Comments on Why do I write this 'blog?

alina (2003-09-24T16:35:25Z)

jko: non, c'est en papier, je n'ai pas le temps ni, surtout, la discipline (que j'admire) d'en avoir un en ligne….

jko (2003-09-24T11:46:35Z)

alina ton journal est en ligne ?

alina (2003-09-23T19:48:47Z)

Si, dans le silence du soir, je ressens le besoin de relire ce journal comme s'il était le mien (que je relis souvent), c'est parce que sûrement quelque idée de Mr. Madore résonne dans mes pensées (quelquefois ça donne ce fameux "me too") et laisse des contours parfois de glace, parfois de soleil. Serait-il l'effet des mèmes? Serais-je une geek poétique (quel mèlange!!!)?

Izys (2003-09-22T08:42:37Z)

Il est vrai que le terme geek peut recouvrir toutes sortes de definitions plus ou moins inclusives. Certaines n'impliquent meme pas qu'un geek soit specialement interesse par les ordinateurs ou les reseaux. Je pense qu'il existe des gradations dans la "geekitude" : de ma mere qui ne sait pas regler l'heure de sa cafetiere au /hacker/ maitrisant les arcanes d'Unix, il y a tout un monde. Je placerais le bloggueur non informaticien et le /gamer/ a l'entree du monde des geeks, mais mon commentaire concernait les individus plus enracines dans cet etat d'esprit, a savoir les personnes de formation et d'activite scientifique ou technique plus intense. Eric Raymond a ecrit un portrait du /hacker/ qui capture bien l'etat d'esprit geek - et ou l'on voit que tout utilisateur d'ordinateur est loin d'en etre un.
<URL: http://catb.org/~esr/jargon/html/appendixb.html >

jko (2003-09-22T00:21:00Z)

Cette entrée dans ton blog viens de m'inculquer un meme !

Anonymous Coward #88 (2003-09-21T19:56:44Z)

J'avoue avoir fini par renoncer a l'eternel cliche du geek. Si c'est certes une realite tangible que mon grand age m'a permis de ressentir pendant longtemps, force est de constater que desormais l'informatique a tellement penetre dans notre vie quotidienne que l'informaticien revet desormais les aspects les plus divers :
- je ne joue pas a des jeux sur ordinateur (plus depuis que je suis informaticien)
- je n'ai pas la manie de sauvegarde (exhibitionnisme, etc.) caracteristique des blogueurs

Pas plus qu'un quelconque de mes collegues de bureau (parfois tres jeunes) d'ailleurs. Du coup l'expression 'population geek' me semble de moins en moins pertinente.

Quant aux memes, je trouve cela a la fois interessant et etrange (disons par exces de rationalite). Par exemple
au travail on ne nous donne jamais la responsabilite complete d'un projet : chaque probleme passe successivement entre une multitude de mains (generalement 6 mois chacun), meme s'il y a toujours quelqu'un qui est officiellement 'specialiste international' sur le sujet.

Du coup, le meilleur algorithme que nous produisons est toujours un hybride etrange entre les 'idees' que chacun d'entre nous vehicule, travaille et developpe. Et ce mode de fonctionnement est encourage, je suppose parce qu'il a jusqu'a present toujours donne les meilleurs resultats.

Anonymous Coward #90 (2003-09-21T19:05:14Z)

la population "geek"
cela aussi se passe de commentaires.

Izys (2003-09-21T11:58:54Z)

Le concept de meme a egalement ete exposee par Jacques Monod dans le dernier chapitre de _Le hasard et la necessite_ : _Le Royaume et les tenebres_, en 1970.

La memetique-comme-meme m'interesse plus que la memetique de niveau zero. J'avoue etre stupefiee par la fascination qu'exerce cette theorie, pas du tout scientifique au sens popperien par ailleurs, sur la population geek. Tiens, voila encore une tentacule de mon projet philosophique…


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: f4f982


Recent comments