Comments on Vers une soutenance de thèse ?

f3etoiles (2005-03-17T18:11:16Z)

Si, si ; c'est seulement que cela demande un peu de connaissance du Go pour s'en rendre compte : en fin de partie, le jeu se décompose naturellement en somme (au sens de Conway, et la valeur d'une position est un nombre (qui correspond à ce que la théorie appelle la valeur moyenne); certains des théorèmes de base ne font que retrouver ce qui était connu des professionnels depus longtems. Réciproquement, Berlekamp a développé des cas particuliers de la htéorie pour l'appliquer aux fins de parties (lire "Mathematical Go Endgame") Et Conway a reconnu tout ça : je cite le Prologue de "ONAG" (2ème édition) : "J'avais longtemps désiré savoir ce que devenait la théorie [celle des jeux symétriques de Grundy]lorsque cette restriction [la symétrie] était levée, mais ne m'y mis que lorsque le champion de Go britannique devint membre du département de maths pures de Cambridge. De manière stupéfiante, c'est la tentative qui en résulta de comprendre le Go qui amena à la découverte des nombres surréels…"

Klyde (2005-03-17T18:03:14Z)

j'aimerais bien que l'on m'explique en quoi le jeu de Go serait plus un jeu de mathématicien que le jeu d'Echecs.

Juste une petite remarque, si vous connaissiez le nombre de matheux(qui ont formation universitaire en mathématiques au moins)parmis les meilleurs joueurs du monde et dans l'histoire,cela ferait voler un mythe en éclat…
Cet argument doit également fonctionner pour le Jeu de Go, de Dames, d'Othello,de Bridge, etc.

Ruxor (2005-03-17T08:57:59Z)

Je suis d'accord que le go me semble plus un jeu de mathématicien que les échecs (enfin, pour ma part, les deux me paraissent complètement impénétrables et j'y suis épouvantablement nul, comme je l'ai dit dans une entrée précédente). En revanche, je ne crois pas que Conway ait spécialement regardé ce jeu sous l'angle de sa théorie, ou qu'il ait commencé par lui pour la développer ; en tout cas, ce n'est pas du tout un jeu qui s'y prête.

f3etoiles (2005-03-17T07:47:19Z)

Comment ça? C'est plutôt un jeu de mathématicien, le go… (plus que les échecs, en tout cas). Par exemple, c'est par là que Conway a amorcé sa théorie des "jeux …de Conway" (-> nombres surréels). Le prpblème, c'est qu'il y a peu de joueurs de go tout court, alors forcément…

Anatole (2005-03-16T22:36:22Z)

Denis : bon ben j'ai regardé cette liste, il est à - 212 dessus. Mais actuellement, il a 11 ans, donc on peut espérer que ça va monter. Ca ne me semble pas si mal, dans tous les cas.

Anatole (2005-03-16T22:16:16Z)

Audrey Hepburn : j'inclinerais à dire que le go est plus proche d'une pratique mathématicienne que les échecs. Certains mathématiciens ont aux échecs des performances remarquables - et, me semble-t-il, parmi ceux de l'ENS, il y a Jonas Kahn et Nicolas Templier, qui doivent avoir entre 2200 et 2300 ELO mais ils n'excellent pas au point d'arriver aux plus haut niveaux. C'est un autre style de folie, me semble-t-il, il y a dans la spécification des pièces, la délimitation des trajectoires quelque chose qui est plus philosophique ou mystique - alors que le go est plus "combinatoire et ensembliste" (je dis des conneries, mais j'ai cette vague idée). Aux échecs, les champions d'échecs sont champions d'échecs - au go, il me semble qu'ils sont souvent en même temps informaticiens, mathématiciens, etc…. souvent normaliens, en ce qui concerne la France.

Anatole (2005-03-16T22:08:26Z)

Raté… Celle que je connais s'appelle Marianne Blanchard. C'est la fille de la soeur de Debarre.

Ruxor (2005-03-16T21:40:11Z)

Tiens, je m'étais effectivement demandé si la Florence Debarre entrée à l'ENS en biologie cette année était apparentée au mathématicien du même nom.

Audrey Hepburn (2005-03-16T21:21:34Z)

J'ignorais que les mathématiciens jouaient aussi au jeu de go: je croyais qu'ils pratiquaient exclusivement les échecs.

Anatole (2005-03-16T21:14:43Z)

Pour le père, je ne visais pas le go, je n'en sais rien…
Mais disons que d'après sa nièce - normalienne mais non mathématicienne - il touche, genre, reçu premier à son époque, avec deux ans d'avance, etc…

Anatole (2005-03-16T21:11:23Z)

en plus il n'a que 11 ans

Anatole (2005-03-16T21:11:03Z)

3 étoiles : pas neveu, fils, il faut suivre…

zazie (2005-03-16T16:25:17Z)

Oui, Anatole, le fils est pas mauvais au go. Dans le genre jeune espoir qui ne nous décevra pas plus tard…
Simon, joueur de go un peu plus vieux et combien moins phénoménal

Rene-Andre (2005-03-16T15:57:58Z)

Félicitations,
On peut-être un procrastinateur efficace, tu es en est la preuve. Il n'y a pas de corrlation entre la procrastination et les résultats scolaires.
Bonne chance pour la soutenance

f3etoiles (2005-03-16T11:19:16Z)

Et de qui s'agit-il donc? (En tant que dinosaure du go français, et pas trop mauvais joueur moi-même, tu (Anatole) penses bien que je suis intéressé :-)) Si tu veux absolument savoir la vérité (parfois différente du "à ce qu'il paraît" :-)) sur le cas de ce neveu (et de son père), va jeter un coup d'oeil sur <URL: http://ffg.jeudego.org/ECHELLE/echelle.txt>, l'échelle de niveau des joueurs français (et autres)(pour ceux qui compte "à la japonaise", sur cette échelle, on est premier dan entre 0 et 100, et un niveau =100 points, donc le meilleur français, avec 520, est sixième dan, et un joueur à -280 est 3ème kyu…)

cossaw (2005-03-16T09:52:11Z)

Thumbs up :)
Si tu as besoin de personnes pour répéter, je veux bien faire le cobaye :)

Anatole (2005-03-16T01:44:44Z)

Ca me fait penser que je connais bien la nièce d'Olivier Debarre et que son fils est, à ce qu'il paraît, un joueur de go phénoménal.
Et le père n'est pas en reste à ce qu'on m'a dit.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 0b362d


Recent comments