Comments on A little guide for the time traveler: part one

Karl P (2004-03-11T11:47:20Z)

With monochronic time travel the apple experiment, that I described must be impossible to perform.

If no apple was seen the arrive at 12:00, it must be either impossible to place the apple from the fruit bowl into the time machine to send it a hour back in time at 13:00 (perhaps someone eats it) or if the apple is so placed into the time machine, the time machine does not function as required.

If an apple is seen to arrive at 12:00 then one can not eat the identical apple in the fruitbowl or prevent it from going into the time machine to be transported back to 12:00. If one could duplicate the apple exactly, one then could eat the original apple, if the duplicate apple goes back in time.

Anonymous Coward #669 (Tofas) (2004-03-10T22:43:50Z)

Si le voyage dans le temps polychronique dans le passé est possible, est-ce-que ça implique que celui dans le futur l'est également ? Si oui, quid du libre-arbitre ?

KITT (2004-03-10T20:12:50Z)

Imothep>>nan le cour du temps n'est pas changé tant que tu n'i interfère pas. Mais si tu modifie un évènement dans le passé, c'est la que tu va créer un nouveau futur différent que celui que tu a connu avant de partir dans le passé (bref je sais pas si c'est clair). Enfin pour mieux comprendre ma théorie, regardé la trilogie "Retour vers le futur"

Anonymous Coward #667 (imothep) (2004-03-10T18:23:51Z)

Pour ma part je considère que le voyage dans le temps monochronique est totalement aberrant, par le fait même qu'un évènement donné soit sa propre cause. On entre dans un cercle vicieux. C'est comme si il existait une boucle dans l'espace temps qu'on ne peut pénétrer.
Par contre les voyages polychroniques , du moins si j'en ai compris le sens me semblent plus probable. Disons que je ne suis pas non plus d'accord avc le fait que l'on puisse tuer son vieux pour modifier son présent (et ne plus exister et…) néanmoins je me dis que si un voyage dans le passé est possible(mieux vaut ne pas parler du futur) alors on ne se trouve plus dans le passé de son propre monde.On crée, disons, un monde parallèle au notre en tout point de vue semblable à celui qui était le notre jusquà la date de notre arrivée mais qui diffère de celui-ci à partir de cet instant. Ainsi on peut tuer son papa ou sa maman en toute liberté sans se soucier de sa propre disparition puisqu'alors on ne pourra plus apparaître dans ce monde mais ce n'est pas grave puisque ce n'est pas le notre.J'ai des idées sur le voyage dans le futur qui semblent "fonctionner aussi" mais je préfère arréter là.

KITT (2004-03-10T16:07:34Z)

La voyage temporel monochronique, je connaissais pas mais je ne crois pas que e soit cette version qui existe si un jour se genre de déplacement soit possible. Je serais plutôt du style à croire que si une personne peut retouner dans le passé, ben elle peut influencer se qui se passe pour modifier le futur.
C'est vrai que le monochronisme donne la sécurité de ne pas voir ou subir des changement intempestif dans l'espace temps où l'on se trouve, mais donc enlève aussi une grande partie de l'intérêt de se style de voyage.

Karl P (2004-03-10T15:04:00Z)

I've thought a lot about different types of time travel.

For monochronic time travel it is impossible to travel back in time to any time or place for which there was an observation of no arrival from the future.

One can consider polychronic time travel not to be time travel at all, but an approximation to time travel. One does not actually go to the past, but what the past would have been had you arrived there from the future.

Consider the following experiment: At 12:00, you see whether an apple appears in your time machine, just like a selected apple you've already got in your fruit bowl. If such an apple appears, you eat both it and the identical apple in the fruit bowl. If no such apple appears, you send the apple in the fruit bowl one hour back in time at 13:00 and then order a pizza for lunch.

Consider the same experiment, but with a clock instead of an apple. Instead of eating the clocks you send the clock that you received from the future back in time having noted what time it said.

phi (2004-03-10T00:06:58Z)

snif…
You don't have permission to access /PS_cache/gr-qc/pdf/0210/0210048.pdf on this server.

ce monde est vraiment trop injuste…

Anonymous Coward #664 (bidibulle) (2004-03-09T23:57:46Z)

Sur l'existence ou l'impossibilite des "Time Machines" on pourra consulter :
http://fr.arxiv.org/abs/gr-qc/0210048

Sinon ton idee de la mascarade est le theme d'un roman de John Varley dont j'ai deja parle intitule "Millenium" chez denoel.
C'est l'adaptation d'une nouvelle paru dans "Persistance de la vision" chez Folio

au fait je vais mieux. Merci pour ton mail Ruxor….

denis f (2004-03-09T22:12:07Z)

Décidement, j'insiste, David, tu devrais lire les deux nouvelles d'Heinlein ("By His Bootstraps", en particulier) et le roman de David Gerrold (pour une version polychronique). Cela dit, j'aime bien aussi cette idée de "mascarade"

Anonymous Coward #661 (fabien) (2004-03-09T19:17:09Z)

I just love the idea of masquerading! Definitely worth a novel…

Tatou (2004-03-09T17:50:38Z)

Monochronic ???

*takes the Harraps…*


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 04709f


Recent comments