Comments on Où l'on reparle de mon (non-)look

phi (2004-02-01T22:39:11Z)

bon, certes, le fichier ne fait que 10kB…

J'en profite pour poser une question: qu'est-ce qu'une couleur fluo?

J'aurais tendance à dire que c'est une couleur qui renvoie plus de lumière dans le spectre considéré qu'elle n'en reçoit, par exemple en réémettant sous cette couleur d'autres longueurs d'onde. Cela serait d'autant plus facile que la couleur est saturée.

Un blanc fluo serait néanmoins possible en redistribuant des UV (voire les IR) dans le spectre visible (serait-ce le cas de la neige?). Et comme je le remarquais finement, il ne peut y avoir de gris fluo.

Je ne suis pas sûr du tout de cela car les couleurs brillantes (qui renvoient davantage de lumière *de la couleur* dans une direction) devraient alors donner la même impression. Je ne suis pas sûr du contraire non plus car je ne connais pas de couleur à la fois en brillant et en fluo.

phi (2004-02-01T12:40:12Z)

dis, tu ne crois pas que tu exagères?
- tu as réussi à dégoter un appareil numérique SANS autofocus?
- tu sembles déprimé (pour ne pas dire plus); c'est voulu? en 1999 <URL: http://www.april.org/actions/rms/20061999/photos/picture-023.html> tu étais bien mieux (de ce point de vue, déjà).

Et puis, pour le tee-shirt, ce serait encore plus drôle d'en porter un avec "personne ne sait que je suis gay" tout en enserrant tendrement un garçon.

Ruxor (2004-02-01T01:17:44Z)

Bah, je regrette rarement d'avoir rencontré quelqu'un.

Pour ce qui est de la diversité de ma page de photos, à part la longueur des cheveux, la présence ou absence de lunettes et l'éclairage (je crois que tout le monde peut avoir un air vraiment différent selon l'éclairage), il y a l'angle et la distance de prise de vue qui change et ça peut faire d'énormes effets.
La variation de la couleur de mes yeux (qui au naturel sont tout à fait bleus), c'est un effet général sur les objets bleus photographiés à la lumière artificielle (incandescente, même halogène) : comme la source de lumière est pauvre en courtes longueurs d'ondes, ils s'assombrissent, et deviennent marron lorsqu'on effectue une correction des blancs. La photo où j'ai les yeux les plus bleus a été prise à la lumière solaire. Quand j'ai appris un peu de colorimétrie, j'ai réussi à faire des corrections plus agressives de la balance des couleurs pour rendre à mes yeux leur « vraie » couleur (j'ai aussi pris quelques photos à la lumière fluorescente pour atténuer l'effet en question).

J'ai pris une photo de moi debout, elle est vraiment très mauvaise mais c'est déjà quelque chose : <URL: http://www.eleves.ens.fr:8080/home/madore/images/maphoto24.jpg >.

Anonymous Hero (2004-02-01T00:05:01Z)

Ce serait un grand honneur de vous rencontrer, surtout pour une si noble cause, mais je crains que mes talents de styliste ne soient à ce point limités que vous finissiez par regretter d'être venu…
Ce qui me plaît, c'est l'infinie diversité de votre page de photos, où vous êtes tantôt la copie de mon ancien co-box de khâgne (je vous promets que ce n'est pas un compliment!), tantôt la réincarnation de Joe Dallesandro, en passant par l'adolescent irlandais léger et enigmatique. Vos yeux sont parfois marrons, parfois bleus (jusqu'au bleu-mers-du-sud), et votre non-look vous rend profondément multiple. La photo que je préfère est celle du 12 juin 2003 (vous voyez que nous n'avons pas les mêmes goûts), et je vous imagine assez bien comme ça, mutatis mutandis, bien sûr :
<URL: http://www.soniarykiel.com/images/IM3_MP_SRH_DEFILE_01.jpg >.
Je vous accorde que ce n'est pas très original, et que le vert ne va pas à tous les blonds (qui se transforment alors en hobbits), mais cela pourrait être une belle hypothèse, sinon un bon début…

phi (2004-01-31T23:58:46Z)

Non, Ruxor n'est pas cou de jatte: voici une photo de Lui "en pied":
<URL: http://www.april.org/actions/rms/20061999/photos/picture-036.html>
(plus quelques autres en cuisses ou buste)

Argh, il est en bleu avec un sac à dos noir… je croyais que mon non-look était unique, c'est raté.

phi (2004-01-31T22:50:41Z)

Certes, on a toujours un look au sens large, le problème est de savoir si les gens le perçoivent comme voulu ou non, et cela dépend bien sûr du contexte. Si tu te promènes avec un pull rose fluo et un pantalon moulant, cela ne fera guère de doute. Si tu portes simplement un sweat à capuche, tu as certes un look jeune mais cela n'est pas saillant. La banalité laisse une marge de manoeuvre considérable. Donc, par "gens à look" (j'avais assez mal placé les guillemets), j'entends ceux qui, dans ce domaine, sortent délibérment de la moyenne. Et ça reste subjectif et arbitraire, certes.
En fait, je ne verrai pas d'inconvénient à ce que quelqu'un exprime sa personnalité par des signes extérieurs si cela n'était le plus souvent factice: on apprend surtout ce que la personne veut paraître, pas ce qu'elle est. Bien sûr, il y a parfois des signes subtils, mais assez peu lorsque le look est conçu par un professionnel. Ainsi, j'aurais aimé avoir un K-way de la couleur vert vif qui sert pour les billets de 50€ (?) mais cela n'existe pas et lorsque cela existera, je serai confondu avec 99% de snobs: donc intérêt nul en tant que signe de reconnaissance. En plus, je n'ai pas spécialement envie de me singulariser, et sûrement pas dans une foule anonyme. Et lorsqu'elle ne l'est pas, je cherche plutôt à me fondre dans la masse (comme ici, quoi!).
Donc je m'habille très banalement, de façon variée et fonctionnelle; j'évite quand même de faire mes cours en short (surtout depuis que je me suis fait virer d'un amphi de Jussieu par un appariteur).
Quant aux étiquettes, j'ai l'impression d'avoir été étiqueté un peu vite… Prenons un exemple au hasard: diverses personnes en quête d'identité affective se disent homosexuelles alors qu'elles n'ont pas de telles relations; je ne dirais pas, sauf provocation, qu'elles n'y ont aucune potentialité; simplement, cela me semble ridicule de mettre l'étiquette "pomme Granny Smith" sur la fleur. En outre, cela peut fausser le parcours en indiquant un mirage.
Non seulement il ne me semble pas utile de courir après les étiquettes, mais il ne faut pas se croire obligé de leur offrir une surface bien régulière qui colle bien: les gens passent leur temps à vous réduire à une étiquette avec tout leur système de connotations (pédé=folle, etc.).
Je crois que tu devrais accorder moin d'importance aux étiquettes sociales; par contre, c'est un passage important, dans une relation sexuelle, à l'adolescence (parfois tardive), quand on explicite verbalement son désir. Avec le temps, tel type de relation peut devenir exclusif: alors seulement on mérite, à quelque sens du terme, l'étiquette.

Ruxor (2004-01-31T15:38:07Z)

Anonymous Hero: La photo de moi en pied, je n'ai pas, et je n'ai personne pour la prendre non plus. En revanche, il est possible de me rencontrer (enfin, si « on » n'habite pas trop loin, évidemment), ce qui permet sûrement de se faire une idée plus précisément que n'importe quelle photo.

phi: Je ne tiens pas spécialement au noir, il se trouve simplement que c'est plus facile de trouver des vêtements noirs assortis que pour n'importe quelle autre couleur. Mais j'aime aussi les couleurs très vives (voire fluo), par exemple : simplement, c'est difficile d'y trouver quelque chose de pas hideux alors qu'en noir ça se fait beaucoup mieux.
Quant au fait d'avoir un look, il ne faut pas se leurrer, tout le monde en a forcément un. À moins de ne jamais se montrer en public, on doit bien avoir une apparence ou une autre, fût-ce celle de la plus complète banalité (qui est beaucoup plus normatrice, finalement, que n'importe quel look formaté qu'on pourra imaginer). Les gens qui refusent les étiquettes m'énervent parce qu'ils s'en mettent une de ce fait, celle de personne prétendant refuser les étiquettes (et de ce fait, contradictoire).

Évelyne Thomas: Bah, je veux bien passer à *C'est mon choix*. Je refuse seulement de regarder cette émission.

Anonymous Coward #482 (Evelyne Thomas) (2004-01-31T13:57:30Z)

MON CONSEIL : FAIS TOI RELOOKER PAR "C'EST MON CHOIX" ET SON EQUIPE DE STYLISTES,COIFFEURS ET MAQUILLEURS

phi (2004-01-31T09:03:05Z)

mais c'est très mignon le sweat à capuche! Par contre, tout en noir, ça évoque ces personnages à colorier… Tu n'aimes vraiment que le noir ou bien c'est pour marquer quelque dépit?

Je n'aime pas les gens à "look"… Ça m'évoque toujours ces gens qui se maquillent par dessus leur crasse. À mon avis, comme souvent d'ailleurs, deux questions à se poser:
- mon look m'atil empêché de plaire à X (qui m'intéresse)?
- mon look m'atil fait déplaire à Y (qui ne m'intéresse pas) inutilement?
Au delà, ce devrait être l'indifférence.

cossaw (2004-01-31T07:54:20Z)

Tu devrais poser ta candidature a Queer eye for the gay guy…
Je suis encore plus perdu sur la mode que toi, j'en ai bien peur. Ca n'a aucune espèce d'importance pour moi.

Anonymous Hero (2004-01-31T02:29:36Z)

Il faudrait une photo de vous en pied (beaucoup plus simple qu'une embuscade d'espions de Sonia Rykiel devant Orsay), pour relever le défi…
Mais si "le style, c'est l'homme", alors un look ni bourgeois ni racaille, moins négligé que confortable correspond peut-être à un garçon qui ne cherche ni l'âme soeur ni la baise, se méfiant du sYsTèMe de la mode.

Identité et musique, personnalité et vêtements ? Ruxor chercherait-il à s'évader de l'adolescence ?
L'année commence bien ;-)


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 09e369


Recent comments