Comments on Pathétique !

ln (2003-10-30T17:32:22Z)

probablement

Ruxor (2003-10-30T16:17:48Z)

didier: Tu sais quoi ?
Tu as raison !

didier (2003-10-30T16:08:59Z)

Vivre une sortie où la discussion et la convivialité restent un peu en panne, cela arrive à tout le monde, c'est un incident classique de la vie. Le raconter de cette manière me semble nettement plus pathétique, pour reprendre ton adjectif :-)
Premièrement, tu as gardé l'impression d'une soirée ratée, et tu en déduis immédiatement qu'elle l'était objectivement, sans accorder une seule seconde aux autre participants le droit d'avoir un jugement différent… En second lieu, tu considères que si la soirée était ratée, tu en es évidemment le seul responsable. Or, même si tu organisais la chose, il me semble que les deux autres n'étaient pas des marionnettes, et que pour avoir de longs moments de silence à trois il faut trois personnes silencieuses et non pas le seul David. Donc voilà pourquoi tes invités ne sont pas plus en droit de t'accuser que l'inverse.
D'ailleurs, j'ai parfois eu le plaisir de te rencontrer dans le monde réel, et il m'a semblé que si tu avais tendance à te bloquer facilement, il n'était pas bien difficile de te débloquer en relançant la conversation même de la manière la plus banale. Tes deux lecteurs n'ont pas dû trouver le mode d'emploi, ou étaient eux-mêmes très intimidés de rencontrer leur auteur favori, c'est dommage, mais personne n'est mort dans l'histoire…

J'ai parfois l'impression qu'il y a chez toi une volonté de contrôle excessive, qui peux te conduire à la paralysie et à l'inaction. Par exemple, tu suggère que tu as eu tort d'organiser cette sortie et qu'il n'y en aura pas d'autres, tout comme tu avais écrit il y a quelques temps que tu ne fêterais plus ton anniversaire juste parce que quelques uns t'avaient fait faux bon cette année.
Il faut essayer d'accepter mieux l'idée (certes banale) qu'à chaque fois qu'on agit on prend le risque de se planter d'une manière plus ou moins humiliante, mais sans en être responsable en général, parce qu'on ne maîtrise pas tous les paramètres, comme l'état de fatigue des gens ou le crachin par exemple…

De toute façon, rencontrer pour la première fois des gens à qui on souhaite plaire (dans un sens très large) est LA situation stressante par excellence. C'est tout le rôle joué par l'alcool dans la vie sociale pour donner aux gens le courage de parler aisément malgré le risque de passer pour un gaffeur, un inculte ou un crétin. Comme tu te refuses cet artifice, tu as besoin d'une dose d'irresponsabilité naturelle plus forte, ce qui ne doit pas être très facile pour toi ;-)

Essaie d'aborder ta prochaine rencontre avec des lecteurs comme si elle était sans importance, et tout se passera mieux…

Et, fidèle à mon propos, je poste ce commentaire, en ignorant le risque de passer pour un emmerdeur donneur de leçons :-)

cossaw (2003-10-30T15:35:11Z)

Désolé, on n egagne pas à tous les coup… mais tous ceux qui ont gagné ont tenté leur chance, comme disait la française des jeux.
La prochaine fois, je te propose de t'accompagner, vu que mon chéri a vraiment (euh, non) moyennement (non plus) envie (je pense que non en fait) de m'accompagner au ciné voir soit (a) France Boutique (dont il a lu une critique funeste) ou (b) Matrix III (vu qu'il a détesté le premier et qu'il hait le second).
Ca te dit ? J'ai encore deux unités sur ma carte MK2…
Cossaw, qui n'aime pas être seul dans une salle obscure

alina (2003-10-30T09:04:24Z)

Mais le film, au moins, c'était bien ou non?

alina (2003-10-30T08:47:01Z)

Ben, moi qui n’aurai je crois jamais la fortune de te rencontrer, homme intelligent et sensible, je crois comprendre ton désarroi. Ça m’arrive bien souvent: soit que je sois embarrasée parce que je découvre de n’avoir VRAIMENT pas désir (juste en ce moment!) de rencontrer personne (quelque temps avant et même au moment ou je me trouve devant les personnes inconnues je me repentis aussi fortement que je voudrais fuir a toute vitesse, mais je reste à cause d’un meddle fait de vraie curiosité et de mon sentiment du respect des autres qui, en fait, cache bien d’autres peurs) soit que je suis curieuse de rencontrer quelqu’un d’inconnu, ça tombe toujours en vache, parce que: je joue (note ça) la type joyeuse, sympa, decontractée; ou pire, je fais la type élegante et courtoise, distancée mais amicale, etc. Le problème est d’être soi-même; facile pour d’autres, mais pour moi il s’agit de mettre ensemble EN CE MOMENT PRÉCIS mon particulier puzzle de réactions et sentiments, maintes fois contradictoires, et de présenter aux autres, au lieu du magma incompréhensible (qui dresse inmédiatement un mur-de-Berlin entre moi et les inconnus) quelqu’une de mes bonnes parties de caractère, celles qui font que les autres m’apprécient pour ce que je suis: c’est à dire ce magma… En plus, je dirais une autre : il y a des personnes qui sont plus capables d’autres à s’exprimer par l’écriture, et quand on les rencontre il faut beaucoup de temps pour qu’on "adapte" cette idée qu’on s’était fait à travers ce qu’on lisait (le blog, en ce cas) à la personne réelle, mais si on veut, ça peut bien enrichir le lecteur et celui qui a été lu.

Je suis sûre que ces deux auront eu de toi une image différente. Et en plus, rappelle-toi que ton Avertissement (qui laisse un mème bien grand à tous ceux qui le lisent) est très clair sur le sujet du jugement: qui veut te connaître le sait, je pense…


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 782d3c


Recent comments