à partir de ma maigre exp.) que l'emploi du temps le plus efficace (hors la vraie vie) est : 1/2 recherche 1/4 études 1/6 politique et com. 1/12 cours/étudiant.

Du coup, le "enseignant" de enseignant-chercheur est un peu trompeur sauf à considérer que l'enseigné peut être identique à l'enseignant.

PS : comme argument dans ce sens, on peut dire que statistiquement, les profs enseignent plutôt à leur propre progéniture qu'aux enfants des autres mais je crains que certains ne s'émeuvent de cet argument :-)

Tom (2005-10-29T07:25:44Z)

Et pourquoi ne pas s'intéresser à plusieurs thèmes en même temps, l'un où on peut publier assez fréquemment et les autres pour du plus long terme. C'est quand même assez courant de changer progressivement de domaine après une thèse, et c'est un peu à ça que sert un post-doc non?

pavel-florensky (2005-10-28T22:58:37Z)

Il semble que les raisons de son "silence" sont moins naïves qu'on le pense. Je crois qu'il est plus interessé par la médaille Fields que par l'argent, c'est un autre type de satisfaction interieure qui est un peu étrangère à la pensée française…

cela dit, cela n'a rien avoir avec le sujet de départ, mais bon…

Ruxor (2005-10-28T22:43:57Z)

Je n'aime pas trop spéculer sur les médailles Fields. Mais dans le genre anecdote amusante, cependant, il semble que personne ne sache dire avec certitude si Grisha Perelman est suffisamment jeune (et lui-même a l'air de n'avoir rien à faire des honneurs ou des prix ; il paraît même qu'il refuse de faire publier son article, ce qui du coup le prive de la possibilité de toucher les $1000000).

pavel-florensky (2005-10-28T22:27:35Z)

Il y a plein de choses très interessantes et prometeuses en ce moment:
Les opérades, l'homotopie algébrique en générale (qui regroupe pas mal de théories (co)homologiques; ainsi que la théorie galoisienne dans les catégories monoïdales munie d'un spectrum d'anneau (c'est très recent)) je crois honnetement que c'est une théorie très prometeuse qui s'inspire beaucoup du langage de la géométrie algébrique moderne.

Si non une question: Tu penses que c'est qui les prochains médaillés Fields ?

Bien à toi.

Pavel


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: f5d982


Recent comments