Comments on L'enfer des prépas ?

SB (2013-07-11T18:16:25Z)

Défense des prépas par une ancienne élève de prépa littéraire: http://www.rue89.com/2013/05/27/eleves-classe-prepas-pourquoi-cette-animosite-contre-242660

Mauvaise foi (2006-09-19T22:38:39Z)

Cela dit, Ruxor, étant donné tes performantes, tu as du être assez peu dévasté en ce temps. Plus tard peut-être, mais il faut bien que jeunesse passe.

Kelu (2006-09-16T10:26:18Z)

Hello!
Juste pour dire que mes souvenirs de Lakanal en PC* comptent parmis les meilleurs que j'ai.. Ambiance bien meilleure qu'au lycée de province où j'étais, j'ai pu y rencontrer des gens intéressants et y devenir plus matûre ^^

Ane Onyme (2006-07-23T00:21:50Z)

Lycée Lakanal, (A/L), en HK2 :
Ambiance détestable :
- humiliations
- profs méprisants
- élèves soumis et pédants snobant les plus faibles
- compétition souvent vomitive
- manque généralisé d'autodérision

Programme de travail :
- nuits blanches
- gavages fastidieux
- dissertations
- créativité = tolérée tant qu'elle ne nuit pas au sérieux de l'élève mais peu estimée car suspecte.

Ruxor (2005-01-09T14:30:47Z)

J'ai remarqué la faute sur 5/2, effectivement, mais, bon, ne pinaillons pas. Je n'ai pas noté que le mot fantasme était orthographié bizarrement, mais si c'est “phantasme”, c'est tout à fait correct d'écrire comme ça.

Z4nt4c (2005-01-09T12:00:39Z)

Bonjour,

j'ai également lu le livre "N'oubliez pas de vivre" et si certaines choses sont certes vraies, d'autres sont exagérées. Je me demande dans quelle mesure ce livre est autobiographique (suicide de la personne en face de lui, etc). Par ailleurs, vous n'avez sans doute pas raté les quelques coquilles comme la définition du 5/2 (qui intègre selon lui entre la 1ère et la 3ème année, mais là ça fait plus 5/2 !!), et une écriture du mot "fantasme" qui me laisse rêveur (à moins que ce ne soit voulu).

Ruxor (2004-12-24T00:24:54Z)

Il me semble que j'étais tombé plusieurs fois, dans le temps, sur les blogs d'au moins deux hypokhâgneux qui m'avaient semblé assez intéressants (enfin, les blogs, au moins : pour ce qui est de leurs propriétaires je n'avais pas vraiment les éléments pour juger ;-). Mais je ne les retrouve pas (j'avais le vague souvenir qu'au moins l'un avait posté un commentaire ici, mais après consultation de la liste des URL associés aux commentateurs qui en ont laissé une, je ne suis pas vraiment éclairé. Pas plus que je ne trouve de piste en jouant aux « six degrés de séparation » sur la blogosphère (il faut dire aussi, et j'en profite pour râler, que beaucoup de bloggueurs ne donnent pas d'informations générales sur eux facilement accessibles, ce qui est un peu pénible quand on cherche rapidement à savoir sur quel genre de blog on est tombé pour se faire une idée si on est dans la bonne direction).

Par ailleurs, peut-être que les élèves de prépa sont globalement trop occupés à bosser pour tenir un blog (« weblog : occupation des oisifs » — Flaubert revu et corrigé pour le XXIe siècle).

Klyde (2004-12-23T23:00:50Z)

Merci koxinga.

koxinga (2004-12-23T18:22:43Z)

tu as ce blog-là d'un taupin qui a commencé à écrire quand il passait les concours : http://www.u-blog.net/Shaka/2003/04/29

celui-la, ca a l'air de se passer moyennemment : http://www.20six.fr/roninfight

Anatole (2004-12-23T14:42:56Z)

Thibaud de Saint Pol a été en prépa à Lakanal et est entré à l'ENS de Cachan et à l'ENSAE. Il a été khôlleur de maths pour la BL de Lakanal. D'ailleurs, la plupart des profs sont tout à fait reconnaissables. Le prof de français y est assez mal traité, et son comportement exagéré (il est vrai que c'est un homme un peu complexé, certainement pas un pédagogue confirmé, mais qui aurait sûrement été un bon écrivain). Sinon, il y a d'autres petites entorses à la réalité (c'est un hippopotame et non une girafe que le profsseur de philo de la deuxième année dessine sur les copies) et quelques hyperboles. Pour avoir été élève en province et à Paris, je peux dire que l'ambiance est nettement meilleure à Paris.

Klyde (2004-12-23T09:01:39Z)

Ce serait intéressant de lire le blog d'un étudiant en prépa.
Si vous en connaissez, je suis preneur.

cossaw (2004-12-22T15:14:01Z)

Je n'ai pas connu l'ambiance des "grandes" prépa. J'étais chez moi, gentiment, à Metz (Fabert), et je dois avouer que ce qui m'a surtout marqué était décorrélé de la prépa (situation familiale difficile ou être collé au lit pendant 3 mois en 3/2, par exemple). De la prépa, en fait, je conserve un souvenir assez tendre de franche camaraderie, peut-être parce que nous visions alors chacun autre chose - que la plupart nous avons ratés; je crois d'ailleurs que nos réunions impromptues ne s'en passent pas moins bien que parce que nous avons, en fait pour la plus part après l'école d'ingé, fini par retomber sur nos pieds…
Les moments difficiles de prépa ? Le manque de sommeil, le prof de physique qui ne comprenait pas qu'on préférât les mathématiques… et le fait de devoir se cacher pour certaines petites choses.
Quand au souvenir sur les résultats, je crois Ruxor que c'est une chose bien différente quand tu réussis ou quand tu rates… je me souviens du proviseur qui avance dans la classe, en 5/2, et annonce les noms des admissibles à l'X, à Ulm, à l'ENS Lyon, à Centrale et aux Mines… et ce en 5 jours ! Et puis aussi l'appel aux gars qui avaient intégré en 3/2 pour avoir les détails des notes affichées, par exemple à Centrale (où nous fûmes 7 de ma classe de 24 à nous rendre !)

En fait, c'est quelque chose qu'on laisse derrière soi. On s'en souvient agréablement à l'occasion (comme ici), où lorsqu'on reparle avec des élèves qui viennent juste d'en sortir (essentiellement pour leur expliquer qu'à l'école, c'est très, très, mais alors très loin d'être dans le même esprit). Et puis sinon, on laisse ça bien tranquille dans un coin de sa mémoire, un petit coin qu'on chérit ou déteste, c'est selon :)

pj (2004-12-22T14:01:03Z)

Je puis confirmer au moins que l'ambiance est excellente, y compris à Henri IV, indépendamment de la réussite personnelle de chacun.
Il faut signaler une différence fondamentale entre lettres et sciences : il y a de la place pour tout le monde aux concours en sciences, il y a 75 places en A/L à Ulm : moins que deux classes de khagne. Avant même les concours, le passage en seconde année est problématique, beaucoup plus qu'en sciences.
Cependant, dans tous les cas, la prépa est effectivement très "prenante" moralement (je parle d'expérience, je suis en plein dedans) et il FAUT savoir s'en sortir un peu de temps en temps, sous peine de ne plus pouvoir penser qu'au travers d'un cours de maths et d'un colloscope.

[Quant à R, c'est un ancien HX2, donc un monsieur respectable…]

pj-(HX2)

Ruxor (2004-12-22T13:28:31Z)

Et j'en connais un qui poste sur le blog de David Madore sans oser dire son nom. :-)

Je ne prétends pas qu'il n'y en a pas pour qui ça se passe mal, voire très mal (il y en aura toujours — l'idée serait de savoir arrêter à temps pour ne pas encaisser trop de dégâts). Ce que je réfute, c'est l'idée selon laquelle, pour la grande majorité des taupins, ça se passe très mal, au moins dans l'échantillon que j'ai pu observer (même si dans mon entourage immédiat il y avait peut-être de bonnes raisons pour lesquelles ça se passe bien, j'ai pu prendre la température de la classe tout au long de mes deux années de prépa). Ensuite, évidemment, les profs sont pour beaucoup : or il se trouve qu'aucun des enseignants que j'ai eus en prépa n'enseigne plus à Louis le Grand (sauf peut-être mon prof de maths de deuxième partie de sup), donc ça ne dit pas grand-chose.

Anonymous Coward (2004-12-22T13:17:38Z)

Je connais au moins une personne qui refuse depuis de me parler a moi ou a un quelconque de ses anciens camarades, une litteraire qui est partie au bout de 4 mois, une personne qui dit que dans sa classe ils se detestaient tous et qui comprend pas comment nous on peut faire des reunions d'anciens toutes les annees et une personne qui dit que son prof de physique etait un salaud et qui est partie en BL a Henri IV.

J'etais a Louis-le-Grand.

nycboy (2004-12-22T13:06:10Z)

La façon dont on vit la prépa, ça dépend généralement de son niveau par rapport à celui de l'établissement je crois…

En gros, si on arrive à suivre, ça va, c'est du travail à temps quasi complet c'est sûr mais c'est un cadre -certes priviligié- propice à l'étude.
Par contre, si on commence à décrocher, c'est l'horreur, parce que le rythme est soutenu et que le retard a tendance à s'accumuler, du coup.

Mais 2 ans, c'est rien du tout, 2 ans d'effort je pense qu'il n'y a pas trop à se plaindre. En plus les classes prépa ne coûtent pas cher, de même pour les concours.
Pensez que pendant ce temps, quasiment la moitié des étudiants en fac sont obligés de faire un petit boulot à côté pour se payer leurs études.

Moi on m'avait dit les pires horreurs sur mon lycée (du Parc à Lyon), rien de tout ça évidemment. Avec le recul, je garde de ces deux années un souvenir sympathique, rien de traumatisant. Ce sont les années où j'ai le plus appris, j'a i même parfois la nostalgie de cette époque.

Zazie-> le chinois, on peut l'apprendre dans beaucoup de grandes écoles d'ingénieur, et même partir en Chine comme certains de mes camarades de promotion, donc la prépa n'est absolument pas un mauvais choix… si tu as envie de devenir ingénieur évidemment ;)

Ruxor (2004-12-22T11:36:56Z)

Oui, il y a heureusement des gens qui vivent très bien la prépa. (Et ils sont assez corrélés avec ceux qui réussissent bien : de fait, il doit y avoir des liens de causalité dans les deux sens. Ça dépend des endroits, aussi : j'avais entendu les pires choses sur la réputation de Louis le Grand, et en fait elles étaient totalement infondées ; je pense que tant Louis le Grand que Henri IV ont des très bonnes ambiances en prépa.)

Zazie → Je connais au moins une personne qui a été très capable de faire du chinois après une prépa (et, en l'occurrence, après avoir intégré l'ENS Ulm en maths). N'est-ce pas, R ? (Ne nie pas !)

koxinga → Je suis d'accord que cette photo est excellente. Elle est parue dans le Monde de l'éducation et a été prise lors du concours '94 des ENS, cf. les commentaires sur <URL: http://www.eleves.ens.fr:8080/home/madore/weblog/2004-07.html#d.2004-07-22.0700 > et sur <URL: http://www.eleves.ens.fr:8080/home/madore/weblog/2004-07.html#d.2004-07-25.0702 >.

koxinga (2004-12-22T10:33:37Z)

il y a quand même des prépas plus ou moins sauvages… On peut être taupin et se laisser le temps de vivre (ceci dit, je ne suis pas parti pour finir à l'ENS non plus…). Est-ce que ça vaut le coup de passer deux ans de sa vie à trimer puis rester traumatisé ensuite ? même pour faire des études prestigieuses… Quand on voit que des anciens qui se disent eux-même épargé par cet enfer finissent par se shooter à l'umami…

Complètement hors-sujet, mais j'adore la photo que tu as pris sur le site de l'ens)

Zazie (2004-12-22T09:53:12Z)

Brrr… Et moi qui compte aller en prépa MP l'année prochaine !?
Je sais pas si je vais pas finalement renoncer… et aller faire des études de chinois à l'INALCO. Mais, à chaque fois que je dis ça, les GBC (Gens de Bons Conseils) me disent : fais prépa d'abord, c'est mieux, et puis tu feras toujours du chinois après… ce qui me semble d'ailleurs faux ; je ne pourrai pas faire du chinois ma vie après une prépa… Bref, je suis toujours dans le doute :-(

GG (2004-12-22T09:41:32Z)

Ma mère était morte en décembre. Cela ne m'avait sûrement pas aider pour mener à bien une première (et unique) année en classe prépa.

Pour moi, ça été l'enfer ; pas la peine de rentrer dans les détails. Cet enfer, c'est comme si je l'avais vécu "en spectateur lucide", avec cette lucidité qu'on dit propre aux dépressifs.

Même avec le recul des années - où rien ne s'est émoussé - , je m'interroge toujours sur cette période ratée de ma vie. Ai-je été affaibli psychologiquement au point de me fourvoyer dans tous mes jugements ? Ou bien ai-je été la victime d'un système infâme de sélection inique d'enfants privilégiés qui auront des droits à vie sous prétexte qui passent un concours à 20 ans ?

N'oublie pas de vivre (dans l'instant présent).

GG
---
Ambiance musicale : Vast - Free


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: d16aad


Recent comments