Comments on Pour 21.90€, Julia hypnotise son mec

phi (2004-02-17T18:48:14Z)

fabien:
Sur les PC sous Windows, il y a une touche marquée "end" ou "fin" qui permet d'aller à la fin, même, de n'importe quelle page, même si elle est en Unicode UTF-7.
Sur les MAC, je ne sais pas par quelle séquence de menus sous-menus il faut passer.
Sous Linux, je ne sais pas quel module il faut recompiler ni quelle est la syntaxe de la ligne de commande.

Anonymous Coward #556 (Fabien) (2004-02-17T18:25:50Z)

ac#561 : on pourrait faire un lien vers une ancre #bottom au bas de la page, pour y arriver immediatement, tout en conservant l'ordre chronologique ? Bref, ca n'est pas une question super interessante, je le reconnais.

phi : a propos du caractere exagerant de la pub, je crois qu'il existe ; il est tres leger, mais comme la pub s'adapte a la realite pour toujours l'exagerer un tout petit peu, cette exageration s'integre, et meme si $exageration(t)$ est faible, $\int exageration(t).dt$ devient considerable sur un temps suffisamment long.

Mon propos n'est certainement pas de sauver les gens malgre eux, je suis tout sauf un missionnaire. Je souhaite juste que notre environnement favorise l'apparition d'un maximum de gens qui me plaisent, a moi, d'apres mes petits criteres subjectifs et arbitraires a moi. Et ce genre de pub est contre-productive de ce point de vue.

phi (2004-02-17T15:55:44Z)

fabien:
Justement, je n'ai pas l'impression que le miroir soit déformant. Je parle là de ce que je crois observer, et que je n'aime certes pas (après tout ce que j'ai vilipendé dans ce blog, ce serait dur qu'on croie le contraire!).
Le problème n'est en cela pas le même que le racisme auxquel une majorité des victimes sont opposées. Cela me semblerait très contestable de vouloir sauver les gens malgré eux. Je me dis même que si un miroir publicitaire était déformé, il se briserait de lui-même très rapidement. Quoique, cela est plus discutable si ça agit en fait sur le "mec" (cf. §3 Deimos (2004-02-16T18:48:38Z)).
En fait, cette pub me semble surtout banalement médiocre et me laisse plutôt indifférent. Y aurait-il de la jalousie derrière certaines réactions?

Anonymous Coward #561 (2004-02-17T13:06:53Z)

Mais si on regarde les nouveaux commentaires toutes les X minutes, last entry first est plus agréable.

Tout dépend du degré d'accoutumance :-)

Anonymous Coward #560 (Fabien) (2004-02-17T12:05:08Z)

Le miroir en question ne se contente pas de refleter l'attitude des gens, il les conforte dans celle-ci, et ce d'autant plus qu'il est deformant, ou au moins exagerant. Trouve-t-on souhaitable que les gens se complaisent et se renforcent dans ce genre d'ideal d'eux-memes ? Pas moi, essentiellement parce que je n'apprecie pas particulierement les relations avec ce style de personnes. Y compris dans un contexte sexuel.

Meta-remarque : s'il est pratique d'avoir les entrees du weblog "last entry first", pour les commentaires qui dependent generalement plus les uns des autres, "last entry last" me semblerait plus agreable.

phi (2004-02-17T00:18:59Z)

Les sous-vêtements de l'homme ne sont pas censés exciter la femme; par contre, ne voit-on pas des pubs similaires, par exemple avec la voiture? Il me semble aussi que pour les parfums où la situation est à peu près symétrique, les pubs justement sont assez semblables ppur hommes et femmes?
Finalement, ce que vous reprocheriez à C&A serait d'entretenir quelques clichés déplaisants quoique pas forcément dénués de réalité?
Proscrire cela serait un peu comme casser le miroir: ça donnerait bonne conscience mais ce ne serait pas forcément très utile tant que les supposées victimes sont consentantes.

Ruxor (2004-02-17T00:08:48Z)

Pour savoir où ils trouvent leurs mannequins, rappelle-toi, une partie de la réponse, c'est toujours : sous Photoshop. Ben oui, c'est triste, mais une bonne partie de ce qui est devenu notre canon de beauté actuel n'existe que sous la forme d'images retouchées pour gommer la moindre imperfection.

(Je ne dis pas que les modèles ne sont pas épatants avant retouche, hein…)

Ska (2004-02-16T23:48:11Z)

Chacun voit midi à sa porte, et aime ou déteste en fonction de ses propres démons.
Je n'ai pas trop aimé la pub dont on parle, car elle fait explicitement, comme le remarque Fabien, l'association entre argent et sexe - et c'est quelque chose qui me bonke très fort. Je suppose que c'était voulu ; néanmoins, c'est de mauvais goût, selon mes critères.
En revanche, toujours selon mes critères, je n'ai rien à reprocher aux pubs C&A précédentes, dont pas mal m'ont fait rire, et une m'a fait baver grave (ce qui ne m'arrive pour ainsi dire jamais devant une affiche publicitaire). Ces gens ont le sens de la communication, ils savent comment toucher leur public ou faire en sorte qu'on parle d'eux. C'est leur métier, ils le font bien, et s'ils choquent quelques féministes hardcore, je suppose qu'ils s'en foutent (et ils ont raison).

Enfin, j'aimerais bien savoir OÙ ils trouvent leurs mannequins, surtout.

Anonymous Coward #556 (Fabien) (2004-02-16T21:28:05Z)

Je sais que je vois le mal partout, mais une fille a poil qui me parle de ce qu'elle peut faire pour une vingtaine d'euro, ca cree des associations dans ma petite cervelle lubrique.

Je n'ai pas fait tres attention a cette pub, et n'etant plus a Paris je ne la verrai probablement plus, mais si je me souviens bien, la fille, non seulement est tres jolie, mais surtout a un physique "normal" : pour une raison qui m'echappe, peut-etre liee au maquillage, elle n'a pas l'air d'un modele. L'ambiance est plutot celle d'une "vraie petite copine" prise en photo par son mec avec un appareil quelconque. Cette sensation de verite un peu crue explique surement l'effet special produit par l'affiche.

Un googling rapide ne m'a pas permis de retrouver de pubs C&A, mais je me souviens avoir souvent ete choque par l'image que leurs pubs donnaient de l'Ideal Feminin. Elles promeuvent quasi-systematiquement la superficialite assumee comme must de la feminite (non pas que ca ne soit pas un mode de vie acceptable, mais je trouve genant que son eloge soit matraque en 4x3 dans tout le pays). J'ai bien aime aussi la petite jeune qui se tape un papy, avec des commentaires (lies respectivement a la fille et a son grison) tout ce qu'il y a d'explicites, il y a un an ou deux… Bref, en matiere d'image de la femme, C&A a un casier plus que charge, et donc, j'en suis persuade, c'est intenitionnellement que leur derniere affiche est tendancieuse.

Si j'avais envie de m'habiller chez C&A, et a fortiori si j'etais une femme, leurs campagnes publicitaires m'en auraient dissuade, et je suis un peu decu que cette reaction ne soit pas plus partagee.

Deimos (2004-02-16T18:48:38Z)

Mouais.
Une pub que je trouve plus "scandaleuse" (bien que ce terme me paraisse un peu fort dans ce contexte) est celle du bistro romain ("Alors ? Satisfaite ?"). Comme dit McM, la pub de C&A est en comparaison extrêmement classique.

En ce qui concerne la réaction d'un hétéro face aux affiches "homoérotiques aguicheuses", je ne crois pas qu'elle soit identique à celle des femmes hétéros face aux affiches "hétéro-érotiques aguicheuses". En effet, je pense que les hommes et le femmes ont des rapport au corps différents et je ne crois pas que les hommes (hétérosexuels) aient la même réaction que les femmes (hétérosexuelles) devant une affiche aguicheuse d'une personne du même sexe. Les femmes sont peut-être plus critiques face à ces affiches que les hommes.

En tant qu'hétérosexuel, je ne ressens ni répugnance, ni peur panique de me faire sodomiser ("l'homme hétérosexuel moyen, […] terrifié à l'idée que les pédés en veulent à son c**") en présence d'homos. Bien sûr, je regarde les affiches "homoérotiques" en mesurant la distance (plus ou moins grande, ça dépend si je me suis rasé ou pas) qui me sépare des canons de la beauté masculine. J'irais même jusqu'à dire que c'est une source de complexes (tout le monde en a je pense…). Mais j'y accorde beaucoup moins d'attention qu'aux affiches "hétéro-érotiques"… D'ailleurs, si je généralise (hâtivement sans doute) mon comportement aux autres hétéros, j'en viens à la conclusion étrange que l'affiche de C&A est regardée avec plus d'attention par les hommes que par les femmes… Peut-être C&A compte-t-elle plus sur l'impact indirect (le fait que les femmes sachent que leur "mec" va regarder la pub et qu'il va nécessairement les comparer au mannequin sur l'affiche) de sa pub que sur son impact direct (la réaction de la femme en regardant la pub, indépendamment de la présence d'une tierce personne) ?
En tout cas, les réactions du type "Pour 21,90€, Julia se fait baiser tout la nuit par son mec" me semblent excessives et sans grand intérêt.

phi (2004-02-16T12:35:00Z)

J'avoue que j'ai tellement peu de sympathie pour ceux qui s'offusquent d'une image qu'il leur suffirait de ne pas regarder que j'aurais tendance à défendre toutes les pubs les plus provocantes, quand bien même je serais opposé au contenu lui-même.
Plus c'est dérisoire, plus ça attire les opinions ineptes. Ce qui est ahurissant, c'est que la "Justice" ne vaut guère mieux. Une injure à ministre: 1 mois de prison ferme. Tabassage d'un prof: 1 mois avec sursis. Détournement de plusieurs centaines de millions d'Euros au profit d'un parti politique: 6 mois avec sursis, et l'on s'émeut encore de la sévérité inédite du jugement.
Quant à "hypnotiser son mec", je trouve ça surtout tristement réaliste. Le publicitaire aurait pu avoir le sens de l'humour "Julia a séduit son mec grâce à son esprit plein de finesse" en pointant quand même le sous-vêtement d'une flèche avec le prix, au cas où… Qui oserait prétendre ne pas être séduit par des conneries comme le physique et plus généralement le look? Qui n'en reste pas à cette première image, comme hypnotisé?
Enfin, "ce n'est pas à la pub de le leur dire", peut-être, sur la planète Ruxor où les gens pensent d'eux-mêmes… La pub, ce n'est presque que ça: "regardez comment X est super-heureux grâce au produit Y". Aucune info sur Y lui-même, bien sûr, ou des infos trompeuses. Au moins, ici, ça ne prétend pas être de l'information.
Ce qui est incroyable, c'est qu'une affiche puisse susciter davantage d'émotion que, par exemple, l'autodafé d'un homosexuel. Un traitement que les meutriers n'auraient même pas infligé au meutrier d'un des leurs. Comme si un bonheur hétérodoxe était plus insoutenable que le meurtre d'un parent. En fait, il n'y a pas de paradoxe: le pédé n'était pas un homme mais une vermine à détruire. Et là, les images de la pub n'y sont pour rien.

cossaw (2004-02-16T09:35:04Z)

Toujours la même problématique.
Je ne suis en rien choqué par des images qui ne sont pas du ressort de ma sexualité. Il me parraît agançant de toujours vior des filles à oilpé alors que je préfèrerais de loin vior des hommes dans ces positions (je repense avec émoi à une campagne de pub cet été pour Lacoste…)
L'utilisation du coprs comme objet commercial n'est pas neuf, mais c'est la réification de celui-là qui me parraît dommageable.
Une femme en petite tenue vantant de la lingerie féminine : ben oui, c'est normal. Une pénis enlatexé ça me paraîtrait aussi normal - pas pour le grand public, cependant :-p. Je ne me rappelle pas avoir vu ça, même dans une revue pédé… alors que je l'ai vu en Angleterre. J'ai la preuve chez moi, dans un gratuit, genre e-male ou i-llico.
Tout ce qu'il faudrait c'est être capable de s'affranchir de certains préjugés, qu'ils soient machistes ou féministes, mais là, c'est loin d'être gagné.

Anonymous Coward #551 (lambda) (2004-02-16T00:28:49Z)

ah non alors! c'est fini les insultes? si le pape se dit catholique, c'est son problème. Mais on ne peut pas insinuer ainsi que quelqu'un soutient une institution qui, lorsqu'elle était au pouvoir, a causé des millions de morts. Pourquoi pas le traiter de nazi pendant que vous y êtes?

Ruxor (2004-02-16T00:20:30Z)

AC #553: Is the pope a catholic?

Anonymous Coward #553 (2004-02-15T22:32:08Z)

Pédé

Anonymous Coward #551 (lambda) (2004-02-15T19:27:17Z)

mieux:
"Pour 21,90€, Julia gagne 219€ de l'heure"

Anonymous Coward #552 (Paume) (2004-02-15T19:24:01Z)

C'est vrai qu'elle manque peut-être d'imagination cette pub. Je vois bien la même, les sous-vêtements par terre, et Julia à poil sur son lit.
"Pour 21,90€, Julia se fait baiser tout la nuit par son mec"

Anonymous Coward #551 (lambda) (2004-02-15T19:19:09Z)

Pour les préservatifs, le plus fort, c'est qu'il y a même des gens qui en achètent et ne les utilisent jamais!

Anonymous Coward #549 (McM) (2004-02-15T18:32:04Z)

Beuhhhhhhh, si ca ne servait pas à séduire, y'aurait qu'un modele pour tout le monde !
Et C&A a tout fait le droit d'augmenter ses ventes sur ce produit :) t'as été voir s'il était pas en promotion ?

Tu t'entends parler (ecrire), une marque devrait décider de ne pas faire de pub pour un produit sous pretexte qu'il y a un risque !!!! C'est délire quand meme :)

Ruxor (2004-02-15T18:12:45Z)

C'est sûr que vendre de la lingerie féminine sans montrer une femme en sous-vêtements, ce n'est pas facile. (M'enfin, on arrive bien à vendre des préservatifs sans montrer un pénis : les créateurs de publicités ont d'autres tours dans leur sac que juste montrer le produit en situation d'utilisation normale. Enfin bon.) Remarque bien que C&A vend toutes sortes de fringues, et cet article n'est pas une promotion spéciale ou quoi que ce soit, donc ils pouvaient toujours choisir autre chose pour éviter le risque : c'est plus le nombre de femmes dénudées qu'on voit que telle ou telle affiche précise qui me semble poser problème.

Non, la photo n'est pas outrement scandaleuse. Mais le slogan, lui, il me pose problème : un soutien-gorge, ce n'est pas un accessoire d'hypnose, et si les femmes ont évidemment le droit d'en porter tel ou tel type pour avoir l'air plus sexy, ce n'est pas à la pub de le leur dire, d'autant plus qu'on ne voit jamais ce genre d'argument pour vendre des sous-vêtements masculins.

Anonymous Coward #549 (McM) (2004-02-15T17:39:31Z)

Ah tiens je suis content que tu parles de cette pub. Je l'ai vu aussi sur la ligne 7 à chatelet avec donc les taggues. Et je me suis demandé, en réfléchissant longuement, ce qu'elle pouvait avoir de choquand / dégradant / etc. pour la femme.

C&A veut vendre / fait une promotion sur un ensemble de sous vetement. Jusque là tout va bien, y'a rien de mal à ça !
Bien, comment présenter un vetement autrement que sur un modele ? On met une femme en sous vetement (pour vendre le sous vetement) : jusque là c'est toujours basique !
A-t-elle une position aguicheuse ou dégradante ? non elle se tient bien sagement.
Y a-t-il un accessoire exotique (barre de strip par exemple) ? non, enfin j'ai rien trouvé.
Un slogan scandaleur ? la femme veut séduire SON mec, ça me parait etre le lot de pratiquement tout le monde.

En fin de compte, j'ai absolument rien trouvé dans cette pub. C'est une pub extremement classique, pour un produit de tous les jours, mis en situation minimaliste.

Les refractaires aux pubs commencent à dire n'importe quoi (enfin, encore plus qu'avant :)), ils se ridiculent d'autant plus.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 7eb3d1


Recent comments