Comments on BiblioBlog (mes livres préférés)

Chrodegang (2003-09-26T16:34:59Z)

Non à l'ostracisme à l'égard de la noblesse d'Empire !
Les nobles naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions nobiliaires ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Ruxor (2003-09-25T23:49:07Z)

Nadine de Rothschild n'est qu'une baronne d'empire, et encore, par mariage.

J'ai offert son livre à ma mère pour Noël, il y a deux ou trois ans, parce qu'elle avait commis je ne sais plus quel impair dont je m'étais ensuite moqué. Je m'attendais à ce que le bouquin soit un recueil précis de règles de politesse du style, pour s'adresser à un duc on dira « Monsieur le Duc », mais à un comte seulement « Monsieur » ; mais en fait c'était encore plus nul que ça, c'est vraiment un pot-pourri de tout ce que la baronne a trouvé à dire sur tout et n'importe quoi.

clipper (2003-09-25T19:33:52Z)

Haaa, la difficile question du livre préféré. Je te rejoins assez sur Giraudoux mais c'est très serré avec <em>Beckett</em> de Jean Anouilh. Pour le reste, tu m'as donné envie de faire une liste, moi aussi.

Chrodegang (2003-09-25T16:23:29Z)

Puisque vous me demandez quel est mon livre préféré, je choisis "Le Bonheur de séduire, l'Art de réussir" (excusez-moi, je ne sais pas faire des italiques) de Nadine de Rothschild.
1) Parce qu'il est fondamental de savoir recevoir en société
2) Parce que le style est clair et limpide, sans effet superfétatoire
3) Parce que Nadine est baronne, ne l'oublions pas, et de nos jours, ça ne court pas les rues.
J'ai plein d'autres raisons à avancer, mais une argumentation en 3 parties, ça en jette toujours plus !

Anonymous Coward #97 (Spassky) (2003-09-25T10:19:30Z)

Comme je vois que monsieur est aussi intéressé par la qualité de l'écriture (et pas eulement pas les idées cf. les remarques sur Hérédia) je vote pour Paul Morand(1888-1976), le meilleur écrivain français à mon gout pour la qualité de sa prose rapide, précise, tendue, la richesse du vocabulaire et des tournures de phrases comme personne n'en fait. Lisez un peu "Venises" ou "L'Homme pressé" (les 2 meilleurs je pense). Même ses reportages comme "New York", c'est tout simplement fabuleux. Réduit à néant 99% des écrivains actuels.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 4b86f5


Recent comments