Comments on Quelques mèmes sur les relations humaines

phi (2004-06-28T12:38:16Z)

Tout à fait d'accord avec ta liste. Et je suis sérieux. Mais, bon, pour une bonne moitié, c'est un peu ce que tout le monde te dit depuis 1 an sur ton blog, non?
Quoique, pour certains aspects, plutôt que "ado attardé", je dirais "gamin attardé" voire "bébé attardé" (mais c'est très bien aussi!). Ah, prenons les devants avant de recevoir une réponse comminatoire: oui, je suis un gamin attardé (et je l'assume).

denis f (2004-06-28T08:21:13Z)

Pour la lecture de Proust, et puisque l'approche directe smble ne pas te convenir (la lecture d'Un amour de Swann pour commencer est peut-être plus facile),essaie le délicieux livre d'Alain de Botton ("Comment Proust peut changer votre vie", <URL: http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2264033568/qid=1088410540/ref=sr_8_xs_ap_i7_xgl14/402-3953486-6200924>) et, tant qu'à faire, ses autres livres aussi (en anglais, alors :-)), par exemple son premier : essays in love (<URL: http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/0330334360/qid=1088410710/sr=1-5/ref=sr_1_11_5/026-4944755-5610048>), qui devrait te donner quelques autres memes à moudre…

Anonymous Coward #1086 (Népomucène) (2004-06-28T08:05:58Z)

Houellebecq écrit dans "Plateforme" que les relations humaines sont rarement compliquées, "souvent insolubles mais rarement compliquées" (je ne suis pas sûr du caractère textuel de la citation mais l'idée est là).

Anonymous Coward #1084 (2004-06-28T00:59:31Z)

voilà bien des choses justes… à quand la mise en pratique?
on devrait y ajouter: le sentiment le plus négatif est l'indifférence. Même les remarques les plus perfides trahissent malgré tout une reconnaissance minimale.

Ruxor (2004-06-28T00:03:28Z)

Je ne voudrais pas avoir l'air inculte, mais même avec toute la bonne volonté que j'ai essayé d'y mettre je n'arrive pas à ne pas trouver Proust profondément ennuyeux. C'est sans doute révélateur de mon manque de maturité (je dis ça très sérieusement), mais décidément je ne peux pas trouver cet écrivain intéressant (je suis intellectuellement conscient du fait qu'il avait sans doute du génie, mais j'y suis totalement aveugle).

Anonymous Hero (2004-06-27T22:04:54Z)

Je ne voudrais pas avoir l'air pédant, mais ce serait peut-être le moment de lire Proust… La solitude des vacances à Paris s'y prête bien, généralement.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 44b8e0


Recent comments