Comments on Les objets et moi

alina (2004-01-13T07:46:17Z)

C’est mon portrait, quoi, mais au lieu du sac à dos j’ai toujours eu ma bagnole. Avant qu’on me l’aie volée avec toutes mes assurances-névrose, j’y avais dedans une mini-valise avec tout ce que je réputais indispensable au cas où j’eusse eu le besoin de voyager sans pouvoir rien programmer (voilà : la névrose du tout controller) : radio, appareil photo, couteau mille outils, torche Maglite mini, un livre d’Agata Christie, cahier, gomme et crayon, mini nécessaire secours plein de pansements divers et de l’Aspirine, mini necéssaire toilette, mini nécessaire chaussures (oui !!!). Je ne parle pas d’une autre valise pour mon fils, avec tout le necéssaire, placée dans le coffre ensemble à toutes les choses que je trouvais utiles en cas de panne.
Ce n’est pas seulement une névrose, ou une blague. Laissons aller les psy, je les prends avec les gants jaunes, comme on dit en Italie : c’est-à-dire avec de la méfiance affectueuse. Je crois que ça vient d’un profond besoin de n’être pas sans aide dans un moment de besoin, c’est-à-dire presque toujours, et si en plus cette aide peut servir aux autres, voilà, c’est mieux. Oui : c’est bon pour l’ego, c’est bon pour l’orgueil, et quand on trouve que je suis surprenante parce que je tire de ma trouse de beauté, au milieu d’une randonnée en campagne, du savon en feuilles (à la lavande), je grandis d’un Km.
Alors, je ne trouve mal tout ça. Mais je crois que tu pourrais réduire ces besoins jusqu’à trouver un indispensable plus petit qu’on porte sur soi, partout, dans une mini chose en cuir bien plate, p.ex.. dans une poche. Je crois qu’on doit compacter ses besoins-sur-soi parce qu’on ne peut pas en porter un trop lourd fardeau; ça empêche de voler.

Anonymous Coward #403 (2004-01-10T17:49:44Z)

Moi aussi, c'est la même chose : quand je pars en train (c'est à dire une fois par semaine, ou, plus exactement, un week-end toutes les deux semaines), j'éprouve le besoin d'emporter beaucoup de livres, mais toujours plus que ce que je pourrai lire : je peux ainsi avoir l'impression de choix.
A noter que depuis ce week-end, je me suis aperçu que mon goban magnétique(=plateau de jeu de go) avait *juste* la taille de la table du train installée gracieusement à la disposition du voyageur, je peux maintenant l'emporter ainsi que quelques livres de go, et étudier pendant mon voyage ; le problème s'en trouve donc règlé.

phi (2004-01-10T12:46:59Z)

lambda: justement, cela montre que David est un garçon au grand coeur, qui n'hésite d'ailleurs pas non plus à emporter un briquet ou un tire bouchon.

je me solidarise: moi aussi, ça m'agace ces gens qui n'ont même pas le tournevis Torx octogonal étoilé 6mm qui permet de démonter leur cafetière électrique qu'ils prétendent vouloir réparer.

Anonymous Coward #401 (lambda) (2004-01-10T11:43:30Z)

c'est très utile un sac à dos pour y mettre le plan de Paris (128x185, version pliable) et les préservatifs (surtout qu'avec le forfait "couverture totale" de la Redoute avec envoi de 4 unités par semaine), ça a tendance à s'accumuler).


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 7eafd7


Recent comments