Comments on Si c'est un homme

Ruxor (2005-05-22T09:41:49Z)

Oui, ben, c'est ce que je dis, c'est une question qui fait débat, qui n'est pas tranchée dans un sens ou dans l'autre.

Igor (2005-05-22T09:22:51Z)

Il n'y a aucune preuve de suicide. C'est une conclusion que beaucoup parmi les dernières personne à l'avoir vu vivant démentes. (Voire l'histoire de la lettre, et bien d'autre dans l'enquête (très longue) de Diego Gambetta, qui reste la meilleure sur ce sujet douloureux.

http://www.bostonreview.net/BR24.3/gambetta.html

Ruxor (2005-05-22T08:44:23Z)

Apparemment la question de savoir s'il s'est suicidé ou non fait débat, quand même.

Igor (2005-05-22T08:14:55Z)

Quel dommage qu'il soit tombé accidentellement dans sa cage d'escalier (et non un suicide comme on le croit généralement). C'est un des rares écrivains a avoir vécu toute sa vie dans son immeuble d'enfance !

Benoit (2005-05-22T00:18:53Z)

bidibulle> «Être sans destin» est un livre glaçant. Le ton m'a mis mal à l'aise tout au long de la lecture. Lorsque je l'ai eu fini, j'ai pensé à «L'Étranger» de Camus (du fait du style, très détaché factuel et plat, type «hier, maman est morte»), sauf que ce n'était pas un artifice de fiction, un essai d'auteur. D'une certaine façon, c'était «pour de vrai». Éprouvant.

bidibulle (2005-05-21T12:51:50Z)

Ah aussi, dans un genre bien different de l'ouvrage de Levy mais sur le meme sujet, il y a aussi "Etre sans destin" de Imre Kertesz, dont le ton est tres eprouvant je trouve…

bidibulle (2005-05-21T12:46:15Z)

"Si c'est un homme" est pour moi l'un des grands livres du 20eme siecle.

Et il n'est pas indifferent qu'il ait ete ecrit par un scientifique et un italien…

Pour repondre a ta question finale d'une maniere un peu bancale, les memoires d'Albert Speer ne sont pas ininteressantes: il n'a pas directement commis de crime mais il a ete le directeur de l'organisation Todt.

Speer me parait etre l'exemple type de l'opportuniste intelligent et froid: A Nuremberg il ne chercha pas a se defiler et fit part de ses remords, cela lui evita la pendaison. Il me semble cependant que ses remords ne furent que pure comedie.

Dans le monde diplomatique du mois de Mai il y a un article interessant sur le pillage de l'Europe par les Nazis et son utilisation pour "acheter" le peuple Allemand en elevant son niveau de vie.
En lisant cette article je n'ai pas pu m'empecher de penser a un autre livre, "Seul dans Berlin" de Hans Fallada. C'est un roman remarquable sur la resistance allemande.

A.Smith (2005-05-21T10:08:19Z)

Cher Monsieur,
vos commentaires sur le livre de Primo Levi,en particulier la remarque [#]sur les innombrables livres non écrits par les assassinés, indiquent que votre coeur est au bon endroit.

Avec mes remerciements pour votre si juste texte,
A.Smith.

Chernuble (2005-05-21T07:12:54Z)

Il y a bien quelque chose, et ce n'est pas un témoignage, mais une reconstitution fictionnelle, à partir de faits réels tirés de la vie du responsable du camp d'Auschwitz ; ça s'appelle La mort est mon métier, de Robert Merle. Cela m'avait fait une très forte impression quand je l'avais lu.

f3etoiles (2005-05-21T05:19:34Z)

Il y a "Le commandant d'Auschwitz parle", rédigé par Rudolf Hoess en prison (sur le conseil de ses avocats), mais c'est plutôt un plaidoyer pro domo. Dans "La mort est mon métier", Robert Merle utilise ce livre et ses dépositions au procès de Nurtemberg pour écrire une pseudo autobiographie saisissante (mais je crains que cela ne réponde pas tout àfait à ton espoir de quelque chose d'authentique)

Benoit (2005-05-21T03:51:55Z)

Touché par ce livre, je me permets peut-être de vous suggérer deux autres livres. Ceux-ci sont des collections d'entretiens de personnes touchées par le génocide Rwandais (1994), écrit par Jean Hatzfeld.
- «le nu de la vie» s'articule autour de témoignages de victimes
- paru il y a quelques mois, «une saison de machettes» recueillent des témoignages des bourreaux.

Ces livres sont bouleversants car il est tragique de voir combien un génocide est, en fait, tout à la fois inexplicable et *facile*.

-- Benoit


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 0cb4a2


Recent comments