Comments on L'informatique, le vaudou moderne

Nicolas (尼古拉) (2005-03-03T17:06:56Z)

On peut difficilement être critique envers un enfant de 12 ans en revanche son oncle qui tente de l'initier à l'informatique est pathétique. Espérons qu'il ne fera confiance qu'à lui même et qu'il ira chercher la vérité par ses propres moyens auprès des gens qui savent de quoi ils parlent.

phi (2005-03-01T23:37:10Z)

la dernière question:
les mises à jour du système peuvent créer des incompatibilités dont on ne s'aperçoit que lorsqu'on lance le programme concerné. Si on accumule les mises à jour partielles, il est difficile de trouver celle qui a pose problème et qu'il aurait suffi de ne pas appliquer pour éviter les ennuis, voire celles qui sont incompatibles sur un point particulier. Pour cela, je préfère les mises à jour globales qui sont souvent mieux finalisées.

Ruxor (2005-03-01T22:20:17Z)

Il existe certainement mille et un front-ends graphiques à apt-get et dpkg, je n'ai pas cherché à savoir, personnellement je préfère taper le apt-get dist-upgrade à la main. Il y a des gens qui l'automatisent même (mais ça marche plus ou moins bien, ce qui est sans doute normal vu que la Sarge n'est pas officiellement stable, mais il faut dire que la Debian stable, ou Woody, est tellement obsolète qu'elle est inutilisable).

Et je ne comprends pas le sens de la dernière question.

phi (2005-03-01T22:02:09Z)

koko:
Laisser un ordi windows branché sans un bon *firewall*, c'est du suicide.
Par moment, les ports sont scannés, testés, éprouvés plusiurs centaines de fois par heure.
Pour en éliminer 95%, on peut bloquer toutes les adreses voisines de la sienne, qui sont presque toujours aussi des particuliers, sauf les routeurs: si c'est 82.1.2.3, bloquer 82.0.0.0-82.255.255.255 et autoriser comme exception les serveurs 82.1.2.254 ou 255 par exemple).

Sinon, XP ne protège pas grand chose de plus… ah, si, l'interface NETBIOS qui permet de lire et d'écrire sur le disque dur de l'extérieur n'est plus activée par défaut…

Mais si, windows est prudent: il ne me permet plus de réinstaller mon modem car le "certificat" du driver (toute dernière version) ne respecte pas la (nouvelle?) norme…

ruxor:
heu, "apt-get dist-upgrade", il faut le frapper à la main?

et si ça coince qqch et que tu ne t'en aperçois que 1 mois plus tard?

Ruxor (2005-03-01T18:08:41Z)

Ben je fais bien un apt-get dist-upgrade tous les jours sur ma Debian, et il y a tous les jours des choses qui ont changé. Bon, d'accord, je suis de mauvaise foi parce que ça porte sur toute la distribution installée et que c'est plus des nouvelles versions que des correctifs de sécurité, mais quand même… Ce n'est pas la mort de faire une mise à jour tous les jours, en tout cas.

Koko (2005-03-01T14:49:51Z)

>Heu si on trouve des trous tous les deux jours dans un logiciel,
>je crois effectivement qu'il est sage de ne pas s'en servir, surtout s'il y a des alternative disponibles.

C'est ce que je me tue à répéter à tous les "amis" qui s'empressent de m'appeler quand leur PC plante pour cause de virus/malware/trojan/machin pas net. (Le fait que je fasse un thèse d'informatique fait de moi pour eux un dépanneur idéale, ce qui est idiot, mes recherches en algorithmique ne nécessitant même pas de savoir programmer).

Juste pour donner un ordre de grandeur il y a eut 10 mises à jour de sécurité pour Internet Explorer durant le mois de janvier (dont 8 concernent quasiment tout les utilisateurs).

Chacune de ces mises à jour corriges PLUSIEURS problèmes.

En fait je connais un fan d'IE qui vérifie les mises à jour de son navigateur tous les soirs (un réflexe comme un autre) et qui as en plus un TrucMachin® AntiVirus® Foobar.

Et bien TrucMachin® AntiVirus® Foobar a détecté un virus et quelques autres saletés, un beau matin, alors que le PC avait passé la nuit connecté mais sans aucun serveur tournant dessus (bon, c'est un témoignagne donc je n'ai pas VU les choses, mais j'y crois).

Bon, avec XP les choses se sont calmées. Mais il y a encore des tas de témoigagnes comme celui de phi.

phi (2005-02-27T11:50:50Z)

Petite histoire rigolote sur Windows:
Le système se met à planter légèrement et il semble que l'erreur réside dans la myriade de DCOMs enregistrés dans la "base de registre" (un fichier de configuration compilé). Toute modification manuelle est despérée car les données sont binaires et les identifiants sont des numéros sur 16 octets…
Donc, on réinstalle Windows, sachant quand même que la plupart des données seront conservées.
Plom, plom, plom, après 4 reboots, voilà tous les fichiers remis à leur place, enfin, en principe.

Soudain, le firewall (Sygate personal) demande la permission pour un programme diskver.exe (et non pas setver.exe) d'accéder à des adresses IP inconnues. On jette un coup d'oeil sur le fichier, manifestement crypté (les vrais fichiers microsoft sont reconnaissables: ils contiennent plein de zones de zéros).
Le programme est killé avec taskmanager mais une deuxième occurrence refuse de s'en aller (il n'y a pas de kill -9, ici). De plus, Il s'est enrgistré comme à démarrer automatiquement en 4 endroits différents, ce qu'on supprime. Il se réinscrit alors au bout de quelques secondes, enfin tente de le faire car il est bloqué par un petit utitaire bien pratique Startup Monitor qui d'habitude sert plutôt à bloquer l'installation de plug-ins indésirables.
Enfin, reboot et hop, on neutralise enfin le programme diskver.exe.
Après vérification, il s'agissait de Backdoor.RBot.Gen (<URL: http://www.viruslist.com/en/viruses/encyclopedia?virusid=50544>).

Alors quoi? eh bien, pendant la demi-heure que Windows 2000 SP4 ("jusqu'où irez-vous?") se réinstallait, et que la liaison ADSL était restée imprudemment branchée, et qu'il n'y avait pas de firewall, le système a été infecté de l'extérieur, par un de ces virus qui scannent systématiquement toutes les adresses IP…

Cet état de choses est évidemment volontaire; laisser la pagaille s'installer est une méthode de choix pour préparer les gens à supporter un régime authoritaire.

Gaëtan (2005-02-25T04:34:34Z)

Koko > Oui, bien sur. Mais le colmatage *a priori* d'internet explorer demande de se connecter tous les 2 jours sur le site de Microsoft pour télécharger des correctifs. Ou alors il faut renoncer à IE et à outlook.

Heu si on trouve des trous tous les deux jours dans un logiciel, je crois effectivement qu'il est sage de ne pas s'en servir, surtout s'il y a des alternative disponibles.

Sur le fond j'en sais rien si IE est troué ou pas, mais ce genre de raisonnemet montre vraiement qu'il y a un problème quelque part. Ce n'est pas normal de devoir mettre à jour ses logiciels tous les 2 jours, ou de devoir utiliser un anti-virus par derrière. Et ce n'est pas normal de présenter ça comme étant normal. Il y a plein de gens qui ont intérêt à ce que cette situation perdure, mais ça n'est clairement pas une bonne chose. Et ce n'est pas normal non plus de ne pas controller ce que fait ton logiciel de P2P et de se retrouver avec des spywares partout.

Il y a clairement un problème dans la façon dont l'informatique est perçu par les gens. Qu'il ne veuillent pas savoir comment ça marche et qu'il l'utilisent juste comme un outil, ça n'est pas un problème et c'est même parfaitement légitime; mais quand on se met à faire de la pub pour des processeurs qui empêchent d'avoir des virus ou a vendre des anti-virus pour téléphone portable, je crois qu'il y a vraiemnt un problème. Quand Mr Microsoft vend des ordinateurs qui s'utilisent sans apprentissage, c'est un mensonge. Si on veut une machine qui ne demande pas d'apprentissage, il faut restreindre les pouvoir de l'utilisateur pour ne pas qu'il autodétruise sa machine en ouvrant les executables de ses mails. Vouloir une machine facile d'utilisation, intuitive et qui fasse tout est impossible: il faut deviner si l'utilisateur est en train de lancer un virus ou un programme légitime, et ça on est pas prêt d'y arriver.

Anatole (2005-02-24T01:07:30Z)

Stranger-in-the night : Je comprends la comparaison mais on écrit ça "pilier Bonatti". Et vu la difficulé de la chose, qui ne figure même pas au catalogue des courses ordinaires, j'imagine mal un alpiniste se passerde piton, moins de vouloir y rester trois jours. Surtout depuis qu'une partie du piton s'est effondré.

Je suggèrerais une autre comparaison, un dialogue..
Deligne : décidément, la géométrie algébrique n'est plus ce qu'elle était…
CT : tu ne crois pas si bien dire, j'ai même un thésard qui n'utilise pas de motifs dans sa thèse.
Deligne : quelle pitié. Heureusement qu'Alexandre ne peut plus voir tout ça.

Koko (2005-02-23T18:50:09Z)

[citation]
Enfin bref, je ne connais pas les détails (comme je l'ai dit, je n'ai jamais utilisé Windows ≥95), mais ça m'étonnerait quand même bigrement s'il n'y avait aucun moyen d'avoir une sécurité *a priori* (prévenir les attaques) et qu'on devait se contenter d'une sécurité *a posteriori* (les guérir avec des antivirus et choses de ce genre).
[fin de citation]
Oui, bien sur. Mais le colmatage *a priori* d'internet explorer demande de se connecter tous les 2 jours sur le site de Microsoft pour télécharger des correctifs. Ou alors il faut renoncer à IE et à outlook.
Sans compter les bugs de sécurités liés à des clients que l’utilisateur ignore même avoir lancé (genre l’écran de veille des chaînes, qui utilise IE, ou beaucoup de logiciels de pub intégrés aux clients P2P).
Donc cela demanderais une maîtrise tellement absolue qu’il est plus simple de colmater a posteriori en plus pour les truc qu’on à oublié (pas mal de trojan installent d’autres trojan et donc il suffit d’une erreur une fois, une correctif de sécurité IE installé trop tard, pour se retrouver infecté).
De l’extérieur c’est débile, mais le nombre de bugs de sécurité d’IE est incroyable. Un simple VB script dans un page WEB pouvait encore il y a peu écrire sur le disque dur dans le répertoire de son choix…

Julien Jalon (2005-02-23T14:09:56Z)

C'est une décision réfléchie (vraiment) d'Apple de ne pas sur-multiplier les boutons dans les dialogues. Tu as cependant toujours accès à toute la panoplie d'Unix pour faire ton propre travail "d'investigation".
D'expérience, rajouter de tels boutons est inutile et contre-productif.

Par contre, il n'est pas à exclure que certaines applications sur MacOS X n'arrivent pas à faire remonter suffisamment les erreurs pour que l'utilisateur "averti" puisse y avoir accès d'une manière ou d'une autre. Ce n'est pas propre à l'OS et des applications linux souffrent sûrement autant de ce problème. Car certaines archis logicielles peuvent être suffisamment complexes (pour de bonnes ou de mauvaises raisons) pour que l'erreur se perde en route.

bidibulle (2005-02-23T02:33:16Z)

La grande question est desormais: Ruxor es-tu un Monstro-plante?

Stranger-in-the-night (2005-02-23T00:32:36Z)

Ruxor, je te disais juste que tu voyais la chose à travers ta compétence informatique qui est très hors du commun - même si cela se voit moins dans la salle S. Et j'associais ça au discours des guides de montagne qui parlent avec dédain des difficultés de leurs clients dans des courses côtées Difficile quand le randonneur ordinaire - comme moi - peine déjà pour monter jusqu'à la cabane sur un itinéraire qui est hors cotation vers le bas.

Anatole (2005-02-22T23:56:45Z)

Je me rends compte que je n'ai même pas le niveau de ce gamin et que j'ai 23 ans… C'est peut-être pour ça que mon PC n'arrête pas d'avoir des pannes - il se sent tomber si bas qu'il utilise l'indigence intellectuelle de son maître pour refuser d'accomplir sa tâche.

Ruxor (2005-02-22T22:51:11Z)

Koko → Je n'utilise pas Windows, donc je ne sait pas ce qu'il vaut question sécurité, mais ça doit quand même être possible de ne pas installer de services réseaux vulnérables (si c'est un ordinateur personnel, il n'a besoin d'aucun serveur) et de ne faire tourner les programmes en lesquels on n'a que peu de confiance dans des environnements contrôlés (j'imagine qu'il y a des cliquodromes pour tout ça), au moins le temps de s'assurer qu'ils ne tentent rien de bizarre. Dans ces conditions je ne vois pas comment quelqu'un peut prendre contrôle de la machine. Et pour les trous du système lui-même, il y a quand même des correctifs de sécurité. Enfin bref, je ne connais pas les détails (comme je l'ai dit, je n'ai jamais utilisé Windows ≥95), mais ça m'étonnerait quand même bigrement s'il n'y avait aucun moyen d'avoir une sécurité *a priori* (prévenir les attaques) et qu'on devait se contenter d'une sécurité *a posteriori* (les guérir avec des antivirus et choses de ce genre).

Stranger-in-the-night → Si j'ai croisé ce gosse, c'est bien qu'il ne vit pas dans un châlet en haute montagne près de Chamonix. D'ailleurs, si on réfléchit, j'ai signalé qu'on lui avait offert un truc du genre PDA, il a un ordinateur, il a une connexion Internet assez haute vitesse et/ou permanente pour se permettre de télécharger des films, je l'ai croisé en allant chez mes parents donc plutôt banlieue pas trop défavorisée (en l'occurrence il descendait à Antony), bref, c'est loin d'être un miséreux.

Julien → Je pense qu'il est tout à fait possible de faire un système à mode d'expertise variable, où on ne montre pas à celui qui n'y connaît rien de choses susceptibles de l'effrayer (comme des logs système) mais on fournit aussi à l'expert une documentation suffisante pour pouvoir prendre avantage de ce qu'il sait. Les Macs échouent assez largement sur ce dernier point (par exemple, indiquer qu'un système de mise à jour “a rencontré une erreur” sans fournir ne serait-ce qu'un bouton de dialogue “voir le message détaillé (pour les experts)”, c'est vraiment idiot — et on ne peut pas dire que l'expert saura où chercher le message d'erreur détaillé, moi je n'en avais aucune idée, je connais assez les ordinateurs en général mais pas Mac OS en particulier).

Stranger-in-the-night (2005-02-22T21:20:32Z)

Euh, qu'on se comprenne bien, hein, je n'ai pas parlé de "basse extraction" ou de quoi que ce soit de ce genre mais de conditions financières, professionnelles et sociales des parents qui favorisent à la fois la pratique, la compréhension et la démarche personnelle visant à cette compréhension. Ruxor est fils de physicien, c'est tout de même plus favorable à développer un rapport intime - trop peut-être - à l'ordinateur que s'il avait été fils de plombier ou de jardinère d'enfants (d'ailleurs ma mère est jardinière d'enfants..). C'est juste que ça fournit plus d'occasions. Si Ruxor était né d'un guide de montagne de Chamonix, peut-être qu'il se plaindrait d'entendre des clients qui ont besoins d'installer de l'artif dans le Pilier Bonati de l'aiguille du Dru quand ce n'est rien de plus que de la cotation TD +…

Koko (2005-02-22T20:31:28Z)

[Citation]
C'est comme ça qu'on fait croire aux gens qu'il est normal qu'il existe des virus mail, qu'il est normal qu'on ait besoin d'un TrucMachin® AntiVirus® Foobar, qu'il est normal qu'il y ait besoin d'optimiser les choses sur un ordinateur, et je ne sais quelles autres conneries.
[Fin de Citation]

Il vaut mieux un gamin qui sait qu'il faut un antivirus et "optimiser" son pc (c’est-à-dire pour la majorité des gens défragmenter et virer les dizaines de processus qui se lancent au démarrage quand on clique sur tous sites qui vous proposent d'installer divers greffons) qu'un gamin qui laisse son PC sous windows sans "entretint".

Alors sous linux on est habitué à un haut niveau de sécurité sans rien faire. Mais prend un PC acheté chez Auchan avec windows installé dessus et laisse le connecté six mois à internet avec un logiciel de p2p lancé et en téléchargeant un peu n’importe quoi, et bien après ce délai je n’ose pas imaginer l’état de la chose.

Alors si tout le monde utilisait Firefox et qu’Outlouk ne s’empressait pas d’exécuter des macro à la réception de chaque message on en serait pas la, mais pour l’utilisateur lambda un PC sans TrucMachin® AntiVirus® Foobar est inimaginable. A moins de ne pas être connecté au net et de surveiller tout ce qui entre dans son PC.

a flabbergasted geek friend (2005-02-22T08:54:11Z)

Le goûter des geeks
- C'est terrible la montée de l'animisme dans le monde moderne. Quelqu'un devant moi, hier, a dit cette chose étonnante : "ma voiture ne veut pas démarrer" comme s'il y avait un être dans la voiture. Incroyable.
- En informatique, c'est pire encore, je pense à des expressions que j'ai entendues récemment : "mon ordinateur est sécurisé sur internet par un antivirus" ou "il y a des chevaux de Troie sur le réseau" incroyable, non ?
- Il s'agit de gens de la plus basse extraction, qui ont fait peut-être leurs études à Sarcelles et dont les parents étaient plombier, jardinière d'enfants, etc.
- Mais ça n'est pas une raison. Vous avez déjà entendu ce que disent les gens devant un ciel étoilé en été ? il est clair qu'ils n'ont aucune notion sur la théorie des super-cordes. C'est terrible la montée de l'animisme dans le monde moderne.

Julien (2005-02-22T01:29:15Z)

Pour ton point de vue, je suis, hélas, assez d'accord sur le coté "occulte" de l'informatique. Il faut aussi comprendre qu'à "notre" époque, lorsqu'on avait un ordinateur entre les mains, il n'y avait pas grand chose d'autre à faire que la comprendre, elle et sa magie.

Je ne comprends pas pour le Mac, ce que tu reproches… que la machine n'affiche pas immédiatement un message de diagnostique précis et incompréhensible, en particulier dans le cas d'un kernel panic ? ou que tu ne sais pas où et/ou n'a pas pensé à aller voir les logs systèmes, crash logs et panic log de tout poil qui se trouvent pour une bonne partie à leur place ? Quel est le vrai reproche : qu'un OS doit baigner son utilisateur dans ses arcanes tout le temps ou que celui qui est intéressé puisse aller y faire un tour à tout moment ? Je préfère la deuxième solution.

Sinon, prébinder les librairies partagées, même si c'est un pis-aller, c'est bien "optimiser" quelque chose, non ? :-)

gall (2005-02-21T22:12:15Z)

Oui, l'informatique grand public est de la charlatanerie vaudou, avec dans les rôles des grands prêtres, les vendeurs de la FNAC.

"Non, Madame, la puissance de votre carte mémoire n'est pas compatible avec le format de votre appareil photo"
(mais si vous enterrez une carte Compact Flash arrosée du sang d'un coq noir par une nuit sans lune, vous ne ferez plus de photos floues).

Ruxor (2005-02-21T21:36:46Z)

Oui, Calamity, mais toi tu vas bientôt être docteur en informatique, donc c'est normal que tu ne saches pas te servir d'un ordinateur. ;-)

Calamity (2005-02-21T21:25:07Z)

Ce n'est pas affolant cette histoire de gamin.
Je n'ai eu la connaissance du concept "programme" qu'en 2nd quand des gars de ma classe programmaient des jeux sur leurs calculatrices (mais ils n'ont pas voulu me montrer comment ça se faisait).
Ensuite, il a fallu attendre la fac pour que j'ai un PC et une vague idée de ce qu'est un ordi.
Et pourtant je suis devenue informaticienne ! (mais si mauvaises langues :-p )

Fran (2005-02-21T20:03:20Z)

Salut, je crois que je comprends tout a fait de quoi tu parles. je pense juste que le probleme s'etend a bien d'autres aspects que l'informatique. Sans etre alarmiste, on vit dans une periode d'obscurantisme profond. Pas besoin d'etre un genie pour s'en rendre compte. Il suffit de regarder autour de soi. La grande masse de la population ignore jusqu'a sa propre culture, toute forme de savoir est meprisee. Mais d'un autre cote, y a t il beaucoup a esperer de gens qui plebiscitent des emissions telles que le maillon faible, et autres qui veut gagner des millions? Alors des connaissances basiques en info…

Stranger-in-the-night (2005-02-21T18:05:58Z)

Sam - ce que je veux dire c'est qu'on peut attendre ça de lui à 20 ans, pas forcément à 12 s'il n'est pas stimulé dans cette direction. C'est comme si tu repprochais à quelqu'un qui a fait sa scolarité à Sarcelles de ne pas avoir le niveau de celui qui l'a faite à LLG : ça s'égalise, mais il faut plus de temps. Si les parents confondent l'ordinateur et le tam-tam - je sais de quoi je parle, j'ai les mêmes - il faut un peu plus de temps, des rencontres, des occasions pour s'y intéresser soi-même de façon un peu, disons, curieuse;

BCM (2005-02-21T15:39:39Z)

Bonjour,
Juste deux remarques : les premiers ordinateurs sont apparus dans les années 80 (HP 86B en 82, le premier PC d'IBM vers 84 il me semble) donc une personne de 55 ans peut relativement facilement avoir au moins 20 ans de pratique derrière elle si elle travaillait dans une entreprise pas trop rétrograde, les autres entreprises s'étant équipées en masse dans les années 90. Je ne vois d'autre part pas bien pourquoi il semblerait normal de ne plus chercher à comprendre passé un certain âge !

Sam (2005-02-21T15:33:47Z)

Clap clap clap ! Cette entrée résume très bien mon désolement vis-à-vis de la vision « grand public » de l'informatique.

pavel-florensky: moi je ne trouve pas, non. un peu plus de curiosite et de bon sens au lieu d'une attitude de bovin consommateur ne ferait pas de mal.

Stranger-in-the-night: depuis quand est-il nécessaire que les parents soient compétents dans un domaine pour que les enfants le deviennent ? Et l'autonomie dans l'apprentissage, dans tout ça ?

Stranger-in-the-night (2005-02-21T14:47:09Z)

Oui mais ça dépend du milieu intellectuel dans lequel il a grandi. La motivation n'est pas forcément innée.

Faux-littéraire (2005-02-21T13:42:48Z)

Moi aussi, je trouve ton jugement dur.

On peut discuter à l'infini sur la question : est-ce que l'informatique (et quel usage de l'informatique, puisque c'est bien de cela qu'il s'agit) rentre parfaitement dans le schéma de la transmission du capital culturel (désolé !), ou bien sa dimension technique (et de fait masculine), les possibilités de bricole et de débrouille qu'elle offre, la rendent-elles attractive pour des gosses d'origine moins favorisée culturellement - il faudrait peut-être comparer à la mécanique…

Mais pour tout ça il faudrait mener une vraie enquête, je ne sais pas de quoi on dispose à ce sujet. En tout cas, bien qu'il ne s'agisse que d'un billet d'humeur, c'est dur de juger un gosse d'après une conversation et une génération d'après un gosse. Ça me fait penser au cliché "le niveau baisse". C'est assez comparable en fait : on peut avoir l'impression que le niveau des jeunes utilisateurs d'ordinateur baisse, mais c'est oublier qu'on n'a pas du tout la même partie fraction d'une génération qui se frotte à l'informatique, que la masse des savoirs à maîtriser a beaucoup augmenté (tout en paraissant, probablement, plus superficielle : moi, j'ai l'impression que plein de gamins sont bien plus au fait de l'informatique que moi à leur âge, mais moi j'étais bien obligé d'apprendre un minimum de concepts)…

Mais surtout, ce n'est pas parce qu'on a accès à toute la doc du monde qu'on sait s'y orienter, qu'on soupçonne même l'étendue de ce qu'elle apporterait, etc. Le développement des politiques culturelles depuis les années 80, qui a essentiellement constitué à étendre l'offre, a beaucoup contribué à "culturiser" les populations d'avance demandeuses (classes moyennes salariées, surtout), mais pour ce qui est des classes populaires… Pas étonnant qu'avec la massification de l'ordinateur, on ait des modes d'appropriation qui, pour les vieux débris comme toi ou moi, peuvent sembler étranges et décevants : l'ordinateur pour choper des blockbusters et de la musique de djeunes, et c'est marre. La propension à décortiquer ludiquement l'objet, surtout quand il prend la forme très abstraite, et même complètement écrite, du logiciel, doit être assez bien corrélée à des dispositions scolaires. À la différence d'un moteur, par exemple - et je me demande d'ailleurs qui sont, socialement, les "tuners" d'ordinateurs, sachant que pour la bagnole c'est vraiment un loisir populaire… Est-ce qu'ils mettent souvent le nez dans le logiciel pour l'amour de l'art ? Je me demande.

Ruxor (2005-02-21T13:08:40Z)

« Anyone can be taught to sculpt: Michelangelo would have to be taught not to. » :-)

Sérieusement, ce n'est pas le genre de choses qu'on apprend par ses parents. C'est plutôt les enfants qui l'apprennent aux parents. Et le gamin en l'occurrence a une connexion Internet (puisqu'il downloade des MP3), donc il a accès à toute la documentation du monde.

Stranger-in-the-night (2005-02-21T12:59:32Z)

Et ou est-ce que ce gamin aurait pu apprendre tout ça ? Si son père est plombier et sa mère jardinière d'enfants par exemple…

koxinga (2005-02-21T10:40:12Z)

Even the best can compare computer to magic. There is a lot of entries in the Jargon File related to magic: "magic", "black magic", "heavy wizardry", "incantation" and not all of these are pejorative. There is also an article about anthropomorphism of computer (<URL:http://www.catb.org/~esr/jargon/html/anthropomorphization.html/ >) and a story about magic (<URL:http://www.catb.org/~esr/jargon/html/magic-story.html/ >).

It was just to post links to the Jargon File. If someone didn't know it, there is a lot in it that is worth reading.

pavel-florensky (2005-02-21T09:57:17Z)

Il me semble que ton jugement est très dur par rapport au jeune garçon.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: b30806


Recent comments