Comments on Le thé

Manshoun (2005-05-28T17:14:05Z)

<< Je mettrais le vin en nº1, le thé en nº2, la bière en nº3 et le café en nº4. Évidemment, il est possible que je fréquente une population biaisée. >>

Tu déconnes? Avec la population biaisée que tu fréquentes, c'est la bière qui devrait être n°1!

Nicky (2005-05-26T20:34:11Z)

Ce que tchii appelle thé rouge (le Nil Rouge) est en fait un thé aromatisé, ainsi que la plupart des thés qu'il cite. Le vrai thé rouge est en fait un type particulier de thé noir chinois. Le thé blanc est un thé vert, chinois également, formé presqu'exclusivement de bourgeons. C'est un thé très cher, et je déconseillerais à un amateur de Lipton de l'essayer directement: ça serait comme goûter un Chateauneuf du Pape quand on n'a jamais bu que du vin des Papes. Je dirais la même chose pour le thé jaune.

Pour quelqu'un qui veut découvrir, je conseillerais le Sencha (thé vert japonnais tonique et raffraichissant sans être astringent), qui se décline sur une gamme assez large de prix, ou un Wulong (Oolong, ou thé bleu-vert), thé semi-fermenté très agréable (et qui peut atteindre des prix phénoménaux, pour les meilleurs).

tchii (2005-05-25T16:01:48Z)

Quant à moi, je conseille du thé rouge pour le soir (le Nil Rouge de chez Mariage par exemple), le French Breakfast Tea, toujours chez Mariage, pour le matin, et en journée, à peu près n'importe quoi: le Roi des Earl Grey, le thé à l'opéra (un thé vert aux fruits rouges) et enfin mon préféré: le thé vert Sakura, à la cerise comme son nom l'indique… Tout ça encore et toujours chez Mariage.
Ahem <\pub>
Mais blague à part, les serveurs y sont charmants et compétents, et c'est toujours un plaisir que de leur demander 'du thé Eros s'il vous plait' d'une voix suave…

Ruxor (2005-05-25T10:10:25Z)

Ce n'est pas parce qu'on ne vend pas tous les produits dans tous les pays qu'on ne peut pas avoir un site global, avec recherche de produits, et chaque produit porterait des indications des pays dans lesquels il est vendu ou pas. Mais le fait est que les multinationales essaient de « cacher » le fait qu'elles ne vendent pas la même chose dans tous les pays (peut-être par peur qu'on leur réclame tel produit qui n'est vendu qu'ailleurs). D'où l'expression de mon agacement : j'aimerais bien qu'elles se mettent un peu à la mondialisation, bordel, c'est censé servir à ça.

ploume (2005-05-25T10:00:01Z)

A propos des multinationales qui ont des sites différents selon le pays, c'est justifié dans le cas du thé.
Les gouts des buveurs varient considérablement dans ce domaine d'un pays à l'autre, et si tu as pu constater que l'infââme Yellow n'existe pas dans d'autres pays, c'est tout simplement parce qu'il a été conçu pour le marché français.

phi (2005-05-24T18:37:29Z)

Et le chocolat en boisson ne semble pas susciter la même passion que le solide.
Autre produit hyperramifié, le whisky…

Joël (2005-05-24T18:29:33Z)

> Bref, je bois généralement du Earl Grey (de Ringtons) le matin, du Darjeeling (de Twinings) dans l'après midi, et du thé vert Jade le soir.

Pour moi, c'est plutôt du thé vert le matin, du bleu-vert en milieu d'après-midi et du thé noir indien, sri lankais ou chinois (auquel cas on appelle cela « thé rouge ») le soir. Les pages Wikipedia sur le thé sont très bien : <URL: http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9 >
<URL: http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9_chinois >

Ruxor (2005-05-24T17:59:13Z)

koxinga → Oui, mais quand même moins que le thé. Je mettrais le vin en nº1, le thé en nº2, la bière en nº3 et le café en nº4. Évidemment, il est possible que je fréquente une population biaisée.

koxinga (2005-05-24T16:39:37Z)

Et la bière ou le café alors, ils ont eux aussi de nombreux spécialistes…

cossaw (2005-05-24T09:07:00Z)

Je me rappelle qu'en 1998, quand j'étais à Boston, Ma, il y avait eu une controverse au sujet du thé et de son caractère anti-oxydant (réel) et de la capacité que la même molécule qui "permet de diminuer l'oxydation céllulaire" est aussi celle qui "aglomère les globules rouges et les plaquettes, diminuant leur effet et favorisant ainsi l'anémie et agravant l'héomphilie". Ce dernier point avait assuremment attiré mon attention (étant un trop grand buveur de thé) et j'avais pu moi-même constater l'augmentation de mon taux d'oxygène dans le sang quand j'arrêtais de boir tant de thé :)
Comme souvent, seul le premier argument est resté… les maîtres de la communication ont réussi à taire ses dangers (à dose pas si élevée : à partir de 3 "mugs" de thé par jour, on ressent déjà l'anémie par de légers vertiges…)


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 900edf


Recent comments