Comments on Réveils en sursaut

Jerôme (2005-09-19T13:59:10Z)

"pendant que je suis couché mais pas encore endormi (et, bizarrement, beaucoup plus souvent quand je suis couché du côté droit que du gauche), j'ai une sorte de vertige : ça ne dure qu'une fraction de seconde, mais ça me fait l'effet d'un éclair — j'entends un son très puissant (un bourdonnement) qui n'existe évidemment que dans ma tête et mon champ visuel devient tout lumineux."

Au nez, défaut momentané d'oxygenation du cerveau : le champ visuel devient très lumineux, les objets perdent leur définition, il fait un peu froid. Puis on sue et tout redevient normal.

Stranger-in-the-night (2005-09-18T12:07:19Z)

C'est pratique en effet. Tu mets tes symptomes en ligne, et les médecins qui te lisent te font un diagnostic. Voilà comment on épargne la sécurité sociale.

Le Renard (2005-09-18T10:52:20Z)

Ouf! Merci aussi pour ces explications!

Ruxor (2005-09-18T09:19:34Z)

Eh bien merci pour ces précisions !

(Ce qui est bien avec ce blog, c'est que j'ai des lecteurs spécialistes d'absolument tout.)

guillaume (2005-09-18T04:50:56Z)

a oui… post-scriptum: l'examen du sommeil est un enregistrement polygraphique du sommeil qui associe électrocardiogramme, électroencéphalogramme et les mouvement oculaires (permet de repérer les phase du sommeil),mouvements des flux des voies aériennes et l'oxygénation du sang (capteur externe); Il faut dormir d'un sommeil naturel donc cela demande une nuit… on ne le fait que dans des suspicions importantes d'une telle pathologie

ciscoblog (2005-09-17T22:22:10Z)

cher david

ce que vous décrivez en dernier est à l'évidence une myoclonie d'endormissement qui correspond à une mini crise d'épilepsie tout à fait physiologique (donc non pathologique). On pense qu'il s'agit d'une sorte d'immaturité d'un groupe neuronal.Le paradoxe est que cela réveille, mais pas trop… Il n'y a jamais de conséquence et cela ne présente absolument aucun caractère de gravité. Quand au premier symptôme, l'hypothèse de l'apnée du sommeil me paraît tout à fait plausible (mais à ce rythme, pas grave non plus)

portez vous bien. :-)

ange (2005-09-17T19:42:13Z)

Cher David,
Les douleurs thoraciques (ou intercostales) peuvent être aiguës,et très angoissantes mais elle sont tout à fait bénignes.
Pour le reste … je ne sais pas,
Bien à vous,
Ange

Galad (2005-09-17T16:31:28Z)

mmm… faudrait que tu fasses des examens quand meme je pense.. ca fait flipper ton truc là :/
allez bye

Galad

Le Renard (2005-09-17T15:18:01Z)

Bonjour David, je ne sais pas si ça peut t'aider mais je vais me permettre de t'apporter mon témoignage.
D'abord: ça m'arrive aussi de me réveiller en pleine panique, c'est vraiment horrible au point, parfois, de me faire sauter hors de mon lit et de chercher un endroit pour me cacher à l'autre bous de la chambre. J'ai plus de chance que toi, cependant, puisque ça m'est advenu peut-être 4-5 fois en 33 ans. J'avoue que malgré la peur j'ai simplement mis ça sur le compte du stress, un peu comme si toutes mes peurs perso s'étaient rassemblées et condensées dans un moment de relâchement du système de contrôle des pensées inconscientes.
Ensuite, il m'est arrivé une fois de me réveiller (ou pas?) avec à peu près la même senstion d'urgence et de panique, mais avec en plus l'impression de me faire arracher "quelque chose" (âme, esprit, identité?…) par le haut de la tête. Les mystiques autour de moi se sont empressés de m'assurer que c'était parce que lorsque l'on rêve, "on" flotte hors de son corps et que là mon esprit avait résisté à cette sortie et s'était réveillé, pour la peine. Ils m'ont expliqué que c'est pour cela qu'il ne faut pas placer un miroir en face d'un lit, sinon l'esprit s'aperçoit en train de partir faire sa balade, et il prend peur! Ce qu'il y a, c'est que j'ai assurément ressenti une agression terrible, pas seulement un départ. Alors soit on est parfois environné d'êtres voleurs de corps (mais franchement quand même là faut pas exagérer) soit, comme dans le premier cas évoqué, à certains moments de faiblesse on a toutes ses angoisses qui explosent, un véritable feu d'artifice.
Au fait, mon frère lui aussi a déjà consulté pour une douleur thoracique vive et localisée, croyant à une attaque cardiaque, et c'était en réalité une douleur musculaire à peu près au même niveau que le coeur, le genre de truc qui fait très peur mais qui n'est pas grave du tout.
Serais-tu anxieux ou angoissé?
PS: sorry to write so long…

FX (2005-09-17T14:11:55Z)

Peut-être que tu devrais dormir avec ta webcam t'enregistrant ? Quitte à supprimer les images de la nuit le matin s'il ne t'est rien arrivé… mais vu la fréquence de tes posts de mort subite nocturne, ce n'est pas un problème majeur ;-)

Stranger-in-the-night (2005-09-17T11:08:01Z)

A défaut d'apnée du sommeil, peut-être es-tu asthmatique et que le manque d'air s'installe progressivement. Je crois que c'est mon cas. En tout cas, ça expliquerait pourquoi je me réveille en hypotension le matin.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: dced1c


Recent comments