Comments on Les gens aiment tellement se plaindre !

Damien (2003-12-29T10:05:15Z)

-> Phi : si, si, le plan que recherche David était déjà disponible du temps des Grands Augustins. J'ai dû commencer à le leur acheter en 1995, et depuis, je le mets à jour de temps en temps.

Aucun problème pour se le procurer à la boutique du siège, Quai de la Rapée.

Petit conseil pratique : le fixer avec des punaises tri-pointes sur une planche de contre-plaqué 8mm taillée aux bonnes dimensions. Ca évite les boursouflures et déformations.

Bonne navigation !

Anonymous Coward #352 (h343l'insomniaque) (2003-12-27T03:29:32Z)

Désolé de vous contredire mais le régime stalinien ne se reduisait pas à un "monopole d'astreinte" sur la propriété intellectuelle. Il se doublait d un controle entier de l appareil du pouvoir ( regime de bureaucratie) ,de la condition sociale des russes (fonction de leur appartenance au parti ou a l armee), des niveaux de production à atteindre ( les plans quinquennaux), et des évaluations de la demande. Les prix des cartes IGN auraient été préderterminés en fonction de l'interet porté par le gouvernement( faible puisque tout ce qui l interessait c etait l industrie lourde), et leur diffusion aurait etre strictement limitée.Leur coût aurait surement ete moins onereux et leur qualité moindre. C est en ce sens que je vous disais que votre systeme ressemblait a un systeme stalinien car ici la perspective de profit que vous mentionnez est totalement absente ( pas d offre ou de demande ou d estimation consequente des prix),c est celle de la praticité qui prime et l utilite generale.
Mais ce que vous avez explicite par la suite annule cette comparaison, car il est impensable que dans un regime communiste où les cadences sont predeterminees cinq ans à l avance et où tout est centralisé, on puisse s'octroyer soi même le droit de produire à son compte la carte dont on a besoin. Vous vous rapprochez du neo socialisme de Marcel Déat en fait.

Ruxor (2003-12-27T00:52:30Z)

phi: Pas de quoi, et merci pour ce plan. Ceci dit, ce dont je parlais, c'est vraiment le plan d'architecte détaillé de la station (c'est ce que la collègue de ma mère a fini par obtenir pour Denfert-Rochereau, avec beaucoup de mal comme je disais).

phi (2003-12-27T00:36:12Z)

zut, ils n'ont dessiné que les anciens couloirs… désolé

Ruxor (2003-12-27T00:32:46Z)

H343: Dans le cas du gaz ou de l'électricité, on paie le prix marginal à la consommation : le gaz et l'électricité ne sont pas gratuits, il est normal de faire payer au kWh ce que le kWh a coûté à produire ; en revanche, on pourra faire payer à la collectivité le prix de construction des centrales. On peut faire exactement pareil pour les cartes : puisque de toute façon ces cartes sont indispensables, faire payer à la collectivité le coût de l'établissement de la carte, et faire payer à l'unité le coût de l'impression (qui n'est pas négligeable, pour avoir de la quadrichromie parfaitement alignée) ; c'est exactement ça que je propose. Alors, si les gens veulent imprimer eux-mêmes leurs cartes, ils le pourront. (De même que j'ai le droit de faire tourner un groupe électrogène pour produire ma propre électricité.)

Le régime stalinien, c'est plutôt celui qui impose un monopole d'astreinte sur des informations, ce qu'on appelle par euphémisme la « propriété intellectuelle » (histoire d'essayer de faire passer les gens qui demandent son abolition pour des extrémistes, justement). Sur des œuvres d'art, c'est une chose, mais une carte, ce n'est rien de tel.

phi (2003-12-27T00:17:09Z)

bon, voilà, ton cadeau de Noël est en ligne:
http://perso.club-internet.fr/phg/Xlife/chathalles.jpg
et, pendant qu'on y est
Ch-les-hal.pdf plan quartier
chatelet.pdf
hélas, sans la ligne D qui à l'époque était supposée emprunter le tunnel de la ligne A (le doc date de 1977)

Maintenant, ça doit être presque aussi difficile de se procurer ces plans que de visiter le cockpit d'un avion durant un vol…

pfff… je râlais que l'upload ADSL était lent; j'avais oublié que c'était encore pire en RTC. Oui, j'ai été quasi-coupé du monde ce matin: je voulais changer de FAI à la fin de l'échéance, ils ont coupé immédiatement. Donc la fréquentation du blog va baisser: plus de webmon qui teste la page toutes les 30mn. Au passage, il teste seulement la date sur le serveur de l'ENS mais il relit toute la page à chaque fois sur nerim (donc quelques centaines de hits par jour).

Anonymous Coward #351 (H343) (2003-12-27T00:13:26Z)

Les cartes IGN ne servent pas qu'à servir la collectivité, elles sont aussi un outil indispensable aux étudiants en géographie, à leurs professeurs, ainsi qu'aux géologues aux archéologues et j'en passe. Ces cartes coûtent cher à mettre en place ( coupes géologiques images satellites) d'autant que l echelle prise en compte requiert des détails de plus en plus précis. Tout cela coûte de l'argent, et il est impensable de faire payer le contribuable par des impots ou des taxes. Comme le le gaz, l'électricité ou je ne sais quoi, nous payons les cartes IGN et c'est bien normal. A moins que vous ne voudriez instaurer un régime stallinien de distribution uniformisée et régulée des biens de consommation.

Ruxor (2003-12-26T19:48:33Z)

J'ai eu une réponse d'un webmaster de la RATP, qui m'indique que le plan mural est disponible à la maison de la RATP (54 quai de la Rapée, Paris 12e) mais est payant. Je vais sans doute voir demain si j'arrive à l'obtenir.

Il me semble que les plans « banlieue » sont dé-métrisés (disons qu'ils subissent une anamorphose pour que l'intérieur de Paris puisse être représenté), tandis que les plans de métro et de bus sont à l'échelle (je parle de ceux qui sont affichés en station).

Quant au plan de l'intérieur des stations… Ma mère (responsable de la section cartes et plans de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris) me raconte qu'une collègue a passé des mois en négociation avec la RATP avant d'arriver à obtenir celui de la station Denfert-Rochereau (le problème n'étant pas que l'information était tenue secrète, simplement que la RATP ne réagissait pas, qu'il était difficile de contacter quelqu'un de responsable, etc.). J'aimerais vraiment voir le plan de Châtelet-les-Halles.

Sinon, on peut parler d'un autre scandale : les plans que produit l'IGN (censément un service public) sont protégés par le droit d'auteur. Je trouve qu'ils devraient être librement copiables, et disponibles en format PDF *et* en format source (vectoriel) sur le site de l'IGN, et ce, pour la France entière : le but de l'IGN n'est pas de faire de l'argent en vendant ses plans, mais de servir la collectivité.

phi (2003-12-26T19:36:33Z)

Le grand plan du métro avec les rues en fond n'a je crois jamais été disponible. En 1999, on trouvait encore les plans de quartier sur le site RATP (ma paranoïa a été récompensée: je les avais pompés au cas où). Depuis, on trouve des plans de plus en plus simplistes. Pour une entreprise semi-publique, c'est vraiment lamentable; d'autant que les Transports en Commun de Lyon (privé?) diffusent un vrai plan de Lyon (dépêchez-vous avant qu'il ne disparaisse lui aussi!).
Le phénomène d'abêtissement à la RATP n'est pas récent.
1984 est la dernière année où les stations-quais figurent plutôt que les stations-noms: en voyant le cm (1.2 cm même) qu'il y a entre Montparnasse-L12 et Montparnasse-L6, on pouvait évaluer la pénibilité de la correspondance. Cela donnait l'idée de changer plutôt à Pasteur, par exemple. Maintenant, on ne voit plus qu'un gros point imprécis.
À l'époque, alors que le Siège était encore au Quai des Grand Augustins, je n'avais pas réussi à obtenir le plan avec tous les couloirs de correspondance (j'ai été *vraiment* dingue!) comme on les voit parfois sur des éclatés (NB: un livre est paru ya 3 ans env. avec pas mal de détails) mais j'étais au moins revenu avec 1kg de revues et documents internes sur la construction du RER.
Vers 1990 se sont généralisés les plans stylisés qu'on ne voyait auparavant que sur les portes des wagons, ceux où les lignes sont schématisées suivant 3 ou 4 directions seulement. Pour la première fois, en 2000 (ou avant?), même les grands plans ont été dé-métrisés.
Heureusement, je prends assez rarement le métro: le vélo est bien plus rapide et agréable. Par contre, ya encore des gens qui râlent, par exemple des automobilistes aigris qui sont bloqués sur leur file de 2.5m de large tandis que le vélo les dépasse, seul sur le couloir de bus de 4.5 m…


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: cf54e9


Recent comments