Comments on Procrastination

lanael (2005-11-30T16:36:29Z)

David ne réflechissez pas, faites, ce doit rester un impératif qui s'impose à vous comme une évidence absolue. Il faut prendre le "il faut" comme une nécessité fondamentale, comme se lever le matin.

Ou aller à l'église ? pfff…
"Ne réflechissez pas"… excellent conseil, bravo.

René André (2004-12-17T23:04:28Z)

J'ai lu l'ensemble des commentaires. Certains m'apparaissent commes des psychologisations surtout si on considère la procrastination comme une stratégie efficace pour passer à travers des choses qui nous rebutent. Certians procrastinatuers sont très efficaces. Je trouve plus intéressant de pesner en termes d'odre de priorité. Je priorise le bon temps, les amis, ne rien faire ou le travail. Sauf, que la procrastination est toujours vu sur la seule angle du travail, un ordre de priorité qui s'est imposé sournoisement. Au canada, les statisques démontrent que les gens n'ont jamais autant travaillé, tellement que les maladies liées à la surchage grimpent en flèche.

Ruxor (2004-05-01T22:32:37Z)

papageno: C'est le nom d'un personnage d'un roman que j'ai écrit quand j'étais petit. À part ça, ça ne veut rien dire de précis.

phi (2004-05-01T21:53:48Z)

papageno:
J'ai une hypothèse: 'uxor' en latin est la femme, l'épouse. Donc Ruxor serait celui qui retourne à l'état de femme? On peut imaginer qu'il s'agit d'une référence à la mère.
Par ailleurs, cela semble corroboré par les initiales que revendique notre éminent camarade, D.A.M (et non D. M.).

papageno (2004-05-01T19:06:01Z)

A propos du mot 'Ruxor', ça vient d'où? excusez-moi si je suis le 76ème à poser la question…

phi (2004-05-01T18:12:29Z)

Excuse-moi ô Ruxor!
Non, Mouton, tu n'as pas à douter des intentions pures de Ruxor: il n'a pas b… depuis 432 jours et comme tu peux le constater, il n'en souffre pas mais au contraire redouble d'énergie à remplir son blog.
Tu n'as pas de raison non plus de t'inquiéter: certes, il apprécie les moutons autant que Jesus-Christ les cochons, mais contrairement à ce dernier, il n'a pas d'homme possédé à exorciser, donc tu as des chances de ne pas être précipité dans un abîme.
D'ailleurs tu n'as pas de raison non plus d'être dans l'incertitude puisque Ruxor a bien insisté sur le fait qu'il ne soufaitait pas que les personnes avec qui il couche aient les qualités qu'il a lui-même en si grande abondance.

Et puis, en français, on n'admet pas le verbe "procrastiner": ce serait inutile puisque nous avons "ruxoriser".

Ruxor (2004-05-01T12:51:41Z)

Vil phi, veux-tu arrêter de semer peur, incertitude et doute dans l'esprit des innocents Moutons ?

Mouton (2004-05-01T11:49:22Z)

phi : Je suppose qu'il faudrait demander à Ruxor lui-même… Cela dit, en ce moment, il semble qu'il ait plutôt tendance à remettre ce qu'il doit faire à plus tard, donc je ne suis pas sur qu'il réponde avant longtemps :-)

phi (2004-05-01T08:03:50Z)

mouton: je ne sais pas si tu es passé au second "rang des choupinous"…
Il va falloir aménager un dortoir de choupinous à côté de son appartement. Ne pas pouvoir choisir son amant au dernier moment serait une contrainte insupportable!

Mouton (2004-05-01T00:32:52Z)

phi : Comment ? J'ai des concurrents ?

phi (2004-04-30T20:31:11Z)

Avec tous ces choupinous, le Ruxor devrait être comblé! À moins qu'il ne soit blasé?

Gabrielle (2004-04-30T19:49:26Z)

Je suis d'accord avec Waves : il faut. Pour être heureux (en définitive c'est e çà qu'il s'agit), il faut (en particulier) pouvoir être content de soi, c'est-à-dire satisfaire à sa propre exigence de soi.

Mouton (2004-04-30T19:24:41Z)

Ghalys : Nous, à l'École, on n'a pas attendu pour decerner la plus haute mention de reconnaissance de notre cercle. Ruxor est notre Conscrit Honoris Causa. Cela lui donne entre autre le droit d'enseigner à l'École les règles d'Arcanoïd, de piocher parmi les conscrits pour augmenter les rangs des choupinous, et de participer aux soirées que nous organisons.

Nicolas (2004-04-30T18:47:21Z)

Ou le tout nouveau prix Abel.

Ghalys (2004-04-30T13:59:28Z)

Mouton:
Une médaille Fields alors ?

Mouton (2004-04-30T03:09:52Z)

Ghalys : il n'y a pas de prix Nobel, en mathématiques.

Anonymous Coward #871 (Charly) (2004-04-29T22:07:23Z)

La procrastination ? Demain j'arrête.

maher (2004-04-29T16:01:05Z)

Ca me rapelle une entrée de mon blog ça … :)

Vu ton rapport avec la psychanalise, je te conseille le coatching :)

Ghalys (2004-04-29T14:15:45Z)

Si ta procrastination t'oblige à faire en mieux ce que tu devais faire il y a longtemps, ta thèse te vaudra le prix Nobel.

(Je suis méchante aujourd'hui).

Anonymous Coward #869 (bidibulle) (2004-04-29T11:06:40Z)

Au fait dans ce cas la, fo pas ecouter du Dominique A, sinon on a envie de sauter par le velux…

Anonymous Coward #868 (bidibulle) (2004-04-29T10:36:20Z)

Brillante analyse phi…
Waves: se lever le matin n'est pas une obligation. Surtout quand on est depressif…
C'est un effort important dans ce cas la. Et des fois on n'y arrive plus: la c'est la catastrophe.
A ce moment la tout est un effort: nettoyer son appartement sa chambre, se laver, se faire a manger, penser…
C'est pas agreable la depression.

Anonymous Coward #867 (Jeff) (2004-04-29T10:05:21Z)

J'ai approximativement le même problème, quand on m'envoie un mail, qu'on me laisse un message, je mets un temps fou à rappeller, parce que "Oh, je ferai ça plus tard". Du coup, il arrive que je mette environ une semaine à rappeller, parce que je culpabilise de ne pas l'avoir fait rapidement, et parce que j'ai peur qu'on m'en veuille pour ça.

Chrodegang (2004-04-29T09:18:32Z)

Je n'ai pas bien compris la fin de ton post…
Tu écris qu'un message indiquerait : "David Madore est en vacances et vous em****e si vous avez besoin de lui."
Bon, tu veux m'emmener quelque part pour les vacances. Je veux bien, mais où ?
PS : je crois que tu as fait une faute d'orthographe, il n'y a que trois étoiles à emmener… ;)

Anonymous Coward #866 (2004-04-29T09:00:27Z)

Je suis DH, au fait.

Anonymous Coward #866 (2004-04-29T09:00:12Z)

Complètement d'accord ave phi. Ca explique une grande partie de ma flemme, ça.

phi (2004-04-29T08:47:28Z)

Waves, ce n'est pas évident du tout d'agir pour satisfaire une "nécessité fondamentale" qui n'est pas physique… C'est un problème des gens qui ont pu fonctionner avec une motivation naturelle durant toute leur jeunesse et n'on jamais appris à travailler (au sens du travail forcé!), parce que le travail s'est longtemps trouvé coïncider plus ou moins avec leur plaisir.
Ska, je crois que le problème n'est pas la contrainte (il n'y en a quasiment pas!) mais la dépression larvée. Ce n'est pas parqu'il semble calme (voire asthénique) que Ruxor est guéri des idées qui l'obsédaient et des désirs inassouvis.

Ska (2004-04-29T06:59:39Z)

Ah, parce que chez toi, waves, ça marche ? Peut-être que ça marche, en effet, mais je doute que ça te satisfasse au fond. (Et si ça te satisfait, eh bien je ne t'envie pas.)

Je donnerais à Ruxor exactement le conseil inverse : pour faire les choses, il faut que tu aies fondamentalement envie de les faire. Si tu ne les fais pas, c'est que quelque part, tu n'en as pas envie, tu ne les fais pas pour toi, mais pour les autres, et ton sentiment de culpabilité vient du fait que tu n'es pas capable de te forcer à faire quelque chose pour les autres. (Même si tu as l'impression que c'est toi que ça handicape, genre tu ne réponds pas à un mail qui pourrait être important pour ton propre avenir, c'est qu'il y a quelque chose en toi qui _ne veut pas_ répondre à ce mail.) Essentiellement, tu subis des contraintes, et tu en as fondamentalement marre des contraintes. Même celles que tu t'imposes à toi-même. Alors, libère-toi des contraintes ! Prends conscience que si tu ne fais pas telle ou telle chose, fondamentalement, _ce n'est pas grave_. Le monde ne va pas s'écrouler. C'est peut-être difficile à admettre, mais le monde _peut_ tourner sans David Madore, si si. Alors, relax. Cool. Envoie chier quelques personnes, ou juste oublie-les à la touche Delete. Mets ta TODO-list à la poubelle. Fais du nettoyage par le vide. Prends quelques jours de vacances avec la ferme décision de _ne pas_ rattraper le "retard" que tu prendras. OK, à certains yeux, tu seras quelqu'un qui ne tient pas ses engagements ; mais c'est déjà ce que tu es. Sois ton propre secrétaire qui dit que tu n'es là pour personne et que tu les emmerdes : non seulement ça te fera du bien, mais en plus ce sera plus honnête.

Quand ton esprit se sentira libéré de ces contraintes, alors tu auras à nouveau envie de faire des choses, et tu les feras.

waves (2004-04-29T06:33:14Z)

David ne réflechissez pas, faites, ce doit rester un impératif qui s'impose à vous comme une évidence absolue. Il faut prendre le "il faut" comme une nécessité fondamentale, comme se lever le matin.
Et, comme dit Manu, ne faites pas les choses dans l'attente d'un sentiment de satisfaction ou de plaisir que pourrez en prendre, faites les choses parce qu'il faut, vous aurez le leger contentement de celui qui a bien fait ce qu'il fallait faire.
Forgez votre volonté, libérez vous de la chappe du "penchant" et faites valoir votre "liberté"!


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 2fd849


Recent comments