Comments on Jeux de rôle pour apprendre à draguer

Instinto.com (2009-02-05T13:55:19Z)

Je pense qu il n 'existe pas une ,mais une variété infinie de solutions pour atteindre le regard de l autre, de quelque sexualité qu il s'agisse.

La démarche et/ou le regard , donc en quelque sorte le language du corps…les artifices et bien évidement ,l' ÊTRE.

Mais aussi la communication à travers le conscient et/ou l inconscient.

Le mieux , selon ma perception est d' envoyer un signal SUBTIL mais reconnaissable et de laisser faire les choses.

Un signal à la suite de l'autre forgera une probabilité de réactions positives si l on arrive à gèrer et exprimer correctement le négatif et positif.

Et aussi constater que le plaisir est dans la création d'une forme de communication et non seulement dans les resultats esperés.

Savourer sa personalité est déja un grand pas pour éveiller l 'interet chez l 'autre.

Et si il s agit simplement d' une drague à but de caractere sexuel , ne pas oublier que l 'acte une fois consommé à de fortes chances de n 'être satisfaisant que dans un sens…qui n ' est pas toujours dans le sens que l on pourrait croire.

Soit par le manque d 'experience d' un des partis ,dans l 'aspect emotionnel , instinctif , culturel , éducatif, experimental donc réferenciel.

Les differences s' attirent , mais qu est ce qu elles ont à s apporter?

Fahree (2004-03-06T12:06:14Z)

Ta morale est à chier. Ta timidité aussi. La solution, c'est une psychothérapie.

Anonymous Coward #625 (fabien) (2004-03-01T19:57:20Z)

L'idee du jeu de role est bonne, et a deja souvent ete eue (cf. entre autres le reportage evoque plus bas, ou il etait question, si on parle bien du meme, d'un bundle relookage + initiation a la drague pour cadres heteros trentenaires desesperes par leur celibat).

Elle est bonne a plusieurs titres : deja, evidemment, on evite beaucoup des peurs qui peuvent bloquer les timides. Peur de se prendre une veste XXL, de draguer dans des circonstances inappropriees, scrupules de "tromper" l'autre sur sa propre nature (puisqu'on est suppose se montrer sous son meilleur jour, j'imagine que ca peut etre un probleme pour quelqu'un qui a une mauvaise image de lui-meme)…

Mais aussi, le role du drague est au moins aussi important. Il aide a travailler son empathie, et donc a mieux anticiper/interpreter les reaction d'une eventuelle cible. Et puis, il ne faut pas oublier que la drague, ca se pratique a deux au moins (dans les configurations raisonnablement simples), et qu'une bonne moitie de l'Art de la Drague consiste a se rendre compte qu'on est drague et a y reagir de facon appropiree (de nombreux fiascos a mon passif pour avoir tarde a comprendre ca).

phi (2004-02-28T09:34:21Z)

ska et "lambda":
Étant donné mon enfance, virtualiser la réalité était une question de survie. Tout le monde n'a pas la chance de naître dans un environnement universitaire banalement névrosé. La rançon du second degré, c'est une forme de vague dépression.
Mais cela fait longtemps que je parviens à rentrer dans la réalité lorsque les circonstances sont favorables. Je lie connaissance plutôt facilement. Le problème est que souvent ça ne m'intéresse pas vraiment; et je ne cherche pas à m'hypnotiser pour croire le contraire. J'assume mon intellectualité. Bon, vous avez mon adresse…

ruxor: mon petit mot ne volait pas très haut mais si tu veux fréquenter certains milieux, il faudra que tu descendes encore infiniment plus bas… mais le niveau était-il en cause? n'était-ce pas plutôt un délit de lèse-Ruxor?

Ska (2004-02-28T04:14:58Z)

AC#570: si tu as des trucs pour éviter de prendre la vie réelle trop au sérieux, ça m'intéresse. Pour _ressentir vraiment_ que ce n'est pas grave quand ça rate. Pour avoir vraiment confiance en le fait que la prochaine fois ça marchera, et si ça ne marche pas ce n'est pas grave quand même.
J'ai du mal à prendre avec légèreté des choses dont l'enjeu, pour un partenaire comme pour l'autre, peut être particulièrement important.

Anonymous Coward #605 (lambda) (2004-02-28T00:47:42Z)

Quel gamin ce phi. Ce n'est pas une solution non plus que de tout prendre en dérision; au fond de lui-même, il doit bien sentir, quand même, qu'on ne peut pas rester perpétuellement au second degré, au-dessus de la réalité. Il faudra bien qu'il arrête de jouer, un jour.
Non, #570, David fait partie de ces gens qui ont un contact intime avec la réalité alors que d'autres la percevraient à travers un filtre complexe de sentiments. Il a bien plus d'imagination que la moyenne mais celle-ci s'exerce dans des mondes bien distincts du monde réel. Donc il ne peut pas jongler entre le réel et l'imaginaire dans l'exercice de la séduction. Il peut échanger avec l'autre sur les faits réels, il peut décrire son imaginaire, mais il ne peut pas interagir avec la subjectivité de l'autre, mélange subtil de réalité et d'imaginaire partiellement inconscient. Un monde imaginaire étant intrinsèquement personnel, il n'envisage même pas qu'une interaction soit possible à ce niveau. Il serait faux de dire qu'il recherche seulement le sexe: il veut en plus une expérience de son imaginaire (celui de l'autre est pour lui inaccessible).
Alors, un jeu de rôle de drague, pour apprendre à simuler un échange affectif alors qu'il n'y a que fantasme unilatéral? cela peut aider mais je crois toujours que David est un être capable de relations affectives. Gageons qu'il nous dira bientôt "ah, c'était seulement ça!".

Anonymous Coward #570 (2004-02-28T00:19:13Z)

tu voudrais faire de la thérapie de groupe sans le nom?
s'entraîner, c un peu la vie ca. tu crois pas que la drague c un jeu? quant ça rate, c pas grave. je crois que tu prend la vie reelle trop au serieux.
et puis ta tete est tellement parfaite que tu fais plus rien à l'exterieur d'elle.

BoB (2004-02-28T00:14:08Z)

Ruxor : super idée et je suis sur que tu trouveras une tonne de volontaires, ne serait-ce que pour s'entrainer avec toi.

cossaw (2004-02-27T21:59:05Z)

L'idée d'utiliser l'impro ou les jeux de rôles est très bonne, en effet.
Je sais qu'on l'utilise assez souvent pour forcer les gens à sortir de leur concon ; j'ai utilisé le théâtre et les jeux de rôle (surtout) pour me forcer à "entrer en contact" avec autrui, à oser prendre la parole en public, à apprendre à écouter ce que disent/font les autres, etc.
L'idée d'apprentissage de la drague existe bien dans des "écoles" spécialiées (je me rappelle d'un, reportage là dessus dans une émission assez crédible à l'époque, Envoyé spécial) ; c'était pour hétéro, certes, mais bon, le principe semblait fonctionner !
Un concept à lancer et faire fortune avec tous ces petits pédés qui traînent ?
MDR

phi (2004-02-27T12:11:27Z)

Ruxor, tu es drôle (je dis ça des fois que tu ne te l'imaginerais pas).

Nicolas (2004-02-27T11:58:11Z)

Ca peut être amusant, mais le fait que la personne draguée sache qu'elle l'est rend la chose assez difficile même si elle est sensée avoir un tempérament prédifini, donc ça fausse un peu les choses.

Ca pourrait être utile pour "prendre l'habitude" par contre, et donc être moins timide par la suite, ou bien se replacer mentalement dans un contexte "jeu de rôle" pour la vaincre (la timidité), alors que c'est la réalité.

Ruxor (2004-02-27T11:15:29Z)

phi, tu n'es pas drôle (je dis ça des fois que tu te l'imaginerais).

phi (2004-02-27T09:31:58Z)

Ah bon, ce n'est pas pas ce qu'on fait déjà sur un blog? Excuse le malentendu, je ne croyais pas que c'était sérieux.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 3fae87


Recent comments